Société : TARN - DES ANTI-EOLIENNES INDUSTRIELLES A BARRE (81) : compte rendu

TARN - DES ANTI-EOLIENNES INDUSTRIELLES A BARRE (81) : compte rendu

Nous étions une bonne vingtaine ce samedi 20 mai et… deux gendarmes pour nous accueillir comme d'habitude dès qu'on se déplace ! des représentants d'associations (Hérault, Aveyron,Tarn) du Collectif TNE/Occitanie Environnement. Une fois de plus ce n'est pas le nombre qui compte, c'est la présence, à chaque occasion, pour ne pas laisser penser que tout va bien ; nous avions annoncé que nous serions là pour exprimer notre réprobation : c'est ce que nous avons fait, en nous relayant dans les prises de parole et les signes manifestes de colère.

Ambiance courtoise, mais ça a discuté "ferme" avec le représentant de la société Volskwind : le principe était de se faire entendre et surtout qu'élus de Barre et promoteur sachent que des habitants et voisins sont contre leur projet et contre l'utilisation d'un établissement public (la mairie) comme "stand commercial" avec en sus la surveillance par la gendarmerie (qui, a priori, a autre chose à faire, il nous semble).

Pour Volskwind il s'agissait de présenter son projet au public avant dépôt en préfecture : 3 éoliennes en plus sur Barre (81 et dans le PNR Haut Languedoc) et 6 sur Murasson (12 dans le PNR Grands Causses)

L'examen soigneux des documents présentés ont permis d'estimer à 50 machines le nombre d'implantation sur ce territoire car prolongé par les éoliennes de Murat. Nous avons dénoncé la déraison de cette concentration injustifiée dans ce secteur qui avait déjà fait l'objet par la société Valéco Eole, il y a 7 ans, avec le cabinet Cassini, d'une étude d'impact qui avait conduit à l'abandon de plusieurs sites, dont le Puech Brunette qui donnait plus un effet de mitage que d'extension.

Par ailleurs, le projet de Volkswind s'avère être en plein sur les voies migratoires prénuptiales et postnuptiales de l'avifaune, si riche à cet endroit, ce qui a soulevé une vraie indignation : un massacre de plus sur la biodiversité si utile pour l'agriculture !

Enfin, le schéma du SCOT de l'Aveyron n'a pas inclus le secteur de Murasson dans la zone propice aux éoliennes (sic !) nous sommes donc partis après avoir dénoncé ce projet de trop et mal ficelé.
Comme nous le déplorons depuis des années, les parcs naturels se transforment bien en parcs industriels ; tous les bénéfices et profits financiers sont pour les promoteurs.

Ici pour votre info le mail envoyé, suite à ça, par Emmanuel Forichon, co-secrétaire de TNE Occitanie Environnement, , à la société Volskwind : 

"Des représentants des associations membres de notre Collectif se sont rendu ce matin à "l'exposition" que vos services ont organisée dans les locaux de la mairie de Barre (Tarn) pour "préparer la population" à un projet éolien (dont certains élus seront financièrement bénéficiaires). Un projet de plus dans un secteur de la montagne languedocienne, au cœur de deux parcs naturels, qui aggraverait encore les atteintes au patrimoine naturel et paysager, à la qualité de vie des habitants et à l'équilibre socio-économique précaire de ce territoire rural.

Nous avons pu constater que vos affiches, outre l'argumentaire habituel sur les vertus de l'éolien, comportent de nombreuses inexactitudes - ou mensonges ? - de nature à tromper le public mal informé. C'est ainsi, entre autres exemples, qu'on ne trouve aucune mention du caractère intermittent de cette production d'électricité - qui en est la principale faiblesse ; aucune mention du tonnage de béton et d'acier et des hectares de terrain artificialisés pour l’implantation de chaque éolienne industrielle, détériorant la biodiversité et la ressource en eau à son origine.

Par une manipulation subtile des esprits - à laquelle s'ajoutent les mirobolantes propositions de baux plus rémunérateurs que le travail agricole - votre société prétend s'offrir la prérogative de coloniser et de dégrader nos territoires ruraux. Face au rouleau compresseur du profit, l'action de nos associations locales pour promouvoir une vie locale meilleure, un développement économique soutenable et un environnement sain peut vous sembler vaine. Nous espérons toutefois que des décideurs lucides et résolus assumeront leurs responsabilités à l'égard du territoire et de ses habitants, et que votre projet sera abandonné."

TARN - DES ANTI-EOLIENNES INDUSTRIELLES A BARRE (81) : compte rendu

Michèle SOLANS pour le collectif régional TNE-Occitanie Environnement (22-05-17)
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PUB NOUVELLE OCCITANIE T
PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune