ACTUALITÉS : LOZERE - Conseil communautaire Cœur de Lozère du 6 avril 2018 Le budget 2018 voté à l’unanimité !

LOZERE - Conseil communautaire Cœur de Lozère du 6 avril 2018 Le budget 2018 voté à l’unanimité !

Conseil communautaire Cœur de Lozère du 6 avril 2018

Le budget 2018 voté à l’unanimité !

Il est vrai que depuis quelques années des efforts importants sont faits pour limiter les dépenses de fonctionnement. Cela est rendu nécessaire par le contexte de baisse des dotations de l’Etat depuis 10 ans.

Réuni autour du président SUAU, le conseil communautaire a examiné l’ensemble des comptes administratifs de l’année 2017 ainsi que le budget principal et les budgets annexes pour l’année 2018 dans une séance marathon.

L’année 2017 a été exécutée avec maîtrise tant sur les dépenses (99 % du budget) que des recettes (102 %) du budget. L’année 2018 s’annonce elle aussi avec un budget équilibré qui fait la part belle à l’investissement pour le développement économique

Atelier relais à l’aérodrome pour implanter une entreprise, rachat de locaux commerciaux en centre-ville en vue de leur rénovation et de la création d’un grand local commercial rue de la Liberté, et création d’une zone artisanale sur près de 2 hectares et demi (anciens terrains du conseil départemental au lieu-dit « La Combe », sous Chabannes).

Le conseil communautaire a validé les comptes de 2017 et engagé les budgets de 2018 à l’unanimité. Fait plutôt rare alors que la majorité est souvent taxée de ne pas conduire les bons projets pour le cœur de la Lozère.

Le conseil a aussi constaté l’augmentation de la masse salariale en 2018 de 8 %. Ce qui est important, mais qui s’explique par :

  • La poursuite du transfert des compétences des communes vers la communauté de communes Cœur de Lozère ;
  • La prise en charge avec un agent recruté à cet effet du plan local de prévention des déchets (PLPD), outil nécessaire à la réduction des déchets sur le territoire ;
  • Le développement économique avec des projets d’importance sur Cœur de Lozère : PRAE de Badaroux, zones d’activité sur Mende, minoterie, scierie, développement commercial…
  • Un vrai engagement sur l’ensemble des politiques d’état pour la reconquête du centre-ville avec le suivi de plusieurs appels à projet gagnés, avec les ateliers du territoire, etc.

Donc au final le conseil communautaire, opposition comprise, a salué cette politique volontariste de développement du territoire. Bien à l’opposé et bien éloigné des rumeurs de ces derniers temps sur la soi-disant situation du cœur de Lozère... La volonté de gestion mise en place depuis plusieurs années doit être poursuivie, cela afin de pouvoir satisfaire à l’ensemble des missions et compétences, tout en gardant le dynamisme

OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE (10-04-18)     10263 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune