Balma - HAUTE-GARONNE - BALMA - HADÈS une aventure collective pour les passionnés d’archéologie

Balma - HAUTE-GARONNE - BALMA - HADÈS une aventure collective pour les passionnés d’archéologie

Balma - HAUTE-GARONNE - BALMA - HADÈS une aventure collective pour les passionnés d’archéologie

Par Florence MILLET, le 10 Septembre 2018

HAUTE-GARONNE - BALMA - HADÈS une aventure collective pour les passionnés d’archéologie - 300ème Société coopérative de l’ex-région Midi-Pyrénées

Créé à Pau en 1994 par Bernard Pousthomis, et installé à Balma depuis 2008, le bureau d’investigations archéologiques HADÈS est devenu en juillet dernier une SCOP (Société Coopérative et Participative). En raison de son départ à la retraite, son fondateur l’a transmis à 33 salariés repreneurs, leur permettant ainsi de prendre en main l’avenir de leur entreprise.

Une expertise reconnue en archéologie de près de 25 ans Bureau d’études indépendant fondé en 1994 et spécialisé dans les missions d’expertises, d’études, de valorisation et de fouilles sur les sites, les monuments et les objets archéologiques des périodes allant de la Protohistoire à nos jours, HADÈS est reconnu pour son expertise et bénéficie d’une forte notoriété auprès de tous les acteurs de l’archéologie en France. Depuis 2005, la société dispose de l’agrément ministériel en qualité d’opérateur en archéologie préventive. Cette discipline, au carrefour de l'Histoire et des sciences, permet de « sauver les vestiges par l’étude avec toutes les méthodes d’investigation modernes », explique Ugo Cafiero, nouveau dirigeant de la SCOP. S’ajoute à cet agrément la certification ISO 9001, obtenue en 2012, qui vient valider la démarche et le positionnement qualitatifs de l’entreprise et des recherches qu’elle réalise.

33 salariés aux commandes de l’entreprise

Alors qu’il envisageait de partir à la retraite et de céder la société à la fin de l’année 2014, le président fondateur d’Hadès, Bernard Pousthomis, a dû faire face aux effets de la crise économique. Pour sauver son entreprise, il est resté aux commandes et a revu l’ensemble de l’organisation et du management de sa structure. Il a initié un modèle de gouvernance ouvert, plus participatif, dans lequel les différents acteurs de l’entreprise se sont structurés en comités selon différents niveaux d'expertise et de prise de décision.
Dans le même temps, un collectif de salariés se mettait en place dans l’entreprise afin de défendre le métier d’archéologue et les postes menacés par la forte crise sectorielle qui a conduit à la disparition de plusieurs autres opérateurs en archéologie. Dans cet engagement, après plusieurs contacts avec l’Union régionale des Scop MidiPyrénées, nait l’idée d’une reprise collective de l’entreprise par les salariés. En 2016, les deux démarches convergent et Bernard Pousthomis valide la solution coopérative pour transmettre Hadès à ses salariés.
Deux années de préparation vont alors s’engager, au cours desquelles l’Union régionale va accompagner le collectif sur une approche globale, depuis l’étude de faisabilité du projet jusqu’aux aspects juridiques, financiers et coopératifs de la transmission, sans oublier la question de la gouvernance, afin d’assurer à la nouvelle équipe tous les gages de réussite.
L’entreprise a ainsi été transmise le 10 juillet dernier à 33 salariés repreneurs qui ont élu Ugo Cafiero, archéologue spécialiste du Moyen Âge, salarié d’Hadès depuis 10 ans, ancien secrétaire du comité d’entreprise, et responsable Organisation, aux fonctions de Président.

Hadès compte aujourd’hui 53 salariés permanents, dont 33 sont désormais associés, répartis sur 4 agences (Midi - siège social, Atlantique, Centre et Méditerranée).

HADÈS – siège social agence Midi 9, rue Vidailhan - 31130 Balma Tel : 05 61 00 49 85 contact.toulouse@hades-archeologie.com www.hades-archeologie.com

Transmettre en Scop c’est assurer la pérennité de l’activité et des emplois sur le territoire

Que ce soit pour un départ en retraite ou pour un nouveau projet, tout entrepreneur peut être amené à transmettre son entreprise. Les Scop apportent une solution efficace. Elles permettent d’assurer la pérennité de son entreprise, de sauvegarder les emplois créés, de garantir une transmission en douceur et sans rupture, bénéfique pour les relations avec les clients, partenaires et fournisseurs. Sur une période de plusieurs mois, l’Union régionale des Scop Midi-Pyrénées accompagne les structures à toutes les étapes de la transformation, ce qui facilite la reprise par les salariés et la viabilité du projet.

À propos de… L’Union régionale des Scop Midi-Pyrénées qui fédère les SCOP (Sociétés Coopératives et Participatives) et les SCIC (Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif) de l’ancienne région Midi-Pyrénées, compte plus de 300 entreprises coopératives, présentes dans tous les secteurs d’activité. Réseau d’accompagnement à la création, la reprise et la transmission d’entreprises en coopératives. L’URSCOP propose un service complet aux adhérents et aux porteurs de projet : accueil et suivi personnalisé, accompagnement juridique, solutions de financements adaptées à la création d’entreprises comme à leur développement, formations, échanges, … Structure soutenue par la Région Occitanie, le FEDER, le FSE, la DIRECCTE Midi-Pyrénées et Toulouse Métropole.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI