Europe - Méditerrannée : 422 rescapés ont besoin de débarquer d'urgence dans un lieu sûr

Europe - Méditerrannée : 422 rescapés ont besoin de débarquer d'urgence dans un lieu sûr

Europe - Méditerrannée : 422 rescapés ont besoin de débarquer d'urgence dans un lieu sûr

Par Luisa Albera, coordinatrice des opérations de recherche et de sauvetage à bord de l'Ocean Viking , le 07 Février 2021

« Cette semaine, les personnes cherchant à fuir la Libye par la Méditerranée centrale ont été très nombreuses, ce qui n'avait pas été observé depuis des mois, avec des conditions météorologiques favorables pour des départs.

L'équipe de sauvetage à bord de l'Ocean Viking a secouru 424 personnes, non seulement parce que c'est notre obligation en tant que marins, mais aussi parce qu'en tant qu'êtres humains, nous croyons au droit à la vie pour chaque individu. Il est désormais du devoir des Etats qui peuvent apporter assistance de collaborer pour assigner un lieu sûr afin de débarquer sans délai les rescapés. 

Nous nous occupons actuellement de 422 rescapés qui sont toujours à bord de notre navire, dont certains sont dans une situation médicale précaire et sous observation constante dans notre clinique. 8 rescapés ont été testés positifs à la COVID-19 lors de tests rapides administrés par notre équipe médicale. Nous avions mis en place des procédures pour ce scénario, nous étions préparés et nous sommes en mesure d'isoler les cas positifs et de limiter la propagation de la COVID-19 à bord. Cependant, bien que des protocoles stricts soient appliqués à bord de l'Ocean Viking, c'est un navire de 69 mètres de long. Cette situation est donc une raison supplémentaire pour que les 422 rescapés toujours à bord, et qui se trouvent dans un espace restreint sur le pont arrière, soient rapidement débarqués dans un lieu sûr.

La détérioration des conditions météorologiques et la perspective de pluie et de vent fort aggravent encore la situation. Nous ne pouvons pas trouver de la place pour tout le monde dans les conteneurs sur le pont. Je vais essayer de trouver un abri pour l'Ocean Viking du mieux que je peux, mais les prévisions sont mauvaises.

Les 422 rescapés actuellement à bord de notre navire - y compris les bébés, les jeunes enfants, les femmes enceintes, les mineurs voyageant seuls - ont les mêmes droits que toute personne secourue en mer. Ils ont besoin de débarquer d'urgence dans un lieu sûr ». 


424 personnes ont été secourues en moins de 48 heures cette semaine.  

Jeudi 4 février, l'équipe de sauvetage à bord de l'Ocean Viking a repéré une embarcation pneumatique surchargée et en détresse, aux premières lueurs du jour.   

L'équipe a secouru 121 personnes, parmi lesquelles figurent 19 femmes et deux enfants en bas âge, et a récupéré plusieurs personnes qui étaient passées par-dessus bord au cours de cette opération difficile. 
Quelques heures plus tard seulement, l'équipe a effectué un second sauvetage : 116 personnes ont été mises en sécurité à bord de l'Ocean Viking, dont 9 enfants âgés de 12 ans ou moins. 

Un peu avant 7 heures du matin, le vendredi 5 février, l'équipe de sauvetage a repéré depuis le pont de l'Ocean Viking une petite forme à l'horizon : une embarcation pneumatique en détresse. A 9 heures, le sauvetage de 71 personnes, dont 11 mineurs, a été achevé. 

Pendant que nos équipes étaient engagées dans cette opération, l'Ocean Viking a été alerté d'un nouveau cas de détresse à proximité. Juste après, l'équipe a localisé une embarcation en détresse extrêmement surchargée et a procédé au sauvetage de 116 hommes, femmes et enfants.  

L'équipe à bord de l'Ocean Viking s'occupe actuellement de 422 rescapés qui sont toujours à bord du navire, après qu'une patiente enceinte et son partenaire aient été évacués en urgence par hélicoptère vers Malte hier.  
 

Europe - Méditerrannée : 422 rescapés ont besoin de débarquer d'urgence dans un lieu sûr

Luisa Albera, coordinatrice des opérations de recherche et de sauvetage à bord de l'Ocean Viking (07-02-21)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI