Occitanie - Carole Delga apporte son soutien au comité constitué autour de l'association Unité Laïque

Occitanie - Carole Delga apporte son soutien au comité constitué autour de l'association Unité Laïque

Occitanie - Carole Delga apporte son soutien au comité constitué autour de l'association Unité Laïque

Par Region Occitanie, le 23 Février 2022



Si le message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

 

                                             

 

 

 

 

 

Communiqué de presse

 

Montpellier, Toulouse, le 22 février 2022

 

 

- Panthéonisation de Missak Manouchian -

 

Carole Delga : « Il appartient à la patrie de rendre aujourd’hui à Missak Manouchian la reconnaissance qu’il mérite »

 

Au lendemain de la commémoration de l’assassinat de Missak Manouchian au Mont Valérien, le 21 février 1944, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, apporte son soutien au comité constitué autour de l’association Unité Laïque et conseillé par l’historien Denis Peschanski dans le but de proposer la panthéonisation du résistant arménien victime de la barbarie nazie.

 

« Le devoir de mémoire est fondamental pour notre République et l’exercice éclairé de la démocratie. Il s’agit de se souvenir collectivement, de rendre hommage à celles et ceux qui ont combattu pour nos droits fondamentaux, pour que jamais l’histoire ne se répète. Face à la montée des extrémismes et des populismes, l’enjeu de la transmission aux jeunes générations est essentiel.

 

En Occitanie, terre de Jean Moulin, Lucie Aubrac ou François Verdier, nous savons ce que représentent le sacrifice et le combat d’une vie au service d’un idéal. L’entrée au Panthéon du résistant arménien Missak Manouchian dépasse le cadre du symbole. Il s’agit de reconnaître l’engagement de résistants étrangers pour la France, pour la République, pour notre liberté. 

 

Dans sa « Lettre à Mélinée », rédigée quelques heures seulement avant sa mise à mort, Missak Manouchian avait eu ces mots : « Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement ». Il nous appartient à nous, représentants du peuple français, de rendre aujourd’hui à celui qui a tout donné, y compris sa vie, la reconnaissance qu’il mérite.

 

Il s’agit également de mieux enseigner dans nos écoles l’histoire du génocide arménien de 1915-1916 dont il fut un enfant rescapé.

 

Au nom de la Région Occitanie, je demande donc solennellement au président de la République de permettre l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian » a notamment déclaré Carole Delga.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI