Europe - L'Occitanie parmi les 5 régions les plus attractives de France

Europe - L'Occitanie parmi les 5 régions les plus attractives de France

Europe - L'Occitanie parmi les 5 régions les plus attractives de France

Par , le 15 Décembre 2021

Indice de la mobilité professionnelle RegionsJob/ParisJob

 HelloWork, leader digital français de l’emploi, du recrutement et de la formation, a analysé l’utilisation de ses plateformes emploiRegionsJob et ParisJob au troisième trimestre 2021. Grâce à l’étude des recherches d’offres d’emploi effectuées par 5,4 millions d’utilisateurs en France, HelloWork dresse un état des lieux des envies de mobilité professionnelle des Français :

Dans quelle région les Français souhaitent-ils travailler ?

Quelles sont celles qui attirent le plus les actifs franciliens ? et les candidats de chaque région ?

Quelles régions peinent à retenir leurs talents ?

Quelles sont les métropoles les plus attractives auprès des Franciliens ?

Les principaux résultats :

L’Occitanie et la Nouvelle Aquitaine sont plébiscitées par les actifs en recherche d’un poste en dehors de leur région.

La Bretagne et les Pays-de-la-Loire sont les régions qui parviennent le plus à fidéliser leurs actifs : seuls 27% cherchent un emploi en dehors de la région.

57% des Franciliens s’intéressent à un emploi hors d’Ile-de-France, 31% consultent des offres d’emploi exclusivement en Ile-de-France.

L’Auvergne-Rhône-Alpes et les Pays-de-la-Loire attirent les candidats

Les Français ont des envies de mobilité. C’est ce que démontrait déjà la récente étude d’HelloWork sur la mobilité des Français. Ainsi, 4 Français sur 10 se montraient prêts à déménager dans l’Hexagone pour un nouvel emploi et 8 candidats sur 10 étaient prêts à travailler à distance pour une entreprise située loin de chez eux*.

L’indice de mobilité professionnelle confirme cette tendance. Les Français plébiscitent particulièrement la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui arrive en tête avec 13% des candidats qui s’intéressent à des postes en dehors de leur région. Parmi les régions les plus attractives, les actifs se tournent ensuite vers l’Ouest et le Sud de la France, avec les Pays-de-la-Loire (10%), l’Occitanie, la Bretagne et la Nouvelle Aquitaine (9% respectivement)

L’Auvergne-Rhône-Alpes sur le podium des régions les plus convoitées par les Franciliens

L’Auvergne-Rhône-Alpes s’impose comme la région qui attire le plus les Franciliens. Parmi les habitants d’Ile-de-France désireux de quitter la région, les Hauts-de-France (2ème) et les Pays-de-la-Loire (3ème) sont privilégiées. Viennent ensuite l’Ouest et l’Est de la France avec les régions Bretagne (4ème) et Grand Est (5ème), signe que les Franciliens ont des envies de mobilité dans toute la France.

Parmi les métropoles plébiscitées par les Franciliens, la métropole de Lyon est en tête, avec 16% des candidats résidant en Ile-de-France qui s’intéressent aux offres d’emploi parmi les 10 plus grandes métropoles. Elle est suivie par Nantes Métropole (15%), celle d’Aix-Marseille-Provence (15%), de Rennes Métropole (14%) et enfin la Métropole Européenne de Lille (13%).

La Bretagne et les Pays-de-la-Loire, les régions qui fidélisent le plus leurs actifs

Certaines régions se démarquent par les faibles envies de mobilité de leurs actifs. En effet, l’Ouest de la France semble être particulièrement apprécié par ses habitants. Ex-aequo, la Bretagne et les Pays-de-la-Loire arrivent en tête des régions où les envies de mobilité sont les plus faibles. Ainsi, seuls 27% des candidats s’intéressent à un poste hors de la région bretonne et des Pays-de-la-Loire. Les Hauts-de-France complètent le podium avec 32% d’actifs regardant un poste hors de la région, au même niveau que l’Auvergne-Rhône-Alpes. Le Grand Est clôt ce classement avec seulement un tiers des actifs recherchant un poste en dehors de la région.

La localisation des offres d’emploi les plus consultées par les candidats, dans chaque région

Comme c’était le cas en 2020, les Français restent dans des régions limitrophes à leur lieu de résidence malgré leurs envies de mobilité. Ainsi, les habitants du Grand-Est souhaitent travailler en Bourgogne Franche-Comté et les Bretons en Pays-de-la-Loire. Le Sud de l’Hexagone est enfin particulièrement attractif auprès des actifs qui recherchent un emploi, notamment les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie. 

Si les habitants d’Ile-de-France et d’Occitanie souhaitent délaisser leurs régions de résidence, ce n’est paradoxalement pas le cas des candidats des autres régions qui les plébiscitent pour trouver un emploi. Ainsi, en Hauts-de-France, en Normandie et en Centre-Val-de-Loire, la région qui attire le plus les actifs, en dehors de leur région d’origine, reste l’Ile-de-France. En Nouvelle-Aquitaine et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les actifs se tournent majoritairement vers l’Occitanie. 

« La crise sanitaire que nous traversons a profondément impacté les envies de mobilité des Français, qui sont en plein essor par rapport à 2020. En effet, plus d’un Francilien sur 2 s’intéresse à des postes en dehors de sa région de résidence, conséquence des confinements successifs, de la généralisation du télétravail mais aussi d’un attrait grandissant pour les régions. La Bretagne et les Pays-de-la-Loire s’imposent comme les régions qui parviennent le mieux à fidéliser leurs actifs. De leurs côtés, l’Auvergne-Rhône-Alpes et les Pays-de-la-Loire séduisent les Français et sont les régions qui attirent le plus les candidats en 2021 », déclare David Beaurepaire, Directeur délégué d’HelloWork.

Méthodologie : Etude réalisée sur la base des offres consultées par 5,4 millions d’utilisateurs des plateformes emploi de la société HelloWork (RegionsJob, ParisJob), dont 1,9 million en Ile-de-France au 3ème trimestre 2021.

 

Europe - L'Occitanie parmi les 5 régions les plus attractives de France

Europe - L'Occitanie parmi les 5 régions les plus attractives de France

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI