Béziers - 9 ans de prison pour un vol avec arme à Béziers en 2018

Béziers - 9 ans de prison pour un vol avec arme à Béziers en 2018

Béziers - 9 ans de prison pour un vol avec arme à Béziers en 2018

Par Source parquet de Béziers, le 12 Février 2022

En début de matinée du 2 novembre 2018, deux individus cagoulés et porteurs d'armes de poing faisaient irruption dans un commerce spécialisé de philatélie de Béziers et entravaient le commerçant ainsi que deux autres personnes présentes. Après une fouille minutieuse des lieux, les malfaiteurs repartaient avec des pièces et des timbres de grande valeur pour un préjudice avoisinant les 100 000 euros.

 

Les nombreuses investigations diligentées par la DTPJ (ex SRPJ) dans le cadre d'une information judiciaire ouverte au tribunal de Béziers permettaient l’interpellation le 8 avril 2019 de plusieurs suspects déjà connus pour des faits de banditisme et permettaient de récupérer une grande partie du butin, des cagoules, une arme et des munitions.

 

À l'issue de l'instruction, le magistrat instructeur décidait de renvoyer trois hommes devant le tribunal correctionnel qui étaient jugés ce jour, vendredi 11 février 2022, des chefs de vol avec violences et séquestration pour l'un, du chef de complicité de ces délits pour le deuxième et du chef de recel pour le troisième. Un quatrième homme soupçonné d'avoir était le second auteur du vol était décédé quelque mois après les faits.

 

L’homme de 51 ans accusé d'être l'un des auteurs du vol, déjà condamné à deux reprises par une cour d’assises, reconnaissait uniquement avoir recélé la partie du butin retrouvée en sa possession le jour de son interpellation. Il était condamné à neuf ans d'emprisonnement avec maintien en détention (le parquet avait requis 10 ans).

 

L'homme poursuivi pour complicité, âgé de 48 ans, et auquel il était reproché d'avoir fourni des renseignements sur la victime, bénéficiait d'une relaxe au bénéfice du doute.

 

Le troisième homme, âgé de 51 ans et qui reconnaissait avoir servi d’intermédiaire pour négocier la revente du butin, était condamné conformément aux réquisitions du parquet à 3 ans d’emprisonnement dont 2 ans avec sursis.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI