ACTUALITÉS : ARGELES sur MER -  CLAP DE FIN SUR L’EDITION 2018 DU 100 MILES SUD DE FRANCE : UN ULTRA TRAIL UNIQUE ENTRE PYRÉNÉES ET MÉDITERRANÉE

 

ARGELES sur MER -  CLAP DE FIN SUR L’EDITION 2018 DU 100 MILES SUD DE FRANCE : UN ULTRA TRAIL UNIQUE ENTRE PYRÉNÉES ET MÉDITERRANÉE

CLAP DE FIN SUR L’EDITION 2018 DU 100 MILES SUD DE FRANCE : UN ULTRA TRAIL UNIQUE ENTRE PYRÉNÉES ET MÉDITERRANÉE

La 5èmeédition du 100 Miles Sud de France s’est achevée ce matin, avec l’arrivée des derniers concurrents sur la plage d’Argelès-sur-Mer.



50 clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK OCCITANIE TRIBUNE 
 


Une très belle édition qui a couronné chez les hommes une figure régionale, Grégory Verschuere. Le Catalan, triathlète qui s’essayait pour la première fois à cette distance, termine le parcours de 172 km et plus de 8 500 m de dénivelé entre Pyrénées 2000 (Font-Romeu) et Argelès-sur-Mer en 24h 50 min et 34 sec.

Le vainqueur de l’an dernier, Fabrice d’Aletto, a franchi la ligne d’arrivée en seconde position en 26 h 25min et 32 secondes. Christophe Guillemin complète le podium avec un temps de 26h 49 min et 20 sec.

Chez les femmes, Sabrina Cachard, déjà victorieuse l’an passé, l’emporte en 31h 55 min et 58 sec.

700 coureurs partants, sur trois parcours itinérants et authentiques, ont participé à cette 5èmeédition de cet Ultra Trail unique en son genre qui relie les Pyrénées à la Méditerranée. L’épreuve pyrénéenne a ainsi confirmé ce week-end sa montée en puissance.  « Chaque année, nous avons plus d’inscriptions que l’année précédente sur les différents parcours proposés ! Je suis vraiment ravi de voir que cette course plaît au plus grand nombre. », souligne Pierre Dechonne, l’organisateur du 100 Miles Sud de France. Même si la barre symbolique des moins 24 heures n’a pas été atteinte, le niveau de cette année était relevé et homogène – moins de 30% d’abandon et la majeure partie des coureurs ayant réussi à boucler la course en moins de 40h. Tous les finishers sont d’ailleurs rentrés dans les délais.

« Cette année encore, l’Ultra Trail 100 Miles Sud de France s’est très bien déroulé, dans des conditions météo changeantes, typiques de l’environnement montagne, mais que les traileurs ont très bien su négocier.Cette course, qui combine Pyrénées et Méditerranée a encore une fois offert une diversité incroyable au niveau des paysages. Tous les participants ont pu découvrir la beauté du GR10 et des Pyrénées Orientales car au-delà de l’aspect sportif, cette course a également pour vocation de promouvoir le département et le territoire régional. Les concurrents ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Qu’ils aient terminé ou non la course, ils sont arrivés heureux et fiers d’avoir pris part à ce challenge », confie Pierre Dechonne.

Enfin, rien n’aurait été possible sans les 350 bénévoles qui ont œuvré tout au long du week-end : que ce soit les plus jeunes comme les plus âgés, tous pour la plupart issus des associations locales et des 28 communes traversées. C’est également eux qui font que cette épreuve est une véritable fête du trail ».

La cérémonie de remise des prix s’est tenue ce dimanche matin, sur la plage centrale d’Argelès-sur-Mer en présence notamment de la Présidente de la région Occitanie, Mme Delga. Les vainqueurs homme & femme du 172km, du 117km - en solo et trio - et du 79km ont été honorés. 

Grégory Verschuere grand vainqueur de l’Ultra Trail 100 Miles Sud de France

En bouclant le parcours de 172km en 24h50’34’’, Grégory Verschuere s’est adjugé la victoire du 100 Miles Sud de France 2018. Triathlète principalement, le Catalan s’essayait pour la toute première fois sur ce format de course, une vraie réussite puisqu’il a dominé cet Ultra Trail. En tête dès le 50èmekilomètre, Grégory aura su accroître son avance pour terminer la course en première position. Le vainqueur de l’an dernier, Fabrice d’Aletto, a franchi la ligne d’arrivée en deuxième en 26 h 25min et 32 secondes. Christophe Guillemin complète le podium avec un temps de 26h 49 min et 20 sec

 « Je suis vraiment très heureux de remporter cette course ! C’est vraiment un Ultra Trail dur avec des passages très techniques mais des paysages absolument magnifiques entre montagne et mer. On a eu de très belles conditions météo avec un temps ensoleillé mais également un peu de brouillard au niveau du Pic Néoulous. C’est la première fois que je m’essayais sur un Ultra Trail et j’en suis ravi !  L’organisation était parfaite, tout est fait pour nous offrir une belle épreuve. » a déclaré Grégory Verschuere.  

Chez les femmes, Sabrina Cachard réalise le doublé : après sa victoire l’année dernière, elle l’emporte de nouveau en améliorant son temps en en 31h55’58’’, suivie par Delphine Ryckelynck (37h04’43’’) et Delphine Roué (39h07’22’’). 

L’Ultra Trail 100 Miles Sud de France en résumé :

  • Départ : vendredi 5 octobre à 10h à Pyrénées 2000 (Font Romeu)
  • Arrivée : sur la plage d’Argelès-sur-Mer
  • 172 km – 8500m de dénivelé : un parcours particulièrement difficile et technique
  • De la montagne vers la mer, paysages magnifiques le long du GR10, au cœur du Parc Naturel des Pyrénées Catalanes jusqu’aux pieds de la Chaîne des Albères
  • 700 participants du monde entier ; 11 nationalités
  • 3 parcours (172km, 117km et 79km)

Plus d’information : 
http://100miles-suddefrance.fr
Facebook.com/100MilesSuddeFrance

 

Photos :  © Merimée

 

ARGELES sur MER -  CLAP DE FIN SUR L’EDITION 2018 DU 100 MILES SUD DE FRANCE : UN ULTRA TRAIL UNIQUE ENTRE PYRÉNÉES ET MÉDITERRANÉE

ARGELES sur MER -  CLAP DE FIN SUR L’EDITION 2018 DU 100 MILES SUD DE FRANCE : UN ULTRA TRAIL UNIQUE ENTRE PYRÉNÉES ET MÉDITERRANÉE

ARGELES sur MER -  CLAP DE FIN SUR L’EDITION 2018 DU 100 MILES SUD DE FRANCE : UN ULTRA TRAIL UNIQUE ENTRE PYRÉNÉES ET MÉDITERRANÉE

ARGELES sur MER -  CLAP DE FIN SUR L’EDITION 2018 DU 100 MILES SUD DE FRANCE : UN ULTRA TRAIL UNIQUE ENTRE PYRÉNÉES ET MÉDITERRANÉE

ARGELES sur MER -  CLAP DE FIN SUR L’EDITION 2018 DU 100 MILES SUD DE FRANCE : UN ULTRA TRAIL UNIQUE ENTRE PYRÉNÉES ET MÉDITERRANÉE

OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE (07-10-18)     37535 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune