Ariège - ARIÈGE - Innov'Action 2018 : 2 agriculteurs pionniers ouvrent les portes de leurs exploitations


Ariège - ARIÈGE - Innov'Action 2018 : 2 agriculteurs pionniers ouvrent les portes de leurs exploitations

Innov'Action 2018 : Les Chambres d’agriculture d’Occitanie cultivent l’innovation

2 agriculteurs « pionniers » ouvrent les portes de leurs exploitations en Ariège

• La Chambre d’agriculture de l’Ariège organise 2 journées Innov’Action en 2018 qui auront lieu :

- Mardi 9 octobre à 14h00 au GAEC AUTHIER à Mirepoix,

- Mardi 23 octobre à 14h00 au GAEC GIANESINI, à MONTAUT.

• Le concept : donner la parole aux agriculteurs pour présenter leurs pratiques innovantes autour de la triple performance économique, sociale et environnementale, à d'autres agriculteurs, directement sur leur exploitation, afin de favoriser le transfert de pratiques et de connaissances.

• Les secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire sont le pilier de l'économie de la nouvelle Région, devant l’aéronautique et le tourisme. Pour autant, ces secteurs font face aujourd’hui à d’importantes crises – économiques, sociales, sanitaires et environnementales. Le défi pour les agriculteurs est de concilier des entreprises agricoles compétitives et des systèmes de production à faible impact sur l’environnement et ainsi pérenniser leurs exploitations. Pour y arriver, l’innovation est primordiale.

Innov’Action : 2 fermes ariègeoises, source d’innovation

Mardi 9 octobre à 14h00 au GAEC AUTHIER à Mirepoix, où Marcel et son frère Jean-Baptiste AUTHIER se sont associés en GAEC en 1992 pour reprendre l’exploitation familiale en polyculture élevage.

Situés à Mirepoix, ils élèvent leurs vaches allaitantes et adaptent leurs méthodes de travail entre plaines fertiles, dédiées aux cultures, et coteaux secs, réservés aux prairies pâturées. Ils se sont convertis à l’agriculture biologique en 2000.

Aujourd’hui, les associés souhaitent améliorer l’autonomie alimentaire de leur troupeau et diversifier leurs revenus. L’agroforesterie doit leur permettre de répondre à ces deux enjeux, via la culture d’arbres fourragers et grâce à la plantation d’arbres à haute valeur ajoutée.

« Notre exploitation est située à Mirepoix, à la limite de l’Aude et de l’Ariège. Nous convertissons actuellement 12 ha de plaines en agroforesterie pour améliorer l’intégration paysagère de l’exploitation, augmenter les quantités de matière organique dans nos sols et pour réduire les pertes en eau liées au vent. Les alignements d’arbres sont orientés NordSud, ils sont ainsi perpendiculaires aux vents dominants qui viennent de l’Est et de l’Ouest. Les essences choisies sont adaptées au terroir : chêne rouge, alisier torminal, cormier, frêne, érable, etc.

La mise en place des clôtures et des protections autour des arbres est une contrainte que j’essaye de transformer en atout. J’ai à présent une trentaine de parcelles cloisonnées dans lesquelles je vais pouvoir travailler en pâturage tournant. Un atout technicoéconomique conséquent puisque l’herbe verte, c’est ce qu’il y a de meilleur et de moins cher pour le bétail. Néanmoins, l’été les prairies sont moins productives car elles sont brûlées par le soleil. Pour diversifier les ressources fourragères de mon exploitation, j’ai intégré le réseau de fermes pilotes Agrosyl. J’expérimente depuis 2017 la culture d’un arbre fourrager, le mûrier blanc. »

Mardi 23 octobre à 14h00 au GAEC GIANESINI, à MONTAUT, où Michel Gianesini s’est installé en 2007 sur l’exploitation familiale. La production dominante de l’exploitation est du maïs grain irrigué. Ils produisent des céréales en sec, blé dur, blé tendre, orge, pois et colza. L’exploitation se situe sur des terres caillouteuses « grausses » et limoneuses « boulbènes ».

Aujourd’hui, les associés souhaitent améliorer leur pratique de production en allant vers l’agriculture de conservation des sols. Ainsi sur l’exploitation 10 ha menés en semis direct, des couverts sont implantés entre les cultures, et le non labour est pratiqué sur une bonne partie de la surface de l’exploitation. Pour aller plus loin, ils expérimentent cette année la culture du maïs à écartement réduit (40cm) et des techniques innovantes d’implantation des couverts par drones.

« Notre exploitation est située à Montaut, en plaine de l’Ariège. Membre du GIEE Conser’sols et d’un groupe DEPHY, les préoccupations de notre exploitation vont dans le sens de l’amélioration des pratiques afin de limiter les charges d’exploitations et l’impact de nos productions sur l’environnement.

Nous mettons en place des couverts végétaux depuis plusieurs années. Cette année, nous avons investi dans un semoir direct d’occasion pour limiter encore davantage nos coûts d’implantation. En parallèle, l’idée d’implanter du maïs à 40 cm d’écartement nous a paru intéressante pour plusieurs raisons : gain de rendement, meilleure couverture du sol, pas de matériel de récolte spécifique. Un essai au champ a donc était mis en place cet année.

De plus, en maïs grain la date de récolte ne colle pas forcément pour permettre d’implanter un couvert dans les meilleures conditions. C’est pourquoi un semis par drone dans la culture en place nous paraît être une piste intéressante à étudier. »

INNOV’ACTION : l'innovation par les agriculteurs, pour les agriculteurs

Avec les journées Innov'Action, les Chambres d'agriculture d’Occitanie démontrent leur capacité à initier et à accompagner des projets innovants grâce à leurs conseillers techniques présents sur le terrain. Si l'innovation est souvent issue de la recherche fondamentale et appliquée, elle existe aussi dans les exploitations, initiée par des agriculteurs « pionniers », qui expérimentent et innovent de manière individuelle ou via des groupes de progrès.

Pour les agriculteurs, Innov'Action est une opportunité d'échanger entre pairs et de faire connaître les pratiques novatrices qui répondent aux impasses techniques et agronomiques, mais aussi au besoin de meilleure valorisation des productions agricoles dans un contexte d'aléas économiques accrus qui met à mal la viabilité et la vitalité des exploitations. Innover est source d'emplois et de valeur ajoutée pour les territoires ruraux. «

L’agriculture et l’agroalimentaire constituent les piliers économiques de la région Occitanie. Face aux crises actuelles que traverse la production agricole, il est nécessaire d’y répondre par des mesures économiques d’urgence, indispensables au maintien du tissu rural, mais de manière plus durable, le besoin d’innover pour faire évoluer les systèmes agricoles vers une plus grande résilience est vital.

L’innovation doit permettre au monde agricole de s’adapter à des contextes toujours plus fluctuants et de répondre aux attentes de nos concitoyens : une alimentation saine et de qualité, mais aussi un espace rural accueillant et des ressources préservées. C’est dans cet objectif que les Chambres d’agriculture de la région Occitanie vous invitent à venir découvrir les techniques et pratiques développées et mises en œuvre par des agriculteurs « pionniers », sur leurs fermes. En améliorant les performances – économique, sociale, environnementale – de leurs exploitations agricoles, ils offrent des solutions afin que le monde agricole réponde aux grands défis auxquels il est confronté. » Denis Carretier, Président de la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie

Dans chaque exploitation participant à Innov’Action, le visiteur trouvera :

- des innovations réalistes et faisables portées par des agriculteurs,

- des présentations et démonstrations faites par les agriculteurs eux-mêmes,

- une évaluation des innovations à travers l’expertise des techniciens de la Chambre d’agriculture : une fiche témoignage sera disponible sur chaque site et des données chiffrées concernant l'atelier seront présentées.

Retrouvez tous les détails des portes-ouvertes Innov'Action 2018 en Occitanie sur : http://www.innovaction-agriculture.fr/occitanie/

Vidéos des éditions précédentes : https://occitanie.chambre-agriculture.fr/videos/toutes-nos-videos/

Suivez et partagez avec nous les Journées Innov'Action sur les réseaux sociaux :

@InnovAction_Oc

@InnovActionOccitanie

#InnovAction

À propos des Chambres d’agriculture d’Occitanie

Avec plus d’un millier de collaborateurs accompagnant au quotidien les agriculteurs, les Chambres d’agriculture d’Occitanie sont de véritables catalyseurs qui favorisent l’émergence de projets innovants. Elles contribuent ainsi, sur le terrain et de façon très concrète, à relever les trois défis majeurs de l’agriculture : produire en étant compétitif, préserver les écosystèmes et entreprendre pour participer au développement de tous les territoires. Sur le terrain, les Chambres d’agriculture contribuent au développement des exploitations agricoles conciliant performance économique, sociale et environnementale au travers de nombreuses actions :

- détecter l’innovation dans les fermes,

- animer des groupes d’agriculteurs,

- apporter des conseils et expertises aux exploitants,

- tester des solutions innovantes dans les stations expérimentales,

- proposer des formations pour les conseillers et les agriculteurs,

- participer aux différents réseaux mixtes technologiques.

Ariège - ARIÈGE - Innov'Action 2018 : 2 agriculteurs pionniers ouvrent les portes de leurs exploitations
Florence MILLET (26-09-18)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.