France - La révolte : soyons féminicidophobe !

France - La révolte : soyons féminicidophobe !

France - La révolte : soyons féminicidophobe !

Soyons féminicidophobes! 

Action contre les féminicides et violences faites aux femmes.

Florence Jacquet en lutte pour l'égalité, nom d'artiste Arstflorence, est fondatrice de l'ong Alternatif World qui lutte pour l'égalité femmes-hommes et contre le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie, la lesbophobie, la transphobie, le sexisme, le patriarcat, l'exclusion et toutes formes d'exploitation. Elle a créé une jupe graphique en matières recyclées, de  145 pièces noire et blanche cousues avec les noms des victimes, sur son corps étaient écrites les inscriptions: "Stop féminicides! Protégez les!"  sur la poitrine : " Ne les oublions pas! "  A travers cette nouvelle action, elle veut sensibiliser le public et interpeller élus et institutions sur les violences faites aux femmes.

Depuis le 1er janvier, 148 femmes sont mortes, tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Et c’est justement pour dénoncer ce bilan macabre que Florence Jacquet a réalisé la mise en scène. Ce n'est pas la première action que la militante mène, mais il faut continuer.  En France, une femme est assassinée par son conjoint ou ex-conjoint toutes les 48 heures. Chaque année, 219 000 femmes sont victimes de violences conjugales.

Tuée à coup de couteau et de marteau, tuée à coup de hache, fusillée, étranglée, une balle dans la tête, brûlée vive, enceinte de 8 mois, tuée devant ses enfants, fusillé, jetée du haut d'un immeuble …

Elles nous manquent !

Les solutions qui permettraient de mettre fin à ce massacre sont parfaitement claires. Nous demandons au gouvernement d’écouter les victimes qui s’en sont sorties avec force et courage et d’écouter aussi les recommandations des associations expertes et du HCE.Nous exigeons de l’État qu’il remplisse sa fonction et qu’il mette fin au massacre systémique des femmes en France. Nous lui demandons de poser le paquet d'argent sur la table maintenant.

Une vie n'a pas de prix. Des familles sont en souffrance, les femmes assassinées: mère, sœur, tante, cousine..

Les femmes ne doivent plus être des cibles!

On nous dit que c’est une cause nationale, alors il faut adapter les budgets en conséquence, nous attendons des MOYENS!

https://www.alternatif.world

florence jacquet (29-12-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Agde - LA CORRIDA S'INVITE AUX ELECTIONS MUNICIPALES D'AGDE

Occitanie - Protection sociale des travailleurs indépendants : quels changements pour 2020 ?

A LIRE AUSSI