Rivesaltes - Implantation d'Amazon à Rivesaltes : le règne de l'hypocrisie et du manque d'imagination

Rivesaltes - Implantation d'Amazon à Rivesaltes : le règne de l'hypocrisie et du manque d'imagination

Rivesaltes - Implantation d'Amazon à Rivesaltes : le règne de l'hypocrisie et du manque d'imagination

Par Pour l’Observatoire Citoyen de la Vie Quotidienne, Francis DASPE , le 19 Décembre 2020

Implantation d’Amazon à Rivesaltes : le règne de l’hypocrisie et du manque d’imagination 

L’Observatoire citoyen de la vie quotidienne (OCVQ) de Perpignan de La France Insoumise exprime ses inquiétudes et son agacement quant à la plausible vente par la communauté urbaine Perpignan-Méditerranée d’un terrain à la société multinationale Amazon pour l’installation d’une zone logistique à Rivesaltes.

Inquiétudes et agacement quant à la méthode utilisée. La transaction était en passe de se réaliser en catimini et dans l’opacité la plus totale. Des choix impactant aussi fortement un territoire doivent se doubler de l’ouverture d’un réel débat afin de solliciter l’avis et l’implication des populations.

Inquiétudes et agacement quant au fond du dossier. Les tarifs demandés pour cette transaction, visiblement sous-évalués, constituent de fait un cadeau à Amazon, par ailleurs champion de la défiscalisation (optimisation, évasion ou fraude selon l’occasion…), contraire aux intérêts des finances publiques. C’est un coup dur pour le petit commerce local, durement touché par des décisions depuis des années favorables aux grandes surfaces et par les conséquences d’une mauvaise de la crise sanitaire.

Inquiétudes et agacement quant aux arguments avancés pour justifier une telle opération. La promesse d’emplois, souvent précaires, se révèle toujours au final en deçà des espoirs suscités et  s’accompagne au contraire de la destruction du tissu local. L’autre promesse à faire travailler des entreprises locales pour favoriser des emplois locaux n’engage que ceux qui veulent hélas bien y croire. L’ouverture d’un semblant de débat sur la place de la logistique dans le département n’est qu’un simple contrefeu visant à faire avaler une pilule bien amère.

L’Observatoire citoyen de la vie quotidienne (OCVQ) dénonce la politique de duplicité et de résignation des responsables de la communauté urbaine. Cet épisode montre une fois de plus le manque d’imagination de cette majorité élargie. L’attractivité d’un territoire passe par d’autres choix en faveur du commerce local et des mesures permettant la revitalisation des communes de la périphérie de l’agglomération, à rebours d’une illusoire et dérisoire métropolisation sans âme.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI