Toulouse - Aide à domicile - Autonomiadom rejoint Amapa

Toulouse - Aide à domicile - Autonomiadom rejoint Amapa

Toulouse - Aide à domicile - Autonomiadom rejoint Amapa

Par Anne FREY, le 06 Novembre 2020

- Toulouse / Béarn - Autonomiadom rejoint Amapa

Le service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) Autonomiadom a rejoint Amapa, opérateur médico-social du groupe Doctegestio, le 5 novembre 2020.  C’est le groupe Korian, propriétaire de cette activité, qui a décidé de la céder, souhaitant se focaliser sur le développement au niveau national de son réseau d’aide à domicile Petits-fils. Cette arrivée permet à Amapa d’investir de nouveaux départements dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, pour y proposer son offre globale de services d’aide à la personne. 

 

Le SAAD Autonomiadom propose des services essentiels à la vie quotidienne, et des services d’agréments liés au bien-être. 

 

Neuf agences réparties dans les départements de Haute-Garonne, à Toulouse, des Landes à Peyrehorade et des Pyrénées-Atlantiques à Jurançon et Salies de Béarn irriguent le sud-ouest de la France. 

 

- Toulouse / Béarn - Autonomiadom rejoint Amapa

Le service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) Autonomiadom a rejoint Amapa, opérateur médico-social du groupe Doctegestio, le 5 novembre 2020.  C’est le groupe Korian, propriétaire de cette activité, qui a décidé de la céder, souhaitant se focaliser sur le développement au niveau national de son réseau d’aide à domicile Petits-fils. Cette arrivée permet à Amapa d’investir de nouveaux départements dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, pour y proposer son offre globale de services d’aide à la personne. 

 Le SAAD Autonomiadom propose des services essentiels à la vie quotidienne, et des services d’agréments liés au bien-être. 

Neuf agences réparties dans les départements de Haute-Garonne, à Toulouse, des Landes à Peyrehorade et des Pyrénées-Atlantiques à Jurançon et Salies de Béarn irriguent le sud-ouest de la France. 

96 assistantes de vie ou assistantes ménagères, encadrés par 16 collaborateurs administratifs ou des services supports réaliseront 100 000 heures de prestations pour un produit d’exploitation d’environ 2,4 millions d’euros, cette année, perturbée par la crise sanitaire. 

 Ce développement s’inscrit dans le projet global du groupe Doctegestio qui veut apporter une réponse aux individus et aux familles qui se sentent toutes concernées par leur santé. Ce phénomène impacte les pratiques, et le groupe veut apporter une révolution dans le concept en créant le premier opérateur global de santé, d’accompagnement et de bien-être. 

Les 12 000 collaborateurs du groupe Doctegestio sont ravis de les accueillir au sein de son réseau solidaire.

Retrouvez cet article en ligne sur notre blog et consultez-y nos autres actualités.  

Toulouse - Aide à domicile - Autonomiadom rejoint Amapa

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI