Europe - Protection des produits agroalimentaires européens en Chine

Europe - Protection des produits agroalimentaires européens en Chine

Europe - Protection des produits agroalimentaires européens en Chine

Par Parlement Européen, le 12 Novembre 2020

  • Les produits de l’UE disposant d’une indication géographique, tels que la féta, la Münchener Bier, la Polska Wódka et le Queso manchego, seront protégés en Chine contre tout abus ou toute imitation
  • L’accent va maintenant être mis sur les discussions en cours concernant un accord bilatéral d’investissement

De nombreuses dénominations de produits européens emblématiques seront protégées en Chine. ©Various Agency and CC copyright 

Le Parlement a soutenu mercredi l’accord entre l’UE et la Chine visant à protéger quelque 200 produits alimentaires européens et chinois contre toute contrefaçon.

Le Parlement a donné son approbation, par 645 voix pour, 22 contre et 18 abstentions, à l’accord de l’UE avec la Chine signé en septembre 2020. Il permettra à 100 produits européens disposant d’une indication géographique tels que la féta, la Münchener Bier, la Polska Wódka ou le Queso manchego, d’être juridiquement protégés contre les imitations et contre l’utilisation abusive du nom d’un produit.

En échange, 100 produits chinois bénéficieront de la même protection dans l’UE.

D’ici quatre ans, l’accord sera étendu à 175 nouveaux produits européens et chinois.

Une confiance renforcée

Dans une résolution adoptée par 633 voix pour, 13 contre et 39 abstentions, le Parlement a salué l’accord, qu’il considère également comme un exercice de renforcement de la confiance durant les négociations en cours entre l’UE et la Chine sur un accord bilatéral d’investissement.

Parallèlement, le Parlement exprime son inquiétude quant aux pratiques de distorsion du marché par les entreprises d’État chinoises, aux transferts forcés de technologies et à d’autres pratiques commerciales déloyales.

Le Parlement est également très inquiet par les rapports faisant état de l’exploitation et de la détention d’Ouïghours dans des usines en Chine.

Citation
Le rapporteur Iuliu Winkler (PPE, RO) a déclaré: ‘‘Il s’agit du tout premier accord économique et commercial conclu avec la Chine, d’une valeur symbolique et gage de confiance. Cet accord va permettre de favoriser les exportations de produits agroalimentaires en Chine, qui représentent déjà 14,5 milliards d’euros en 2019. C'est aussi une bonne indication de l'ambition chinoise d'améliorer la protection des droits de propriété intellectuelle.’’
Prochaines étapes
Le Parlement ayant donné son approbation, le Conseil devra adopter l’accord afin qu’il puisse entrer en vigueur début 2021.
Contexte

En 2019, la Chine était la troisième plus importante destination pour les produits agroalimentaires de l’UE, notamment les vins, les spiritueux et les produits agroalimentaires. Néanmoins, selon le projet de résolution, en 2018 et 2019, 80% des saisies européennes de produits contrefaits ou piratés provenaient de Chine, causant 60 milliards d’euros de pertes aux fournisseurs de l’UE.

 

Illustration - Pixabay

Europe - Protection des produits agroalimentaires européens en Chine

Europe - Protection des produits agroalimentaires européens en Chine

Europe - Protection des produits agroalimentaires européens en Chine

Europe - Protection des produits agroalimentaires européens en Chine

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI