Montpellier - Violence et arrestations opposées au droit de manifester.

Montpellier - Violence et arrestations opposées au droit de manifester.

Montpellier - Violence et arrestations opposées au droit de manifester.

Par Club de la presse Occitanie, le 19 Janvier 2021

VIOLENCE ET ARRESTATIONS OPPOSÉES  AU DROIT DE MANIFESTER

Superbe manifestation à Montpellier... Samedi 16 janvier, 1600 personnes ont défilé des halles de la Paillade à la place de la Comédie. Dans la  joie et la bonne humeur, au son de sono installée dans l’utilitaire de tête, et avec la présence du drone géant, symbole de cette loi sécurité globale.. Et une fin incompréhensible avec une charge policière, après dissolution, alors qu'il ne restait que quelques personnes pacifiques sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle et qu'il n'y avait plus de musique. Les forces de l'ordre ont ensuite gazé malgré la présence de nombreuses familles qui se promenaient et profitaient tranquillement de l'après-midi. 

Nous déplorons plusieurs interpellations et 5 gardes à vue.

Sur ordre de la Préfecture de l'Hérault, les fonctionnaires de police ont réalisé plusieurs saisies de sonos, du matériel informatique, du fameux drone, et des utilitaires dont celui de tête alors que les conducteurs le ramenaient à Gignac pour le rendre au loueur. Des saisies avec refus de fournir le récépissé légal... Et aucune explication donnée au Collectif Danger loi sécurité globale, organisateur de la manifestation.

Une répression inutile qui a tenté de salir une manifestation très bon enfant.
Le Club de la presse Occitanie, membre du collectif organisateur, dénonce cette gestion volontairement tendue de fin de manifestation par les forces de l’ordre (alors que la sonorisation de la manifestation était annoncée) et remercie tous les manifestant·es pour leur joie de vivre, leur respect et leur persévérance dans cette lutte contre la loi sécurité globale.

Rendez-vous le 30 janvier, nous resterons mobilisés jusqu’au retrait, pour défendre la société que nous voulons pour nos enfants !

Parce que la liberté ne se négocie pas et ne tolère aucun recul.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI