Occitanie - OCCITANIE - Près de 475 M€ votés par la Région pour l'emploi et l'attractivité en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Occitanie - OCCITANIE - Près de 475 M€ votés par la Région pour l'emploi et l'attractivité en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Occitanie - OCCITANIE - Près de 475 M€ votés par la Région pour l'emploi et l'attractivité en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Par RÉGION OCCITANIE / PYRÉNÉES-MÉDITERRANÉE, le 25 Octobre 2016

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni ce mardi 25 octobre, à l'Hôtel de Région de Toulouse, les élus de la Commission permanente.

Une enveloppe globale de près de 475 M€ a ainsi été accordée pour soutenir l'emploi, la formation, l'attractivité et la solidarité, partout sur le territoire régional.

Dans le cadre de son Plan pour l'emploi et le BTP, lancé par Carole Delga en mars dernier, la Région a ainsi décidé d'intensifier ses efforts et a accordé lors de cette Commission permanente de nouvelles aides pour le lancement de chantiers prioritaires.

L'emploi et la formation constituent la priorité de la Région, qui a attribué notamment une nouvelle enveloppe de 22 M€ pour la compétitivité des entreprises d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

L'attractivité et la solidarité est également au cœur des dispositifs régionaux, avec l'engagement de nouveaux financements pour soutenir les projets portés par les territoires.


Le Plan pour l’emploi et le BTP en action, en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée 

Avec près de 880 M€ d’investissements, ce plan lancé par Carole Delga, en mars 2016, permet de lancer de nouveaux chantiers sur l’ensemble des 13 départements de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Des lycées et CFA d’excellence et de proximité

« 30 % de la population d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est âgée de moins de 25 ans. Nous devons préparer l’avenir de nos jeunes en créant des établissements de qualité, sur tous les territoires. D’ici 2022, nous construirons 10 nouveaux lycées. » Carole Delga

Plus de 3 000 jeunes supplémentaires sont accueillis chaque année dans les établissements de la région. A n de répondre à cette poussée des effectifs, la Région intensi e sa politique de construction, et de rénovation des lycées et CFA.

Elle vient de mobiliser une enveloppe de 211 M€ pour construire 5 nouveaux lycées à Cazères (40 M€), dans le Nord-Est toulousain (36 M€), à Gignac (45 M€), dans le secteur de Nîmes Ouest (45 M€) et à l’Ouest de Montpellier (45 M€). 

Lors de cette commission permanente, les élus régionaux ont aussi voté une enveloppe de près de 31 M€ pour lancer 16 opérations signi catives de travaux dans les lycées, dont :

  • 5,3 M€ pour la première tranche de la restructuration générale du lycée Borde Basse à Castres (81)

  • 3,4 M€ pour la reconstruction de l’internat des apprentis au lycée agricole La Cazotte à Saint-Affrique (12)

  • 3,2 M€ pour la réhabilitation des internats et la mise en accessibilité pour les personnes handicapées au lycée Jacquard à Lavelanet (09)

  • 3,2 M€ pour des travaux de rénovation et d’économies d’énergie au lycée Guynemer à Toulouse (31)

    La Région souhaite également offrir aux apprenti-es des conditions d’accueil et d’hébergement optimales. Avec une enveloppe globale de près de 600 000 €, elle va accompagner l’extension du BTP CFA des Pyrénées-Orientales à Perpignan (66) et la construction d’une résidence Habitat Jeunes à Muret (31). 

5 M€ de la Région pour les routes nationales

Dans le cadre du CPER 2015-2020, la Région participe au nancement de la modernisation des routes nationales.

A ce titre, elle a adopté une enveloppe globale de 5 M€, en faveur de plusieurs itinéraires, notamment :

  • Sur la RN113 : la déviation de Baillargues/ St-Brès, la déviation de Lunel et Lunel Viel,

  • Sur la RN106 : le contournement Ouest de Nîmes,

  • Sur la RN116 : la mise à 2X2 voies de la section Prades / Vinça (déviation de Marquixanes). 

Pour une étude sur le Grand projet ferroviaire Sud-Ouest

Comme elle s’y était engagée, Carole Delga a con rmé le lancement d’une étude d’ingénierie nancière et juridique pour le nancement du GPSO. La Région y participera à hauteur de 150 000 €. 

Le choix du très haut débit pour tous les territoires

« Nous ne pouvons pas imaginer aujourd’hui que seules les grandes villes soient desservies en haut et très haut débit, tandis que le reste du territoire resterait en zones blanches. » Carole Delga

Consciente des enjeux liés au développement du THD pour l’attractivité de son territoire, la Région accompagne les projets de réseau d’initiative publique portés par les Départements.

Dans le cadre du Plan National Très Haut Débit (2013-2022), l’Etat a annoncé que l’ensemble des Départements d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée verraient leurs dossiers validés d’ici la n de l’année 2016.

La Région avait d’ores et déjà délibéré sur les projets de l’Aude, du Gers, du Tarn-et- Garonne et de la Lozère.

Elle vient, lors de cette Commission permanente, de valider son soutien à ceux de l’Aveyron, de la Haute-Garonne et du Lot. Elle les accompagnera ainsi pour une enveloppe globale de 54,5 M€

La Région contribue à la production de logements sociaux

Face à la pénurie de l’offre locative sociale, la Région mène une politique volontariste en faveur de la production de logements sociaux. Il s’agit de rattraper le retard du parc social et anticiper les besoins en logements aidés des plus de 800 000 nouveaux arrivants prévus par l’INSEE en Occitanie à l’horizon 2030.

La Commission permanente attribue une enveloppe de plus de 1,4 M€ afin d’aider à la production de logements sociaux.

Parmi les opérations soutenues :

  • 45 000 € pour la création de 27 logements sociaux dans la résidence le Parc Vaadi, à Narbonne (11),

  • 16 800 € pour la construction de 11 logements sociaux à Rodez (12), rue Raynal,

  • 52 000 € pour la création de 36 logements sociaux « Le Colorama » à Nîmes (30),

  • 104 000 € pour la création de 40 logements sociaux à Agde (34),

  • 12 000 € pour la création de 6 logements sociaux à Saint-Alban-sur-Limagnole (48),

  • 100 000 € pour la création de 60 logements sociaux à la résidence « Les Magnolias » à Pia (66). 

 

Faire d’Occitanie / Pyrénées- Méditerranée la 1ère région d’Europe à énergie positive

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée ambitionne de devenir la 1ère région d’Europe à énergie positive. Pour cela, elle soutient les projets portés sur l’ensemble du territoire qui visent, d’une part, à augmenter la part de production d’énergies renouvelables et, d’autre part, qui limitent la consommation énergétique de bâtiments publics ou logements sociaux. Elle a ainsi adopté une série de nouvelles aides, d’un montant global de près de 2,5 M€ au titre des fonds européens FEDER et de 400 000 € sur ses fonds propres.

Parmi les projets soutenus :

  • La rénovation énergétique de la salle polyvalente de Cazavet (09),

  • La rénovation énergétique de l’école élémentaire de la commune du Fousseret (31),

  • L’éco-construction à énergie positive du pôle petite enfance « Madiba » porté par la Commune de Castelnau-le-lez (34),

  • L’installation d’une chaufferie automatique à granulés bois pour l’école de Rimeize (48),

  • La rénovation énergétique de 49 logements sociaux locatifs à Lourdes (65),

  • La création d’une chaufferie automatique à bois pour alimenter une école maternelle et un foyer municipal portée par la Commune de Maureillas-Las-Illas (66).

L’accessibilité pour les bâtiments publics

La Région mène une politique volontariste contribuant à la prise en compte des personnes en situation de handicap dans l’ensemble de ses champs d’interventions. Dans le cadre de son Plan pour le BTP et l’emploi, elle programme de nombreux travaux de mise en accessibilité, notamment pour les bâtiments publics. Lors de cette commission permanente, une enveloppe globale de 834 000 € a été affectée pour une série de travaux.

Parmi les bâtiments concernés par ces mises en accessibilité :

• La cantine scolaire de Massat (09),

• L’école, la salle des fêtes, la maison de la petite enfance et la maison de santé de Salles-Curan (12),

• La mairie, la salle des fêtes, les écoles maternelle et primaire, la cantine, l’église, la poste, les locaux du stade et du boulodrome de Miramont-de-Comminges (31),

• La salle polyvalente de Saint-Lizier-du- Planté (32),

• Le pôle petite enfance de Casterets (65). 

 

2,4 M€ de la Région pour des services et des équipements publics partout sur le territoire                    

La Région agit pour la revitalisation et lutte contre la désertification en milieu rural. Elle investit plus de 2,4 M€ pour soutenir des initiatives des collectivités locales visant à construire une offre de services, des équipements et des aménagements publics adaptés aux besoins des territoires ruraux fragiles.

On notera le soutien aux communes suivantes :

  • 100 000 € pour une mise en valeur de l’espace public à Tuchan (11),

  • 120 000 € pour l’aménagement et l’extension du foyer socio-éducatif sur la commune de Garrigues-Sainte-Eulalie (30),

  • 100 000 € pour l’aménagement du village d’Alignan-du-Vent (34),

  • 100 000 € pour la mise en valeur de Lanuéjols (48),

  • 150 000 € pour la construction d’une salle plurivalente de Fitou à Saint-Laurent-de-La Salanque (66).

    Afin de renforcer l’organisation urbaine du territoire, au niveau des agglomérations ou du réseau des petites villes, la Région accompagne les communes appartenant aux communautés d’agglomérations et à la Communauté de communes Cœur de Lozère (48), ainsi qu’aux pôles urbains de plus de 3 000 habitants.

    La Commission permanente a voté plus de 80 000 € pour soutenir notamment les opérations suivantes :

  • Près de 28 000 € pour l’aménagement de la place du Ravelin à Laure-Minervois (11),

  • Près de 20 000 € pour la réhabilitation d’une bâtisse et l’aménagement d’une salle intergénérationnelle à Cases-de-Pene (66),

  • Plus de 16 000 € pour l’aménagement de deux aires de jeux et d’un espace vert à Prades (66). 

 

4 M€ de la Région pour 30 équipements sportifs

« Vecteur de lien social, le sport est éga- lement un formidable moyen de dévelop- per l’économie d’un territoire et son amé- nagement équilibré. C’est la raison pour laquelle la Région a décidé de soutenir 30 projets dans le cadre de son plan BTP pour 4 M€ ». Carole Delga

Parmi ces projets :

  • L’aménagement d’une piste de pumptrack à Vénéjan (30) // 9 000 €,

  • La construction d’un court de tennis à Flaujac-Poujols (32) // 37 500 €,

  • La construction d’une halle de sports à Lodève (34) // 1 M€,

  • L’aménagement d’un terrain multisports à Grandrieu (48) // 10 000 €,

  • L’aménagement de l’espace aqualudique à Err (66) // 14 000 €.

    2,5M€ pour le CREPS de Font-Romeu

    « Notre objectif est de faire des CREPS des établissements parfaitement intégrés à la politique sportive régionale et de conforter leur mission d’accueil et de préparation des meilleurs sportifs de niveau national ou mondial. C’est pourquoi j’ai également proposé une aide de 2,5 M€ en faveur du site de Font-Romeu du CREPS de Montpellier ». Carole Delga

    Cette aide permettra de nancer les rénovations en cours, qui concernent les piscines notamment, ainsi que des investissements et des études de faisabilité concernant la piste d’athlétisme, l’aménagement du hall d’accueil et la création d’un bâtiment accueillant le Centre d’Optimisation de la Performance Sportive et une salle de sports de combat. 

 

 

L’emploi et la formation, au coeur des priorités de la Région 

Près de 22 M€ pour booster les entreprises régionales et l’emploi

Carole Delga a proposé au vote des élus une enveloppe de près de 22 M€ pour les aides à destination des entreprises régionales. 222 projets d’investissement sont ainsi accompagnés.

« Nous réaffirmons, avec cette enveloppe exceptionnelle de 22 M€, notre rôle central en matière de développement économique. Nous sommes aux côtés des entreprises pour booster leur attractivité et permettre la création d’emplois sur tout notre territoire. » Carole Delga

Parmi les entreprises soutenues :

  • Laselec, implantée à Toulouse (31), spécialisée dans le marquage de câble par laser, béné cie d’une aide pour un projet de développement à l’export,

  • La Région accompagne la création de la SCOP Les Fées Spéciales, à Montpellier (34), qui réalise des lms d'animation,

  • La Région soutient la reprise du groupe SA SEFIAM par la SAS TURGIS ET GAILLARD INDUSTRIE à Saint-Chély-d’Apcher (48),

  • Un soutien de 6 M€ (dont 5 M€ en avances remboursables) a été attribué à Pierre Fabre pour un projet de développement sur son site de Castres (81), notamment la transformation d’un bâtiment existant en un site industriel dédié à une de ses entités.

1,5 M€ pour l’Usine du futur

Dans le cadre de son appel à projet dédié à l’Usine du futur, la Région a accordé un ensemble d’aides à plusieurs entreprises et laboratoires régionaux, à hauteur d’1,5 M€. 

Compétitivité des entreprises agroalimentaires

L’accès à l’innovation, la modernisation des bâtiments et outils de production, ou encore l’aide au développement de stratégies commerciales, sont indispensables pour booster la compétitivité des entreprises agroalimentaires et leur permettre de conquérir de nouveaux marchés. Lors de cette commission permanente, la Région a décidé d’accompagner 16 projets d’entreprises de transformation et de commercialisation de produits agricoles pour un montant total de près de 704 000 €.

Parmi les entreprises soutenues :

  • Les Salaisons et conserves du Rouergue, pour l’extension et la modernisation des outils de production de salaisons et tranchage, à Villefranche-de-Rouergue (12),

  • La Coopérative Agricole de Stockage de Céréales et d’Approvisionnement du Gers, pour l’aménagement des silos destinés aux productions biologiques (32),

  • Les Vignerons des Soubergues, pour la réalisation d’une étude d’optimisation de l’outil de production (34)

Accompagner la montée en compétences des TPE-PME

A travers le dispositif « Croissance PME », la Région aide les PME régionales à grossir et accéder au rang de grande PME voire d’Entreprise de taille intermédiaire (ETI). Ces changements d’échelles impliquent une montée en compétences des salariés. Pour les accompagner, la Région va financer les formations de 825 salariés, répartis au sein de 25 entreprises, avec une aide globale de 350 000 €.

La Région déploie son Ecole régionale du numérique 

Avec 8 nouveaux sites de formation et 120 stagiaires supplémentaires, l’Ecole régionale du numérique se déploie en dehors des métropoles.

A partir de novembre prochain, les 8 collectivités* sélectionnées dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé par la Région, proposeront sur leur territoire une formation au métier de « développeur-se web ». 120 stagiaires (jeunes décrocheurs, demandeurs d’emplois, salariés en reconversion professionnelle) vont en béné cier. La Région vient de débloquer une enveloppe de 1,4 M€ pour nancer intégralement leurs frais pédagogiques.

« D’ici 2020, 90 % métiers nécessiteront des connaissances numériques. Nous voyons bien là la nécessité de proposer une offre de formation innovante, de proximité, et en adéquation avec les besoins en compé- tences des entreprises locales. Notre Ecole régionale du numérique est en marche et donne l’opportunité aux publics les plus fragiles d’accéder à des formations quali antes dans ce secteur à fort potentiel d’emplois. »

* La Communauté d’Agglomération du Grand Auch, la Communauté de Communes du Saint Gaudinois, la Communauté d’Agglomération de Castres- Mazamet, la Communauté d’Agglomération du Grand Narbonne, la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée, le Conseil départemental de Lozère, la ville de Lunel et la ville de Lourdes. 

Un dispositif de prêts de 3,4 M€ pour soutenir les TPE et PME du BTP

« Investir pour créer des emplois sur l’ensemble du territoire, pour relancer le marché (rail, route, grands projets d’infrastructures, construction et maintenance des lycées...), favoriser l’accès aux marchés publics pour les TPE et PME régionales et renforcer leur solidité nancière par la mise en place d’outils spéci ques, sont mes priorités. » Carole Delga

C’est pourquoi la Région a mis en place, en 2015, en partenariat avec Bpifrance, un dispositif public de prêt de développement territorial.

L’objectif est de consolider la trésorerie des entreprises, en particulier celles relevant du secteur du bâtiment, via un prêt de moyen terme avec différé de remboursement.

Ce dispositif de prêt de développement territorial sera désormais étendu aux entrprises sur l’ensemble du territoire et il est abondé de 800 000€. Dénommé Prêt de développement territorial « Occitanie-Trésorerie-BTP », il est désormais doté d’une enveloppe globale de plus de 3,4 M€ de prêts. 

558 000 € pour soutenir les couveuses d’entreprises

A l’occasion de cette commission permanente, la Région renouvelle son soutien à 11 couveuses d’entreprises avec une enveloppe de 180 000 €, parmi lesquelles :

  • La couveuse d’entreprise de l’Ariège (accompagnement de 19 projets) à Verniolle,

  • La couveuse d’entreprise de l’Aveyron (accompagnement de 12 porteurs de projets) à Rodez,

  • La maison de l’initiative du SICOVAL, à Ramonville St-Agne (31) (accompagnement de 60 porteurs de projets à la création d’entreprise)... 

  • A cela s’ajoutent près de 380 000 € a n de soutenir les coopératives d’activités et d’emplois.

    Parmi les coopératives qui appartiennent au réseau « coopérer pour Entreprendre Sud- Ouest » et qui béné cient de l’aide de la Région :

    Coop’Action (accompagnement de porteurs de projets en Haute-Garonne et Tarn-et- Garonne), coopérative Kanopé (au moins 59 porteurs de projets accompagnés dans le Gers et les Hautes-Pyrénées), coopérative Régate (accompagnement d’au moins 49 porteurs de projets dans le Tarn)...

    La Région booste le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)

     
    L’ESS est une composante essentielle de l’économie régionale.
    La Région encourage le développement de cette économie humaine, proche des territoires et génératrice d’emplois non délocalisables, avec des aides directes aux entreprises et le déploiement d’outils nanciers spéci ques (France Active notamment), ou encore l’accompagnement des acteurs économiques sur l’ensemble du territoire.
     
    Dans ce cadre, la Commission permanente a voté :
     
    Plus de 34 000 € au titre du fonctionnement des entreprises pour des aides directes aux porteurs de projets (industrie, commerce, artisanat...),
     
    Près de 50 000 € pour des aides directes à l’investissement (matériel ou immatériel) des porteurs de projets,
     
    40 000 € pour des actions transversales des entreprises de l’ESS. 

    Pour l’attractivité et la solidarité des territoires 

    2M€ en faveur de l’économie touristique

    Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1ère région française pour la fréquentation de touristes français et la 4ème en termes de retombées économiques.

    La Région vient d’accorder une série d’aides pour ce secteur qui compte 108 000 emplois, à hauteur de 2 M€.

    Ce soutien permet la création ou réhabilitation de structures touristiques, leur montée en gamme ou encore leur mise aux normes. La Région accompagne ainsi l’ensemble des acteurs du tourisme sur son territoire.

    Parmi les projets soutenus :

    • La réalisation d’un circuit de visite autour des 4 châteaux de la commune de Lastours (11),

    • Les travaux de requali cation du camping municipal Les Terrasses du Jaur de Prémian (34),

    • La modernisation, la mise en accessibilité et l’amélioration des performances énergétiques de l’hôtel Agena Vieux Pont, à Lourdes (65),

    • La mise en accessibilité de l’hôtel / restaurant La Salettes, ainsi que la création d’un espace bien-être, à Cahuzac-sur-Vère (81). 

    40 nouveaux projets de lms soutenus par la Région

    Films d’animation, documentaires, court- métrage...

    Au total, 40 nouveaux projets audiovisuels viennent de recevoir une aide régionale pour un montant de 1,28 M€.

    Quelques exemples de projets soutenus :

    • Le téléfilm  Mention particulière, réalisé par Nils Tavernier, sera tourné intégralement à Toulouse à l’automne 2016,

    • Le documentaire Jeunesse pétillante, produit par la société ARGANE PRODUCTION basée à Drémil-Lafage (31),

    • Le pilote de la série d’animation Ibinou, le chasseur d’images, produit par la société toulousaine ANOKI. 

    30 000 € et un nouvel appel à projets pour l’Egalité Femmes- Hommes : la Région sur tous les fronts

    Dans le cadre de sa politique volontariste en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, la Région a adopté 2 nouveaux dispositifs. Un appel à projets pour soutenir dès 2017 des projets innovants sur l’ensemble du territoire de la grande région.

    Les objectifs : favoriser, développer, et diffuser l’égalité professionnelle et la mixité entre les femmes et les hommes, et prévenir et lutter contre les violences sexistes.

    Il comprend un volet « Pour une réelle égalité professionnelle : agir du lycée à l’entreprise Orientation-Formation-Emploi » et un autre « Pour prévenir et lutter contre les violences sexistes ». La date limite des candidatures est xée au 31 janvier 2017.

    La Région a décidé de déployer sur l’ensemble de son territoire un dispositif d’information et de sensibilisation des lycéen-ne-s et apprenti- e-s et des élèves des écoles de la deuxième chance dès janvier 2017 dans le cadre d’un partenariat institutionnel spéci que entre la Région, les Rectorats, la Direction Régionale de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt et l’Agence Régionale de Santé.

    Pour le mettre en œuvre, la Région publie un « Appel à Manifestation d’Intérêt » pour identi er les structures organisées pour couvrir au maximum le territoire et souhaitant se mobiliser pour déployer ce dispositif dès l’année scolaire qui a démarré, en visant une pleine opérationnalité à la rentrée 2017/2018.

    La Région a également voté près de 30 000 € pour soutenir diverses opérations, avec une attention particulière portée aux actions en faveur des lycées, des jeunes ou des femmes avec le soutien notamment à la 1ère assemblée des femmes de la Région Occitanie qui a officialisé le lancement de l’observatoire régional sur le territoire Occitanie qui a eu lieu à Colomiers le 24 septembre dernier en présence de Carole Delga. 

    Un soutien renforcé pour l’agriculture, la viticulture
    et l’agro-alimentaire régionales

    « L’agriculture, la viticulture et l’agro-alimen- taire constituent le 1er pilier économique d’Oc- citanie / Pyrénées-Méditerranée. La Région est évidemment aux côtés de ses agriculteurs, avec un ensemble de nouvelles aides. » Carole Delga

    La Région a attribué un soutien global de plus de 8 M€ en faveur des agriculteurs, viticulteurs et entreprises agro-alimentaires.

    Plus de la moitié de cette enveloppe, issue du FEADER, est dédiée aux investissements en faveur des CUMA, à la modernisation des bâtiments d’élevage, au soutien à la diversi cation des exploitations et au pastoralisme.

    Parmi les nombreux bénéficiaires, on note par exemple les CUMA des communes de Villeneuve Minervois (11), Leboulin (32), Autignac (34) ou Roumegoux (81).

    Plusieurs projets de modernisation d’élevages sont également soutenus, notamment : l’extension d’une stabulation pour bovins allaitants à Mazuby (11) ou la construction d’une bergerie avec grange et la modernisation de la salle de traite d’une exploitation à Meyrueis (48).

    La Région a réaffirmé son soutien au bio en attribuant un certain nombre d’aides, notamment pour la réalisation du programme d’actions en Agriculture Biologique du Jardin de Cocagne «TERRA FERMA» à Castillon-Savès (32).

    La filière bois est également concernée par ce soutien régional avec, par exemple une aide attribuée au pôle bois du Pays Viganais (30). 

    Le soutien de la Région en faveur des viticulteurs sinistrés

    « Face à l’ampleur des sinistres qui pénalisent les lières agricoles, nous avons décidé d’accompagner les professionnels pour les aider à répondre présents sur les marchés à venir. » Carole Delga

    Suite aux différents épisodes climatiques, la Région s’est associée à la profession agricole et viticole pour solliciter une intervention rapide de l’Etat sur des mesures d’urgence.

    La Région interviendra également en soutien sous la forme de prêts de trésorerie auprès des coopératives et domaines, qui permettront de maintenir les emplois, de soulager les trésoreries et de conserver la présence des entreprises sur les marchés. Au cours de cette commission permanente, Carole Delga a également proposé de demander au ministère une exonération totale des charges sociales et scales 2016 et 2017, faciliter la présence collective des coopératives et domaines sur les salons professionnels via Sud de France Développement et d’examiner les possibilités de traitement prioritaire des paiements des dossiers FEADER 2014, 2015 et 2016. 

    La Région s’engage pour la prévention des risques naturels

    Parce que l’Occitanie est un territoire confronté à des risques d’inondation particulièrement importants, la Région soutient les projets qui permettent de réduire ces risques.

    La Commission permanente a voté une enveloppe plus de 1,2 M€ en faveur de ces programmes dont :

    24 000 € dans le cadre du PAPI AUDE-BERRE, pour des travaux complémentaires de protection à Mailhac (11),

    • 110 000 € pour l’aménagement amont du cadereau d’Alès avec la création du bassin carrière d’Antiquailles (30) pour des études préalables et acquisitions foncières,

    • 20 000 € dans le cadre du PAPI LEZ- MOSSON, a n d’identi er l’impact des petits cours d’eau et des ruisseaux sur les zones de développement urbain sur le territoire de la Métropole de Montpellier (34),

    • 17 200 € dans le cadre du PAPI TET pour la création et mise en œuvre de l’observatoire des risques inondation du bassin versant de la Têt et du Réart (zone littorale de St Cyprien à la Salanque – 66).

      Optimisation des ressources en eau

      La Commission permanente investit 200 000 € pour lancer une démarche prospective sur l’eau, afin de préserver et d’optimiser l’usage des ressources en eau.

      « L’eau est en Occitanie une ressource précieuse et l’élément de base de milieux aquatiques riches et diversifiés, essentiels pour l’attractivité de nos territoires. Notre Région doit encourager un aménagement qui intègre dans toutes ses dimensions (urbanisme, agriculture, tourisme, mobilité, énergie...), la mise en œuvre d’une gestion durable et solidaire de la ressource. » Carole Delga

      C’est pourquoi la Région a engagé, en partenariat avec les services de l’Etat et les Agences de l’Eau Adour-Garonne et Rhône-Méditerranée & Corse, une démarche prospective et concertée sur l’eau pour l’ensemble de son territoire.

      Une étude sera réalisée afin de dé nir les solutions à mettre en œuvre pour assurer l’adéquation entre les besoins en eaux et les ressources disponibles, après la réalisation du diagnostic. 

    Nouvelle identité visuelle

    La Région lance un concours de talents

    Depuis le 29 septembre dernier, le nom dé nitif de la Région est « Région Occitanie ». Comme elle s’y était engagée, Carole Delga vient de lancer un concours pour la création de l’identité visuelle destinée à accompagner ce nouveau nom. Celui-ci sera enrichi d’une référence permanente aux Pyrénées et à la Méditerranée.

    « Ce concours s’inscrit dans la continuité de la consultation citoyenne sur le nom de la région. Je souhaite impliquer nos talents régionaux, et en particulier les jeunes, dans la construction de l’identité visuelle de notre région. Cette identité devra dire qui nous sommes, où nous vivons, en tenant compte de nos richesses culturelles occitanes et catalanes. C’est pourquoi nous retrouverons notamment dans le futur logo les couleurs sang et or ainsi que la griffe catalane. » Carole Delga

    Ouvert aux étudiants et diplômés des écoles d’art, de graphisme et de design, ainsi qu’aux personnes inscrites à la Maison des artistes, le concours se déroulera du 28 octobre au 28 novembre 2016.
    Un guide spécifique sera mis à la disposition des candidats sur le site de la Région : www.laregion.fr

    A l’issue du concours, les 3 premiers lauréats recevront un prix de 3 000 à 8 000 €.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI