Hérault - Préparer un repas de Noël en respectant l'impact environnemental.

Hérault - Préparer un repas de Noël en respectant l'impact environnemental.

Hérault - Préparer un repas de Noël en respectant l'impact environnemental.

Par Source RTS FM, le 15 Décembre 2020

ENVIRONNEMENT : PRÉPARER UN REPAS DE NOËL ÉCOLOGIQUE SANS TROP SE PRIVER

Entre les cadeaux, le sapin, ou encore les emballages, l’impact environnemental des fêtes de Noël est indéniable. Cette période de surconsommation concerne aussi l’alimentation, qui doit être maîtrisée et plus respectueuse de notre planète : des résolutions qui n’empêchent en rien de passer des fêtes gourmandes avec ses (petits) excès.

En moyenne, le seul repas de Noël représente 3 000 calories par personne

Et si le premier geste à faire pour la planète était de moins manger ? Le repas de Noël, souvent riche et alcoolisé, est en moyenne 3 à 4 fois plus calorique qu’un dîner traditionnel. En vous freinant légèrement sur l’ensemble des banquets entre Noël et le jour de l’an, vous soulagerez votre appareil digestif tout en limitant votre impact sur la planète. Si vous vous apprêtez à confectionner votre menu, prenez en considération ces quelques conseils qui permettront de concilier gastronomie, écologie et économies.

Faites-vous plaisir en cuisinant des produits locaux et de saison

Il faut d’abord éviter le gaspillage alimentaire. En souhaitant bien faire, nous prévoyons souvent beaucoup plus que ce que nous mangeons. Il est donc important de calculer le plus justement possible la quantité de nourriture à préparer, pour éviter les pertes. Et s'il y a des restes, tout se garde, pour d’autres occasions ou d’autres plats.

Sachez que le simple fait de cuisiner des produits bruts, est un geste écologique : en effet, vous réduirez la quantité de déchets non-alimentaires, comme les emballages. À table, le simple fait de ne pas recourir à la vaisselle jetable réduira drastiquement la quantité de plastiques et cartons que vous jetterez à la poubelle.

Si vous avez du temps devant vous, n’hésitez pas à cuisiner des produits bruts, souvent bien plus qualitatifs que les aliments déjà préparés que l’on trouve sur les étalages des magasins. Pour vos produits, consommez local, et n’hésitez pas à rendre visite aux maraîchers, pâtissiers, bouchers, fromagers ou poissonniers près de chez vous : par exemple, demandez des huîtres de l’étang de Thau, ou votre foie gras auprès de producteurs d'Occitanie. 

Dans la mesure du possible, il est préférable de consommer des fruits et légumes comme les courges, les pommes de terre, les choux, les clémentines et les kiwis, plutôt que des produits exotiques ou hors saison.

Enfin, pour l'apéritif, pourquoi ne pas célébrer les fêtes, en toute modération, avec des alcools exclusivement de la région ? Le Languedoc, reste le plus grand vignoble du monde, avec d’excellents vins, spiritueux, et apéritifs variés comme la carthagène, le muscat de Frontignan ou le Noilly Prat de Marseillan.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI