Europe - Communauté européenne : Un partenariat d'égal à égal avec les États-Unis pour relever les défis mondiaux

Europe - Communauté européenne : Un partenariat d'égal à égal avec les États-Unis pour relever les défis mondiaux

Europe - Communauté européenne : Un partenariat d'égal à égal avec les États-Unis pour relever les défis mondiaux

Par Communauté européenne , le 07 Octobre 2021

  • Encourager l’autonomie stratégique de l’UE en matière de défense et de relations économiques
  • Une réflexion transatlantique approfondie sur les leçons à tirer de la mission en Afghanistan
  • Créer un Conseil politique transatlantique pour une consultation et une coordination systématiques sur la politique étrangère et de sécurité   

L'UE veut renouer le dialogue avec les États-Unis, en tant que partenaire égal. ©Weyo/AdobeStock 

Les députés plaident pour une autonomie stratégique de l’UE et appellent à une meilleure coordination entre l’UE et les États-Unis sur la Chine.

Dans une résolution sur l’avenir des relations entre l’UE et les États-Unis adoptée mercredi par 550 voix pour, 83 contre et 55 abstentions, les députés saluent le nouvel engagement des États-Unis en faveur d’un multilatéralisme fondé sur des règles et soulignent qu’il s’agit d’une opportunité importante de renouer le dialogue avec les États-Unis en tant que partenaire égal.

Le rapport souligne que, dans le cadre de l'approfondissement de la coopération transatlantique, l'UE devrait s'efforcer de renforcer le partenariat avec les États-Unis tout en favorisant son autonomie stratégique en matière de défense et de relations économiques afin de poursuivre ses propres intérêts diplomatiques, économiques et de sécurité légitimes.

Coordination et consultation renforcées sur la Chine

L’UE et les États-Unis doivent continuer d’explorer comment mieux coopérer et se coordonner sur la Chine pour éviter les tensions transatlantiques, avertissent les députés. Ils pointent du doigt les frictions qui ont suivi l’adoption de l’accord de sécurité trilatéral entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie connu sous le nom d’AUKUS, sans consultation des alliés européens.

Saluant les progrès récents sur la stratégie de l’UE pour la région indopacifique, le Parlement précise que la coordination avec les États-Unis sur la Chine devrait se concentrer sur la protection des droits de l’homme et des minorités, ainsi que sur la désescalade des tensions dans les mers de Chine méridionale et orientale, à Hong Kong et dans le détroit de Taïwan.

Le rapport salue le fait que la réunion inaugurale du Conseil du commerce et des technologies UE/États-Unis se soit tenue comme prévu le 29 septembre à Pittsburgh, malgré les tensions qui doivent faire l’objet de discussions ouvertes et franches.

Leçons tirées d’Afghanistan et engagements dans le partenariat oriental et les Balkans occidentaux

Déplorant la prise de contrôle violente de l’Afghanistan par les talibans suite au retrait des troupes américaines et européennes, le Parlement appelle à une réflexion transatlantique approfondie sur les leçons à tirer de la mission en Afghanistan, afin de promouvoir la stabilité, la sécurité et la bonne gouvernance dans le monde. Ils invitent les partenaires transatlantiques à s’engager avec tous les voisins de l’Afghanistan, en gardant à l’esprit la détresse du peuple afghan qui y a trouvé refuge et la nécessité d’aider ces pays.

Les députés estiment également que l’UE devrait s’engager davantage avec les États-Unis et renouveler le partenariat stratégique lié aux pays du partenariat oriental et des Balkans occidentaux.

Ils appellent à une coordination sur cette question et sur d’autres sujets de politique étrangère, et suggèrent la création d’un Conseil politique transatlantique qui pourrait être dirigé par le Haut représentant de l’UE et le secrétaire d’État américain et dont l’action pourrait être étayée par des contacts réguliers avec des directeurs politiques.

Citation

Le rapporteur Tonino Picula (S&D, HR) a déclaré: ‘‘Ce rapport arrive à point nommé. Nous avons besoin d'un partenariat transatlantique renouvelé et renforcé pour relever les défis communs. Certains sont connus depuis des décennies, et certains s'inscrivent dans les nouvelles dynamiques mondiales. Sans aucun doute, les États-Unis demeurent le partenaire stratégique de l'UE le plus proche et le plus important. Et je pense qu'une Union autonome sur le plan stratégique serait le meilleur partenaire des États-Unis!’’
Illustration : 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI