ACTUALITÉS : OCCITANIE - Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : 20e anniversaire de l'inscription du bien

OCCITANIE - Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : 20e anniversaire de l'inscription du bien

Re: Unesco – Patrimoine mondial « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » – 20e anniversaire de l'inscription du bien culturel en série

Liste des composantes du bien culturel en série "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France"

Les "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France", inscrits en 1998 sur la Liste du patrimoine mondial par l'Unesco, constituent un bien culturel en série. À la différence d’un monument isolé ou d’un centre urbain, les "Chemins" sont inscrits sous la forme d’une collection d’éléments discontinus, considérés par l’Unesco comme un bien unique, et répartis dans 10 régions. Chacune des 78 composantes contribue à la valeur de l’ensemble du bien en lui apportant une part de signification. Seul cet ensemble, en tant que tel, justifie une inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

Les composantes solidaires des "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France" sont :
• réparties par thème : la dévotion (cathédrales, églises, basiliques, dolmen), l'accueil et les soins (anciens hôpitaux, abbayes) et les accès et franchissements (ponts, porte d'entrée de ville et sections de sentier),
• dispersées sur 10 régions, 31 départements et 95 communes,
• constituées de 64 monuments, 7 ensembles et 7 sections de sentier.

« Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » : un bien à découvrir

À la différence du bien espagnol dont l’inscription consiste en « un paysage culturel linéaire continu qui va des cols des Pyrénées à la ville de Compostelle », l’inscription française a retenu 71 monuments et ensembles monumentaux associés au pèlerinage. Par leur implantation géographique, ces composantes illustrent les pratiques et rituels du pèlerinage entre le XIe et le XVe siècle et les fonctions essentielles de l’architecture. Le parcours spirituel du pèlerin était rythmé par la vénération des reliques et des saints qui constituaient autant d’étapes importantes tout au long de son itinéraire. Ces composantes incluent des monuments consacrés à la dévotion : églises de pèlerinage citées dans le Codex Calixtinus1, ou modestes sanctuaires, hôpitaux apportant secours et assistance aux pèlerins, ouvrages de franchissement facilitant leur déplacement.

Les 7 tronçons de chemin retenus par l’Unesco ne sont que des exemples de l’ensemble des routes empruntées par les pèlerins se rendant à Compostelle pour vénérer le tombeau de l’apôtre Jacques.

En France, à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, le pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle a été revitalisé par la création de chemins de Saint-Jacques, itinéraires pédestres promus par les Fédérations régionales de la randonnée pédestre. Plusieurs chemins bénéficient d’une fréquentation croissante depuis les années 19902.
Néanmoins bon nombre de personnes ignorent la richesse architecturale qui jalonnent ces chemins.

Monuments (64)

Nouvelle Aquitaine (26 monuments)

  • Agen (Lot-et-Garonne) : cathédrale Saint-Caprais

  • Aire-sur-l'Adour (Landes) : église Sainte-Quitterie

  • Aulnay (Charente-Maritime) : église Saint-Pierre

  • Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) : cathédrale Sainte-Marie

  • Bazas (Gironde) : ancienne cathédrale Saint-Jean-Baptiste

  • Bordeaux (Gironde) : basilique Saint-Michel*

  • Bordeaux (Gironde) : basilique Saint-Seurin*

  • Bordeaux (Gironde) : cathédrale Saint-André*

  • L'Hôpital-Saint-Blaise (Pyrénées-Atlantiques) : église Saint-Blaise

  • La Sauve (Gironde) : ancienne abbaye Notre-Dame-de-la-Sauve-Majeure

  • La Sauve (Gironde) : église Saint-Pierre

  • Le Buisson-de-Cadouin (Dordogne) : église abbatiale Notre-Dame-de-la-Nativité

  • Melle (Deux-Sèvres) : église Saint-Hilaire

  • Mimizan (Landes) : clocher-porche de l'ancienne église

  • Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) : église Sainte-Marie

  • Périgueux (Dordogne) : cathédrale Saint-Front

  • Poitiers (Vienne) : église Saint-Hilaire-le-Grand

  • Pons (Charente-Maritime) : ancien hôpital des pèlerins

  • Saint-Avit-Sénieur (Dordogne) : église Saint-Avit

  • Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime) : abbaye royale Saint-Jean-Baptiste

  • Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques) : porte Saint-Jacques

  • Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne) : église Saint-Léonard

  • Saint-Sever (Landes) : abbaye

  • Saintes (Charente-Maritime) : église Saint-Eutrope

  • Sorde-l'Abbaye (Landes) : abbaye Saint-Jean

  • Soulac-sur-Mer (Gironde) : église de Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres

    Grand Est (2 monuments)

  • Châlons-en-Champagne (Marne) : église Notre-Dame-en-Vaux

  • L'Épine (Marne) : basilique Notre-Dame

    Auvergne-Rhône-Alpes (3 monuments)

  • Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : église Notre-Dame-du-Port

  • Le Puy-en-Velay (Haute-Loire) : cathédrale Notre-Dame

  • Le Puy-en-Velay (Haute-Loire) : Hôtel-Dieu Saint-Jacques

    Bourgogne-Franche-Comté (3 monuments)

  • Asquins (Yonne) : église Saint-Jacques

  • La Charité-sur-Loire (Nièvre) : église prieurale Sainte-Croix-Notre-Dame

  • Vézelay (Yonne) : basilique Sainte-Madeleine*

    Centre-Val de Loire (2 monuments)

  • Bourges (Cher) : cathédrale Saint-Étienne*

  • Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre) : collégiale Saint-Étienne (anciennement collégiale Saint-Jacques)

    Île-de-France (1 monument)

• Paris (Seine) : tour Saint-Jacques (vestige de l'église Saint-Jacques-de-la-Boucherie)

Occitanie (24 monuments)

  • Aniane - Saint-Jean-de-Fos (Hérault) : pont du Diable

  • Auch (Gers) : cathédrale Sainte-Marie

  • Audressein (Ariège) : église Notre-Dame-de-Tramesaygues

  • Beaumont-sur-l'Osse et Laressingle (Gers) : pont d'Artigues ou de Lartigues

  • Cahors (Lot) : cathédrale Saint-Pierre

  • Cahors (Lot) : pont Valentré

  • Conques (Aveyron) : abbatiale Sainte-Foy

  • Conques (Aveyron) : pont sur le Dourdou

  • Espalion (Aveyron) : pont Vieux

  • Estaing (Aveyron) : pont sur le Lot

  • Figeac (Lot) : hôpital Saint-Jacques

  • Gavarnie (Hautes-Pyrénées) : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

  • Gréalou (Lot) : dolmen de Pech-Laglaire 2

  • Jézeau (Hautes-Pyrénées) : église Saint-Laurent

  • La Romieu (Gers) : collégiale Saint-Pierre

  • Ourdis-Cotdoussan (Hautes-Pyrénées) : église Saint-Jacques

  • Rabastens (Tarn) : église Notre-Dame-du-Bourg

  • Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne) : ancienne cathédrale Notre-Dame

  • Saint-Chély-d'Aubrac (Aveyron) : pont dit "des pèlerins" sur la Boralde

  • Saint-Gilles (Gard) : ancienne abbatiale

  • Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault) : ancienne abbaye de Gellone

  • Toulouse (Haute-Garonne) : basilique Saint-Sernin

  • Toulouse (Haute-Garonne) : Hôtel-Dieu Saint-Jacques

  • Valcabrère (Haute-Garonne) : basilique Saint-Just

    Hauts-de-France (3 monuments)

  • Amiens (Somme) : cathédrale Notre-Dame*

  • Compiègne (Oise) : église paroissiale Saint-Jacques

  • Folleville (Somme) : église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur et Saint-Jean-Baptiste

    Ensembles (7)

    Occitanie (5 ensembles)

  • Aragnouet (Hautes-Pyrénées) : hospice du Plan et chapelle Notre-Dame-de-l'Assomption, aussi appelée chapelle des Templiers

  • Moissac (Tarn-et-Garonne) : abbatiale Saint-Pierre et cloître

  • Rocamadour (Lot) : basilique Saint-Sauveur, crypte Saint-Amadour

  • Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne) : basilique paléochrétienne, chapelle Saint-Julien

  • Saint-Lizier (Ariège) : ancienne cathédrale et cloître, cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède, palaisépiscopal, remparts

    Normandie (1 ensemble)

• Le Mont-Saint-Michel (Manche)

Provence-Alpes-Côte-d'Azur (1 ensemble)

• Arles * (Bouches-du-Rhône) : Eglise Saint-Honorat

Sections de sentier (7 sections du chemin du Puy, GR®65)

Nouvelle Aquitaine (1 section de sentier)

• de Aroue à Ostabat-Asme (Pyrénées-Atlantiques) : 22 km

Occitanie (6 sections de sentier)

  • de Nasbinals à Saint-Chély-d'Aubrac (Lozère - Aveyron) : 17 km

  • de Saint-Côme-d'Olt à Estaing (Aveyron) : 17 km

  • de Montredon à Figeac (Lot) : 18 km

  • de Faycelles à Cajarc (Lot) : 22,5 km

  • de Bach à Cahors (Lot) : 26 km

  • de Lectoure à Condom (Gers) : 35 km

    * Biens à double inscription : certains biens, déjà inscrits en tant que tels sur la Liste du patrimoine mondial, bénéficient d'une double inscription. Comme par exemple la basilique Sainte-Madeleine de Vézelay (Yonne) inscrite une première fois en 1979 au titre du bien "Basilique et colline de Vézelay" puis, en 1998, au titre du bien "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France".

OCCITANIE - Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : 20e anniversaire de l'inscription du bien

OCCITANIE - Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : 20e anniversaire de l'inscription du bien

OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE (19-02-18)     18495 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

SEAQUARIUM
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune