ACTUALITÉS : GERS - Budgets participatifs : les collectivités du Sud-Ouest innovent

 

GERS - Budgets participatifs : les collectivités du Sud-Ouest innovent

Le Gers est le premier département français à proposer un budget participatif à ses habitants. Des communes comme Pessac, Talence et Aytré ont également leur propre budget participatif. Les collectivités du Sud-Ouest s’approprient des civic tech, comme iD City, pour dynamiser leurs territoires et renforcer la démocratie locale.

Une civic tech est une technologie numérique qui vise à renforcer le lien démocratique entre élus et citoyens. Les collectivités territoriales font appel à ces technologies pour compléter leurs dispositifs de participation traditionnels : conseils de quartiers, concertations de réaménagement urbain, concertations thématiques, etc. Comme le souligne Fabien Leroy, directeur de cabinet de la Ville de Pessac (33), ces démarches dites physiques sont confrontées à des difficultés, comme “une faible participation, avec toujours le même noyau dur de participants, et une difficulté à toucher toutes les couches de la population (actifs, étudiants...)”.

Selon Alain Tuillière, maire de la Ville d’Aytré (17), “le recours à une plateforme numérique permet de simplifier la démarche et de toucher un public plus large et/ou absent à nos réunions publiques”. Emmanuel Sallaberry, maire de la Ville de Talence (33), ajoute que ce type d’outil “s’adapte aux contraintes des citoyens et propose une solution à toutes les personnes qui souhaitent s’impliquer mais qui n’en ont pas la possibilité. Ces outils de concertation sont complémentaires du travail de proximité sur le terrain et offrent une tribune d’expression moderne adaptée aux usages numériques actuels”.

Pour stimuler la démocratie participative, de plus en plus de collectivités lancent un budget participatif avec un volet numérique. Le budget participatif est un dispositif pour lequel une collectivité accorde une partie de son budget d’investissement à des projets proposés et votés par les citoyens. À l’image de Talence, Pessac, Aytré et le Département du Gers, ces actions rencontrent un véritable succès auprès des citoyens.

Démarche pionnière parmi les départements, le budget participatif du Gers est d’ores et déjà une réussite. Plus de 1 000 idées ont été déposées sur la plateforme numérique ! Les Gersois peuvent voter pour 370 projets, jusqu’au 31 octobre 2018, afin de choisir lesquels seront réalisés.

OCCITANIE TRIBUNE (09-10-18)     7016 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune