Occitanie - Un partenariat riche d'enseignements pour la transition vers des systèmes alimentaires durables en Occitanie

Occitanie - Un partenariat riche d'enseignements pour la transition vers des systèmes alimentaires durables en Occitanie

Occitanie - Un partenariat riche d'enseignements pour la transition vers des systèmes alimentaires durables en Occitanie

Par INRAE Occitanie, le 07 Décembre 2020

Un partenariat riche d’enseignements pour la transition vers des systèmes alimentaires durables en Occitanie.

C’est l’une des priorités de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée : accompagner la transition vers des systèmes alimentaires durables. En collaboration avec la Région, INRAE a conduit depuis 2016 le 4e programme PSDR (Pour et Sur le Développement Régional) pour mobiliser la recherche à l’appui de cette priorité. Le 7 décembre 2020, les acteurs du développement régional en ont dressé le bilan et ont discuté des besoins et enjeux futurs.

Les programmes PSDR, co-pilotés par INRAE et les Régions françaises, travaillent à une meilleure connaissance des processus du développement régional, dans une démarche de co-construction des connaissances. Depuis 1996, les quatre PSDR successifs ont permis de faire émerger des connaissances et des outils pour accompagner les acteurs du développement territorial.

Pour ce 4e programme, conduit de 2016 à 2020, ce sont 11,6 millions d’euros qui ont été mobilisés pour 33 projets de recherche dans 10 grandes régions en France. INRAE et la Région Occitanie ont fait le choix de concentrer leurs travaux autour de l’accompagnement à la transition écologique, pour des systèmes agricoles et alimentaires plus durables.

Au travers de ce programme, l’Occitanie participe à une meilleure connaissance de la transition agroécologique à l’échelle de l’exploitation, des filières, des paysages et du territoire : « En Occitanie, nous avons fait de l’alimentation l’acte fondateur du Pacte Vert que nous avons adopté en juillet dernier. Et nous agissons concrètement avec des aides nouvelles pour accompagner producteurs et exploitations dans la transition vers une agriculture durable, avec des solutions permettant aux consommateurs de faire le choix du local et de la qualité, et un soutien renforcé pour développer la recherche et l’innovation en matière d’agroécologie », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Ce programme a permis de fournir des outils pour accompagner la transition agroécologique des systèmes agricoles, construits avec et pour les acteurs du développement régional. « Les recherches sur la transition agroécologique se doivent d’être interdisciplinaires et coconstruites avec les acteurs concernés. Le programme PSDR4 a permis d’avancer sur de nombreux sujets essentiels : renforcement de la filière légumineuse, dynamiques d’innovations, développement de l’agriculture biologique, des signes de qualité, mobilisation des services écosystémiques rendus par la biodiversité. », souligne Pierre-Benoit Joly, Délégué régional INRAE Occitanie.

L’implication des partenaires du développement régional dès la conception des projets permet d’enrichir les questions traitées, d’en améliorer la pertinence et ainsi d’accélérer l’adoption par les acteurs de terrain.

Des outils pour accompagner la transition agroécologique

En Occitanie, ce 4e PSDR s’est décliné en trois projets de recherche :

SEBIOREF a exploré les services écosystémiques rendus par la biodiversité à l’agriculture. Il a ainsi été créé des fiches thématiques « Connaitre la biodiversité utile à l’agriculture pour raisonner ses pratiques ».

REPRO-INNOV a étudié les REorganisations PROductives et les INNOVations dans les filières pour comprendre et dupliquer les stratégies et processus d’adaptation. Il en ressort des documents de transfert de résultats, des cahiers d’innovation. Le 15 janvier 2020, l’atelier sur « Comment parvenir à éco-innover dans les filières agroalimentaires et les territoires ? », a réuni plus de 40 acteurs, en mettant l’accent sur l’importance de la création de liens.

ATA-RI a questionné la façon d’accompagner les acteurs locaux dans cette transition agroécologique. Huit vidéos de témoignages d’agriculteurs en conversion à l’agriculture biologique facilitent l’identification pour les agriculteurs en formation.

Transversalement à ces 3 projets, un vaste projet collaboratif, le dictionnaire d’agroécologie, a été conçu pour définir les contours sémantiques de ce domaine et pour permettre au plus grand nombre d’en comprendre les enjeux et les pratiques. Riche de plus de 100 définitions et de 40 vidéos, son édition en ligne permet une consultation libre et gratuite. Chaque définition est rédigée par un expert scientifique, dont certaines en collaboration avec des étudiants. Pour enrichir les définitions, tous les internautes sont invités à proposer des évolutions !

Et demain ?

Pour continuer ce travail collaboratif en Occitanie, les acteurs élaborent "TETRAE" (Transition en Territoires de l’Agriculture, l’alimentation et l’Environnement), en positionnant la dimension territoriale au cœur des questions de recherche et en renforçant les partenariats entre unités de recherche, entreprises, associations et acteurs publics.

Des thèmes d’étude émergent déjà : adaptation et atténuation du changement climatique, biodiversité et santé globale, innovations et territorialisation des systèmes agroalimentaires.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI