Perpignan - La France Insoumise : sortir par le haut de la séquence des municipales

Perpignan - La France Insoumise : sortir par le haut de la séquence des municipales

Perpignan - La France Insoumise : sortir par le haut de la séquence des municipales

La France Insoumise : sortir par le haut de la séquence des municipales

La France Insoumise exprime, en vue du second tour des municipales de Perpignan, ses satisfactions et ses interrogations.

Elle se félicite de la décision prise à l’issue d’une consultation interne par L’Alternative ! de refuser une fusion avec la liste EELV / PS menée par Agnès Langevine. Elle n’oublie cependant pas le forcing insistant et suspect réalisé par une petite partie de la liste autour des deux têtes de liste, pour une fusion contre-nature, et qui plus est, élargie et sous des formes diverses et indéfinies, à d’autres forces encore plus à droite.

Elle se félicite du retrait de la liste Langevine, sans quoi une triangulaire aurait offert sur un plateau la victoire à l’extrême droite. Elle considère que l’ardeur mise avec force carambouilles par Agnès Langevine à vouloir justifier son maintien en dépit du bon sens l’a durablement déconsidérée et disqualifiée.

Elle se félicite que le retrait ne se soit pas accompagné d’un appel à un front républicain en faveur du maire sortant. C’est une formule usée qui a contribué à rehausser dangereusement le plafond de verre du Front National / Rassemblement National. En outre, personne n’est propriétaire des voix des citoyens. Aucun Insoumis n’a besoin d’une quelconque consigne pour se détourner d’un vote pour le FN / RN. Visiblement. Le risque se pose uniquement pour les autres listes, soit par proximité idéologique, soit par dépit alimenté par des frustrations personnelles. Ou les deux à la fois…

La France Insoumise est confortée dans sa stratégie de fédération populaire qui apparaît plus que jamais urgente, à Perpignan comme dans l’ensemble des Pyrénées-Orientales. Elle mettra son énergie militante dans l’ouverture d’une nouvelle séquence politique, en veillant à sortir par le haut de la précédente qui s’achèvera le 28 juin.

 

Carole GOHIER et Mickaël IDRAC, chefs de file France Insoumise pour les municipales de Perpignan (03-06-20)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI