OFFICIELS : PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - 4 bonnes raisons de venir à Canet-en-Roussillon en Automne

PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - 4 bonnes raisons de venir à Canet-en-Roussillon en Automne

En ce début d’automne, direction le Sud de la France. Où ? A Canet-en-Roussillon. Située à quelques encablures de Perpignan, là où la Méditerranée vient épouser les Pyrénées, cette ville balnéaire offre son sable blond, ses eaux limpides et ses chemins de balade, dans un décor où la nature reprend ses droits en ces mois désertés par la foule. Entre mer et étang, sous le soleil exactement…

Pour profiter de la douceur de l’arrière-saison

Lorsque partout ailleurs, le ciel commence à faire grise mine, cap sur le Sud de la France, là où le soleil brille encore, là où la Méditerranée offre toujours ses flots au plaisir de la baignade, là où les plages désertées par les estivants retrouvent silence et sérénité. 9 km de sable fin, une eau estampillée Pavillon Bleu, un horizon souligné par la ligne sombre des Pyrénées… le littoral catalan sur cette tête sablonneuse, distille un parfum 100 % naturel, presque sauvage. Il suffit d’ailleurs de filer du côté du lido, cette bande de sable qui sépare la mer de l’étang pour en prendre toute la mesure. Là, la dune protégée par des « ganivelles », des clôtures en bois retenant le sable, offre des paysages aux allures de cartes postales. Le matin, quand sur les eaux apaisées de l’étang les pêcheurs remontent leur filet. Le soir lorsque le soleil disparait derrière le Canigou, embrasant les roseaux et donnant au lieu, des allures d’estampes japonaises.

Pour sa belle nature entre mer, étang et vignes

D’un côté la mer, de l’autre l’étang. Canet a beau être une ville balnéaire, elle n’en est pas moins un site où la nature reste omniprésente. Sitôt quitté le cœur commerçant, c’est tout un paysage lacustre qui s’offre au regard. Ici, l’étang impose sa présence sur 4,8 km2 et son écosystème d’une incroyable richesse. Classé « Natura 2000 », ce complexe lagunaire est le plus méridional qui subsiste en France du grand ensemble lagunaire qui court le long de la côte du Languedoc-Roussillon.

Pour observer les oiseaux

En empruntant les chemins buissonniers qui longent l’étang, il n’est pas rare d’observer la taléve sultane, le foulque macroule ou encore le butor étoilé et le héron pourpré. Pas moins de 246 espèces d’oiseaux dont 200 migrateurs trouvent ici, un refuge idéal. On les observe sur le bord des chemins mais aussi depuis les affûts d’observation spécialement aménagés. Au cœur des roselières, de la mifévrier à la mi-août, plusieurs espèces viennent faire leur nid. C’est alors le moment propice de découvrir l’échasse blanche, la lisciniole à moustache ou encore le busard des roseaux.

Pour découvrir une histoire peu ordinaire

Ici, des générations de pêcheurs se sont succédées. Aujourd’hui il n’en reste qu’une poignée. A l’image d’Yves Rougié qui, depuis ses 14 ans, vient à l’automne et au printemps poursuivre la tradition de la pêche sur un bateau à fond plat avec un filet en poste. Anguilles, soles, turbots, crevettes… continuent de faire son bonheur. Il faut le voir au petit matin, amarrer son embarcation sur le sable de l’étang. Avec une patience infinie, il perpétue des gestes appris dans sa plus tendre enfance, dans un décor immuable. Un décor fait d’herbes rases et de graviers, d’eau et de couleurs mauve où de vieilles cabanes en roseau et châtaignier témoignent de l’histoire des lieux. Traditionnelles, ces cabanes-là ont été restaurées et racontent comment vivaient autrefois les pêcheurs.

www.ot-canet.fr

 

PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - 4 bonnes raisons de venir à Canet-en-Roussillon en Automne

PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - 4 bonnes raisons de venir à Canet-en-Roussillon en Automne

PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - 4 bonnes raisons de venir à Canet-en-Roussillon en Automne

PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - 4 bonnes raisons de venir à Canet-en-Roussillon en Automne

OCCITANIE TRIBUNE (09-10-18)     7891 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune