Aude - Hélène Sandragné élue Présidente du Département de l'Aude !

Aude - Hélène Sandragné élue Présidente du Département de l'Aude !

Aude - Hélène Sandragné élue Présidente du Département de l'Aude !

Par Département de l'Aude, le 05 Juillet 2020

Conseillère départementale de Narbonne 3 et jusque-là vice-présidente en charge de l'autonomie, Hélène Sandragné a été élue, ce jeudi 2 juillet 2020, présidente du conseil départemental de l'Aude. En succédant à André Viola, démissionnaire, elle devient la première femme, dans l'Aude à accéder à cette fonction.

37 votes pour,  1 vote blanc. Ce jeudi 2 juillet, Hélène Sandragné a été élue, avec le soutien de tous ses pairs, présidente du conseil départemental de l'Aude. En succédant ainsi à André Viola, démissionnaire le 18 juin dernier, la conseillère départementale de Narbonne 3, jusque-là vice-présidente en charge de l'autonomie, devient la première femme, dans l'Aude, à accéder à cette fonction.

"C'est un signal d'audace que nous envoyons à nos concitoyens, a aussitôt déclaré l'intéressée, à la fois "fière et consciente des responsabilités qui [lui] incombent".

"Votre vote est lourd et fort de sens.Votre confiance m'honore, c'est un formidable carburant, et je m'engage à être à la hauteur de mes fonctions", a-t-elle poursuivi,  sous le regard notamment de la préfête de l'Aude Sophie Elizéon, de la présidente de la Région Occitanie Carole Delga, de la députée de la première circonscription de l'Aude Danièle Hérin et de Christine Téqui, présidente du Département de l'Ariège, venues, tout comme les présidents des chambres consulaires, assister à l'élection.

37 votes pour,  1 vote blanc. Ce jeudi 2 juillet, Hélène Sandragné a été élue, avec le soutien de tous ses pairs, présidente du conseil départemental de l'Aude. En succédant ainsi à André Viola, démissionnaire le 18 juin dernier, la conseillère départementale de Narbonne 3, jusque-là vice-présidente en charge de l'autonomie, devient la première femme, dans l'Aude, à accéder à cette fonction.

"C'est un signal d'audace que nous envoyons à nos concitoyens, a aussitôt déclaré l'intéressée, à la fois "fière et consciente des responsabilités qui [lui] incombent".

"Votre vote est lourd et fort de sens.Votre confiance m'honore, c'est un formidable carburant, et je m'engage à être à la hauteur de mes fonctions", a-t-elle poursuivi,  sous le regard notamment de la préfête de l'Aude Sophie Elizéon, de la présidente de la Région Occitanie Carole Delga, de la députée de la première circonscription de l'Aude Danièle Hérin et de Christine Téqui, présidente du Département de l'Ariège, venues, tout comme les présidents des chambres consulaires, assister à l'élection.

L'hommage d'Hélène Sandragné à André Viola, qui a su incarner "une version moderne de l'engagement public"

Rendant hommage à son prédécesseur, André Viola, Hélène Sandragné a salué la "version moderne de l'engagement public" qu'il a incarné, pendant près de dix ans, à ces mêmes fonctions, "inscrivant dès avril 2019 le Département dans les transitions écologique, territoriale, solidaire et démographique. Elles sont nos boussoles et guident les décisions que nous prenons au quotidien. Elles sont nos lignes directrices pour répondre aux crises que subit notre pays, et avec lui notre département". Promettant de suivre également le chemin tracé par Georges Guille, Francis Vals, Robert Capdeville, Raymond Courrière et Marcel Rainaud, Hélène Sandragné l'a assuré : "Aujourd'hui, une page est en train de se tourner, mais c'est bien le même livre que nous sommes en train d'écrire".

Hélène Sandragné, du métier d'infirmière à la présidence du Département de l'Aude, un parcours aux valeurs humanistes

Hélène Sandragné, "élevée dans les valeurs du socialisme par un père militant", a retracé son parcours professionnel. Un métier d'infirmière puis de directrice d'école d'infirmières à travers lesquels elle a pu se réaliser. "J'ai concrétisé les principes auxquels j'adhère. La justice sociale, l'émancipation des femmes, la solidarité... Les fondements de notre triptyque républicain : liberté, égalité, fraternité, me sont chevillés au coeur depuis ma plus tendre enfance." 

Conseillère d'opposition à Narbonne en 2001 puis adjointe au maire de Jacques Bascou de 2008 à 2014, Hélène Sandragné est entrée au conseil départemental de l'Aude en 2015, aux côtés de son binôme Patrick François, sur le canton de Narbonne 3. Aujourd'hui à la tête du Département de l'Aude, Hélène Sandragné l'a assuré : "Je ferai de la collectivité départementale le pilier des politiques de solidarités humaine et territoriale, garant d'un monde rural attractif et ouvert, en lien constant avec chacune des communes et des intercommunalités de notre beau et cher département."

De tout le département. "Aujourd'hui, mon champ de responsabilité s'élargit amplement. Mais mon approche demeure la même : aux confins des Pyrénées audoises, sur les contreforts de la Montagne Noire, dans la plaine lauragaise et carcassonnaise, sur le littoral méditerranéen, dans les Corbières comme le Minervois, le Département répondra présent là où son intervention sera utile à sa population, à ses communes, à ses acteurs socioéconomiques et associatifs. Sans privilège ni ostracisme."

Ces Audoises et ces Audois dont le courage force l’admiration, dont l’audace surprend, ces femmes et ces hommes souvent secrets mais toujours fraternels. Ce sont eux que je représente. Ce sont eux que je veux défendre.

Ses derniers mots, enfin, ont été pour "cette Aude aux mille visages, aux mille paysages, qui font dire d’elle qu’elle est la petite France, cette terre qui a inspiré tant de peintres et tant d’auteurs, rugueuse parfois, solidaire dans l’épreuve toujours, porte en elle ses plus grands atouts. Et ces plus grands atouts, j’en suis pleinement convaincue, ce sont ses habitantes et ses habitants. Ces Audoises et ces Audois dont le courage force l’admiration, dont l’audace surprend, ces femmes et ces hommes souvent secrets mais toujours fraternels. Ce sont eux que je représente. Ce sont eux que je veux défendre."

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI