ACTUALITÉS : OCCITANIE - Carole Delga lance l’offensive pour atteindre 40 000 apprenti.es d’ici 5 ans

 

OCCITANIE - Carole Delga lance l’offensive pour atteindre 40 000 apprenti.es d’ici 5 ans

Nouveau plan régional apprentissage : Carole Delga lance l’offensive pour atteindre 40 000 apprenti.es d’ici 5 ans

Faire connaître l’apprentissage pour ce qu’il est : une voie de formation d’avenir et d’excellence »

L’apprentissage est une voie d’excellence, garante d’un accès rapide et durable à l’emploi. La preuve: 7 apprentis sur 10 trouvent un emploi dans les six mois qui suivent leur formation et dans des secteurs d’avenir comme l’aéronautique, le numérique ou encore les énergies renouvelables. Il faut en nir avec les idées reçues sur l’apprentissage.

Ce n’est ni une voie de garage, qui serait synonyme d’échec, ni des formations uniquement manuelles. Un quart des apprentis de notre pays sont des étudiants de l’enseignement supérieur ! Nous voyons bien là que, loin d’appartenir au passé, l’apprentissage est une voie de formation d’avenir. C’est la raison pour laquelle nous voulons pour nos jeunes en formation des conditions d’apprentissage et des équipements modernes, d’excellence, au plus proche des réalités des entreprises.

Il est temps de faire changer le regard sur l’apprentissage qui est pour moi, d’abord et avant tout, une aventure humaine, sociale et professionnelle. Il permet en effet la rencontre de salariés ou de chefs d’entreprises chevronnés et passionnés, soucieux de transmettre non seulement un savoir-faire, mais aussi des valeurs fortes. Il garantit aux jeunes un diplôme tout en étant rémunéré, une expérience professionnelle unique pour béné cier d’une bonne insertion dans le monde du travail. Avec de nouvelles aides pour les apprenti. es et leur famille, pour les employeurs et les CFA, en 2017, la Région passe à l’offensive pour donner un nouvel élan à l’apprentissage et à l’alternance.

Oui, l’apprentissage, ça change la vie. Et en la„nçant ce plan ambitieux, notre volonté est de faire connaître l’apprentissage pour ce qu’il est : une voie de formation d’avenir et d’excellence.

Carole Delga Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées- Méditerranée


1. Un plan régional apprentissage de 9 M€ pour booster le développement et l’accès à l’emploi

35 000, c’est le nombre d’apprenti.es que compte la région Occitanie / Pyrénées- Méditerranée. C’est aussi depuis 2004 l’une des premières régions de France pour la progression de ses effectifs avec + 22%. Cette année encore, le nombre d’apprenti.es est en progression de 2,9% (980 apprenti.es supplémentaires), et de 4 % pour les apprenti.es en 1ère année de formation.

Une dynamique sur laquelle la Région souhaite s’appuyer mais qu’elle entend aussi encourager en mobilisant spéci quement 9 M€ supplémentaires pour lancer un grand plan de développement de l’apprentissage.

Un plan ambitieux aux objectifs réalistes

Intégré au Contrat de Plan régional de développement de Formation et de l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP) 2017-2020, ce plan vise :

Objectif 1 : + 6 000 apprenti.es, soit 40 000 apprenti.es d’ici 5 ans Objectif 2 : qualité et excellence pour les jeunes et les entreprises qui font le choix de l’apprentissage

Le plan régional apprentissage est construit autour de 3 piliers : • L’accompagnement des apprenti.es et de leur famille ;
• l’offre de formation et la réussite des parcours en CFA ;
• la mobilisation des employeurs.

Il est le fruit d’une large concertation menée dans le cadre de la préparation du CPRDFOP, avec l’ensemble des acteurs de l’apprentissage (autorités académiques, partenaires sociaux, réseaux consulaires, branches professionnelles, prescripteurs, centres de formation...)

Ambition

2. Un plan, 8 actions, une ambition : l’apprentissage partout et pour tous

Le plan régional apprentissage repose sur 8 mesures phases.

Mieux informer et orienter le public :

  • Mettre l’apprentissage au cœur du Service Public Régional de l’Orientation ;

  • Renforcer la visibilité de l’apprentissage lors des différentes manifestations et évènementiels liés à l’emploi et à la formation (salons TAF notamment) ;

  • Mobiliser les services de l’Education Nationale pour lever les freins et les représentations sur l’apprentissage ;

  • Renforcer le partenariat avec les Académies a n de uidi er les poursuites de parcours de formation quel que soit le statut du jeune.

    La Région harmonise ses dispositifs à l’ensemble du territoire et à la totalité des publics jeunes. Lycéen.nes et apprenti.es béné cieront des mêmes avantages.

+ De nouvelles aides pour les apprenti.es et leur famille

Pour que le coût d’une formation ne soit pas un frein à la réussite, la Région vient de lancer une nouvelle politique éducative ambitieuse et solidaire, à destination des jeunes et de leur famille. Dès la rentrée 2017, un nouveau régime d’aides aux apprenti.es sera déployé sur l’ensemble du territoire régional, via la Carte Jeune Région, avec :

  • Dans un souci d’équité entre tous les jeunes, les apprenti-es béné cieront des mêmes aides que les lycéen.nes : acquisition d’un Ordinateur portable, 1er équipement, lecture et sport ;

  • Des aides spéci ques pour les apprenti.es : transport, hébergement, restauration et une aide de 500€ au permis de conduire à destination des apprenti.es en dernière année de formation de niveau CAP ou Bac Pro.

    Faire évoluer la carte des formations pour mieux répondre aux nouveaux enjeux des territoires :

  • Promouvoir l’apprentissage au sein de l’Education Nationale et renforcer la place de l’apprentissage dans les Campus des Métiers ;

  • Promouvoir les CFA à dimension régionale portés par les branches professionnelles, réseaux consulaires... a n de donner de la lisibilité et de la cohérence à l’offre de formation ;

  • Conforter la concertation dans le cadre du pilotage de la carte des formations avec les partenaires sociaux, les branches professionnelles, les chambres consulaires.

  • Pour la rentrée 2017, la Région a d’ores et déjà approuvé le 3 février dernier l’ouverture de 128 nouvelles formations par apprentissage, dont 40% de niveau supérieur (Bac+2 à Bac+5).

  • Organiser et professionnaliser la prospection des entreprises avec :

  • • La mise en place d’un numéro vert pour les entreprises et d’un centre d’appels pour prospecter les entreprises ;

  • • Le déploiement et le renforcement du réseau des développeurs de l’apprentissage.

  • Soutenir les employeurs qui s’engagent pour l’apprentissage par :

  • La simplification des démarches administratives des employeurs (dématérialisation totale de la

    gestion des aides, mise en place d’un portail Régional a n de simpli er les démarches de recrutement);

  • L’extension de la prime à l’apprentissage de 1000 € aux entreprises moins 20 salariés au lieu de 10 au niveau national a n de toucher 98% des entreprises d’Occitanie ;

  • Le renforcement de la qualité de l’accompagnement en entreprise avec une majoration des aides pour les entreprises qui forment leur Maître d’apprentissage (500 €) ;

  • La valorisation des entreprises engagées dans l’apprentissage.

  • Développer de nouvelles actions dans les CFA pour la réussite des apprenti.es :
    • Renforcement des programmes qualité des formations avec notamment la mise en place d’un module « entreprenariat » pour encourager l’esprit d’entreprise ;

  • Lancement d’un Plan de lutte contre l’illettrisme et d’accès à la citoyenneté et à la culture ;

  • La promotion de la mobilité internationale des apprenti.es avec pour objectif de doubler le nombre d’apprenti.es qui béné cient d’une expérience professionnelle à l’étranger ;

  • L’accompagnement renforcé des apprenti.es en situation de handicap.

  • Poursuivre l’investissement afin d’améliorer le cadre de vie des apprenti.es 

  • Travaux dans les CFA : construction, rénovation, extension ;

  • Mises en sécurités, mises aux normes, équipements pédagogiques... ;

  • Construction de solutions d’hébergement adaptées aux spécificités de l’alternance.

    Déployer un large plan de communication afin de :

  • Valoriser l’apprentissage comme une voie d’excellence, de réussite et d’épanouissement avec une campagne de communication dans les medias, dans les cinémas via un spot ainsi que sur internet.

  • Mobiliser tous les acteurs économiques autour de cet objectif.

  • La Région donne l’exemple
    pour développer l’apprentissage en interne

    Parce que la Région a pour ambition de développer l’apprentissage et de valoriser cette lière souvent méconnue et décriée, elle donne l’exemple et accentue la dynamique au sein même de ses services. Aussi, elle vise à :

    • Recruter 6 fois plus d’apprenti.es d’ici la n du mandat dans les services de la Région : passer de 20 à 120 apprenti.es recrutés en 5 ans ;

    • Généraliser les clauses en faveur de l’apprentissage dans la commande publique régionale ;

    • Maintenir sur toute la durée du mandat le montant des aides aux entreprises

      nancées sur fonds propres de la Région ;

    • Expérimenter le relèvement à 30 ans de l’âge maximum d’entrée en apprentissage (art. 77 de la LOI « Travail »du 8 août 2016). Cette initiative permettra aux jeunes adultes âgés de 26 à 30 ans de signer un contrat d’apprentissage dès cette année ;

    • Mobiliser les agents et les dispositifs de la Région, en intégrant l’apprentissage dans les dispositifs d’aides aux entreprises et en formant tous les agents en contact avec des entreprises et/ou collectivités.

 

OCCITANIE TRIBUNE (02-05-17)     5960 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune