Hérault - Téléphone au volant : La législation se montre plus sévère !

Hérault - Téléphone au volant : La législation se montre plus sévère !

Hérault - Téléphone au volant : La législation se montre plus sévère !

Par Gendarmerie de l'Hérault, le 04 Juin 2020

[TELEPHONE AU VOLANT] L’usage du téléphone peut dans certains cas causer un retrait de permis.

Durant le confinement le smartphone est devenu incontournable et vous a permis de garder un lien indispensable avec famille et amis mais aussi d’installer de nouvelles applications multipliant la réception de notifications qui, bien souvent, ont tendance à nous sortir de notre activité présente.

Au volant, l’usage du mobile est interdit afin de rester concentré.

Depuis le 22 mai, son utilisation ou sa prise en main peut même entraîner un retrait de permis si une seconde infraction au code de la Route est constatée simultanément par les forces de l'ordre. ( excès de vitesse, état d'ivresse, pneus lisses, non port de la ceinture etc...)

Lutte contre l’utilisation du téléphone et de l’alcoolémie au volant, meilleure protection des piétons, simplification de l’accès à la conduite supervisée… 

Le 22 mai 2020, plusieurs d’entre elles sont entrées en vigueur avec le décret n°2020-605. Elles portent sur l’utilisation du téléphone au volant et la lutte contre l’alcoolémie par une extension des mesures de rétention, de suspension du permis de conduire, et sur une meilleure protection des piétons.

Par ailleurs, le décret simplifie les modalités d’accès à la conduite supervisée prévue dans la réforme du permis de conduire « Un permis pour tous », présentée par le Premier ministre le 2 mai 2019, et accroît la protection des inspecteurs et des examinateurs du permis de conduire.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI