Pyrénées-Orientales - PYRÉNÉES-ORIENTALES - Innov'Action 2017 : Les Chambres d’agriculture d’Occitanie cultivent...


Pyrénées-Orientales - PYRÉNÉES-ORIENTALES - Innov'Action 2017 : Les Chambres d’agriculture d’Occitanie cultivent...

PYRÉNÉES-ORIENTALES - Innov'Action 2017 : Les Chambres d’agriculture d’Occitanie cultivent l’innovation 2 agriculteurs « pionniers » ouvrent les portes de leur exploitation dans les Pyrénées-Orientales

 - La Chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales organise les journées Innov’Action 2017 qui auront lieu :

- Jeudi 5 octobre à 9h30 : Henri et Marie IRLA à TOULOUGES
- Jeudi 5 octobre à 14h30 : Jacques GAU à PIA

- Le concept : donner la parole aux agriculteurs pour présenter leurs pratiques innovantes autour de la triple performance économique, sociale et environnementale, à d'autres agriculteurs, directement sur leur exploitation, afin de favoriser le transfert de pratiques et de connaissances.

 - Les secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire sont le pilier de l'économie de la nouvelle Région, devant l’aéronautique et le tourisme. Pour autant, ces secteurs font face aujourd’hui à d’importantes crises – économiques, sociales, sanitaires et environnementales. Le défi pour les agriculteurs est de concilier des entreprises agricoles compétitives et des systèmes de production à faible impact sur l’environnement et ainsi pérenniser leurs exploitations. Pour y arriver, l’innovation est primordiale.

Innov’Action : 2 fermes des Pyrénées-Orientales sources d’innovation

Jeudi 5 octobre à 9h30 : Henri et Marie IRLA à TOULOUGES qui possèdent une exploitation arboricole avec une dominante abricots commercialisés en circuit long et circuit court. Trois autres ateliers de diversification dédiés au circuit court sont présents sur l’exploitation : kiwis, mini-agrumes et figues.

L’exploitation est située en zone péri-urbaine de Perpignan, il en découle une situation favorable pour la vente directe, mais nettement moins favorable pour l’agrandissement, au vu des pressions foncières exercées par l’urbanisation, les voies de communication...

Au niveau pédo-climatique, les conditions sont excellentes pour produire un fruit de très bonne qualité. Cet objectif guide les choix variétaux, les stades de cueillette et toutes les opérations de post- récolte.

L’exploitation est en production, raisonnée et fait des efforts constants pour baisser les interventions phytosanitaires. La combinaison de l’ensemble des leviers utilisables permet de produire un fruit de très bonne qualité gustative tout en respectant le consommateur et l’environnement.

« Notre exploitation familiale de 11 ha est dédiée à l’arboriculture, avec un parcellaire bien groupé autour du domaine. Situés en zone péri-urbaine, nous commercialisons 80% en circuit long et 20% en circuit court. Nous avons diversifié les productions et les activités. 

Engagés dans le réseau ferme DEPHY depuis de nombreuses années, nous œuvrons pour utiliser le moins possible de produits phytosanitaires. Notre parcellaire est groupé, le secteur est favorable au niveau pédo-climatique, avec des ressources en eaux abondantes et peu profondes. La proximité de la logistique au travers du marché international de Saint Charles, sont les principaux atouts.

La contrainte majeure est liée à l’accès au foncier dans une moindre mesure, certaines parcelles, au regard de l’abondance de l’eau superficielle, doivent être drainées. Nos productions sont constituées de 7 ha d’abricotiers produisant du 15 mai à fin août, 1 ha de kiwis, 0.3 ha de figuiers, 0.3 ha de mini-agrumes (kumquat, limequat).

La recherche du goût et de la qualité gustative nous guide dans nos choix de vendre des produits frais, mais également de transformer et commercialiser des produits dérivés (confitures, jus, etc.). » 

Jeudi 5 octobre à 14h30 : Jacques GAU à PIA, au cœur de la zone de production de la Salanque, met en place des plantations d’artichauts sur paillage biodégradable avec goutte-à-goutte.

Une technique innovante pour cette production, première culture maraîchère de plein champ de la plaine du Roussillon.

Le plastique biodégradable et le goutte-à-goutte rigide sont installés conjointement au mois de juillet à l’aide d’une dérouleuse conçue spécifiquement, qui réalise une petite butte. L’artichaut en motte (variété de semis) est planté manuellement dans la foulée.

En début de cycle un outil à dents est passé dans l’inter-rang pour éliminer les adventices. L’artichaut est conduit à plat, sans buttage.
En cours de culture l’inter-rang est tondu pour limiter les adventices, avec un écartement adapté à un gyrobroyeur étroit. En fin de culture les lignes de goutte-à-goutte sont numérotées pour faciliter le stockage (et la mise en place l’année suivante), et déposées avec une enrouleuse après le passage d’une lame souleveuse. Cette technique simplifie l’itinéraire cultural de l’artichaut, permet d’atteindre le zéro herbicide et de développer l’artichaut en AB.

La pénibilité du travail est également améliorée, particulièrement à la récolte avec des entre-rangs secs. Pour amortir les investissements, l’idée est de faire évoluer le système sur des plantations qui resteront en place 2 ans.

INNOV’ACTION : l'innovation par les agriculteurs, pour les agriculteurs

Avec les journées Innov'Action, les Chambres d'agriculture d’Occitanie démontrent leur capacité à initier et à accompagner des projets innovants grâce à leurs conseillers techniques présents sur le terrain. Si l'innovation est souvent issue de la recherche fondamentale et appliquée, elle existe aussi dans les exploitations, initiée par des agriculteurs « pionniers », qui expérimentent et innovent de manière individuelle ou via des groupes de progrès.

Pour les agriculteurs, Innov'Action est une opportunité d'échanger entre pairs et de faire connaître les pratiques novatrices qui répondent aux impasses techniques et agronomiques, mais aussi au besoin de meilleure valorisation des productions agricoles dans un contexte d'aléas économiques accrus qui met à mal la viabilité et la vitalité des exploitations. Innover est source d'emplois et de valeur ajoutée pour les territoires ruraux. 

« L’agriculture et l’agroalimentaire constituent les piliers économiques de la région Occitanie. Face aux crises actuelles que traverse la production agricole, il est nécessaire d’y répondre par des mesures économiques d’urgence, indispensables au maintien du tissu rural, mais aussi plus durablement par l’innovation dans les exploitations agricoles. Tout en s’adaptant à des contextes toujours plus fluctuants, il faut également continuer de répondre aux besoins de nos concitoyens : une alimentation saine et de qualité, mais aussi un espace rural accueillant et des ressources préservées.

C’est dans cet objectif que les Chambres d’agriculture de la région Occitanie vous invitent à venir découvrir les techniques et pratiques développées et mises en œuvre par des agriculteurs « pionniers », dans leurs fermes. En améliorant les performances – économique, sociale, environnementale – de leurs exploitations agricoles, ils offrent des solutions afin que le monde agricole réponde aux grands défis auxquels il est confronté. » Denis Carretier, Président de la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie

Dans chaque exploitation participant à Innov’Action, le visiteur trouvera :

  • des innovations réalistes et faisables portées par des agriculteurs,

  • des présentations et démonstrations faites par les agriculteurs eux-mêmes,

  • une évaluation des innovations à travers l’expertise des techniciens de la Chambre d’agriculture : une fiche témoignage sera disponible sur chaque site et des données chiffrées concernant l'atelier seront présentées. 

Retrouvez tous les détails des portes-ouvertes Innov'Action 2017 en Occitanie sur :

http://www.innovaction-agriculture.fr/occitanie/

Suivez et partagez avec nous les Journées Innov'Action sur les réseaux sociaux :

@InnovAction_Oc

@InnovActionOccitanie

#InnovAction 

Pyrénées-Orientales - PYRÉNÉES-ORIENTALES - Innov'Action 2017 : Les Chambres d’agriculture d’Occitanie cultivent...
Florence MILLET (20-09-17)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Cap d'Agde - HERAULT - CAP D'AGDE - Le chantier de l'entrée de station au Cap d'Agde avance à grands pas !

Béziers - HERAULT - BÉZIERS - MUSÉE TAURIN DE BÉZIERS - SUCCÉS DES JOURNÉES DU PATRIMOINE 2017

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.