Alès - GARD - ALES - « 30e Cabri d’or » , le 4 novembre 2016

Alès - GARD - ALES - « 30e Cabri d’or » , le 4 novembre 2016

Alès - GARD - ALES - « 30e Cabri d’or » , le 4 novembre 2016

« 30e Cabri d’or » , le 4 novembre 2016

Le prix littéraire cévenol du Cabri d’or, organisé par l’Académie cévenole, fêtera cette année son 30e prix qui sera décerné le vendredi 4 novembre 2016 à 11 heures en la Salle des États de l’Hôtel de Ville d’Alès. Cette année, dix-huit ouvrages sont en compétition !

Créé en 1983 à la Chambre de commerce et d’industrie d’Alès, il fut attribué chaque début de printemps par cet organisme de 1984 à 2006. Puis, interrompu durant trois ans, il fut repris en 2010 par l’Académie cévenole à la demande du président d’Alès Agglomération, Max Roustan. L’académie l’a organisé de 2010 à 2015 ; il fut décerné chaque fois n-octobre ou début novembre, en partenariat avec la Communauté Alès Agglomération, la Ville d’Alès et la librairie Sauramps en Cévennes. Ainsi, au total, entre la CCI d’Alès et l’Académie, 29 prix furent attribués. Le montant du prix, actuellement de 5000 euros , est entièrement couvert par la subvention accordée à l’académie par la Communauté Alès Agglomération. Le Cabri qui sera décerné le vendredi 4 novembre 2016 sera donc le trentième.

Ce deuxième Cabri, celui de l’Académie, connaît depuis 2010 autant de succès que le premier auprès des auteurs et des éditeurs : 10 ouvrages en 2010, 16 en 2015 et 18 cette année... Les éditeurs viennent d’un peu partout et l’on note quelques maisons d’éditions importantes suivant les années, telles que : Gallimard, Grasset, Les Presses de la Cité, Les Nouvelles Presses du Languedoc, De Borée... Mais des éditeurs moins importants participent aussi – Anne Carrière, Le Rouergue, La Manufacture, Vendémiaire, l’Harmattan... Et aussi des petites maisons régionales cévenoles ou d’ailleurs – Alcide, La Fenestrelle, TDO, Complices, Gens et terroirs en Cévennes, Domens, Tensing... On constate aussi que depuis 2010, de plus en plus d’écrivains nouveaux concourent au Cabri, beaucoup édités par de jeunes maisons d’édition implantées dans nos régions du Midi. Il semble ainsi que notre prix littéraire ait joué un rôle d’incitation auprès d’eux et de leurs éditeurs pour publier des ouvrages portant sur le terroir cévenol, promouvant ainsi sa culture. La culture de terroir en France est une richesse à la fois historique et contemporaine.

Depuis 2010, le jury a couronné deux ouvrages édités chez Alcide de Nîmes, deux autres aux éditions Le Rouergue (Paris), un aux Presses de la Cité (Paris) et un chez Anne Carrière (Paris). Ainsi, les petites et moyennes maisons ont donc aussi toutes leurs chances pour le Cabri d’or.

Jérôme Caïa

Un règlement – mis à jour chaque année – dénit les règles auxquelles doivent se conformer les éditeurs et les auteurs qui concourent au prix : natures des ouvrages ; limites géographiques des Cévennes ; dates de remise des livres au comité d’organisation ; dates de dépôt légal de chaque ouvrage, etc.

Chaque début d’année (janvier), ce règlement est adressé par courrier postal et par courriels à plus d’une centaine de maisons d’éditions en France – notamment en Languedoc-Roussillon (surtout en Cévennes) – pour les prévenir du lancement du prix et inviter leurs écrivains à participer. La cérémonie d’attribution du prix se tient toujours en public au début du mois de novembre dans la salle des États de la mairie d’Alès. Cette période coïncide avec celle de quasiment toutes les attributions de prix littéraires en France. En outre c’est le temps qui précède celui des cadeaux des fêtes de n d’année...

Le jury du Cabri d’or, présidé par Marion MAZAURIC,est actuellement composé de huit membres (dont quatre académiciens).Tous sont professionnels du livre (gens de lettres, éditeurs et libraires). Ce jury travaille et se réunit toujours à huis clos.

Le Jury du Cabri d’or

Marion MAZAURIC, éditrice, présidente du jury
Née en 1960 d’une famille gardoise originaire de Collorgues ; maîtrise de lettres modernes ; DESS d’édition ; débuts chez Actes Sud à Arles, puis tra- vaille chez Jeanne Laf tte à Marseille ; 1987, entre aux Éditions « J’ai lu » à Paris ; 1996, y devient directrice littéraire et membre du comité de direction ; depuis 2000, fondatrice et dirigeante des Éditions « Au Diable Vauvert », fortes aujourd’hui d’un catalogue de plus de 200 titres et d’une reconnais- sance internationale ; 2004, crée le prix Hemingway avec Simon Casas.

Les autres membres du jury :
Alain BENSAKOUN, de l’Académie cévenole, cadre territorial à la retraite

Joëlle BUSCA, de l’Académie cévenole, critique d’art, présidente des Éditions « Venus d’Ailleurs » (Gajan, Gard), auteure d’essais, d’articles et de catalogues sur l’art contemporain ;

Valérie DESBROSSES, libraire quali ée – Librairie Sauramps d’Alès ;
Pascal MARTINEZ, de l’Académie cévenole, professeur documentaliste au Lycée Jean-Baptiste Dumas à Alès – président du Forum des Éditeurs de

Rousson de 2004 à 2007 ;
Nicole RIEU de l’Académie cévenole – professeur d’histoire et de géographie à la retraite ;
Frédéric RICQUEBOURG, chargé de mission, développement de l’éco-système numérique Service économique Alès Agglomération ; Sonia ROLLEY, journaliste à RFI – écrivaine.

OCCITANIE TRIBUNE (31-10-16)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Haute-Garonne - HAUTE GARONNE - BAGNERES DE LUCHON - « Au Bon accueil»

Occitanie - OCCITANIE - CARTAS A MARÍA

A LIRE AUSSI