Montpellier - Archives et réédition : Yves Navarre à l'honneur en septembre 2019

Montpellier - Archives et réédition : Yves Navarre à l'honneur en septembre 2019

Montpellier - Archives et réédition : Yves Navarre à l'honneur en septembre 2019

Le 24 septembre 2019, Gilles Gudin de Vallerin, directeur des médiathèques et du livre de Montpellier Méditerranée Métropole et les responsables de l’association Les amis d’Yves Navarre accueilleront Anne de Tienda et Claude Gubler à la médiathèque centrale. Ces amis intimes d’Yves Navarre ont en effet décidé de confier leurs archives – riches correspondances et tapuscrits – au fonds consacré à ce grand écrivain et créé à l’automne 2017 à Montpellier. Parallèlement, l'association annonce une nouvelle édition du « Jardin d’acclimatation » chez H&O, roman qui valut à Yves Navarre le prix Goncourt en 1980.

Le fonds littéraire Yves Navarre va recevoir deux donations importantes le 24 septembre 2019, jour anniversaire de la naissance de l'écrivain. Programmée à 11h salle Frédéric Sabatier d’Espeyran, secteur Patrimoine de la médiathèque Émile Zola à Montpellier, la cérémonie officielle sera publique. Déjà riche de la donation Perrenoud, à l’origine de la création du fonds en septembre 2017, les archives montpelliéraines recèleront de nouveaux documents personnels et tapuscrits qui passionneront les chercheurs et amateurs d’histoire de la littérature et de création littéraire. Les legs d’Anne de Tienda et de Claude Gubler contiennent de nombreux tapuscrits de textes écrits par Yves Navarre entre 1986 et 1994. Surtout, les donateurs ont tous les deux entretenu une importante correspondance avec l’auteur qui leur adressait régulièrement lettres et cartes postales lors de ses nombreux voyages et tout particulièrement durant sa «  période québécoise  » entre juillet 1989 et septembre 1991. Le Fonds Yves Navarre s’enrichit ainsi d’un peu plus d’une centaine de lettres et cartes envoyées à Claude Gubler de février 1987 à janvier 1994 et d’environ 120 lettres et cartes adressées à Anne de Tienda de mai 1985 à janvier 1994.

Le legs de Tienda comprend enfin 16 albums dans lesquels Yves Navarre avait rassemblé des cartes postales et des lettres reçues entre septembre 1988 et juin 1989, dont une soixantaine de la famille Perrenoud, pendant complémentaire et exceptionnel aux archives déjà léguées par celle-ci. Parmi les autres correspondants figurent notamment François Mitterrand, Danielle Mitterrand, Michel Tournier, Pierre-Jean Remy, Emanuel Ungaro, Alekos Fassianos. On répertorie aussi quelques photographies, portraits de l’auteur.

Anne de Tienda et Claude Gubler, deux amis et confidents d’Yves Navarre
Anne de Tienda est née en novembre 1958 à Safi, au Maroc. Longtemps ergothérapeute dans un centre de rééducation fonctionnelle, elle fut amenée à s’occuper d’Yves Navarre après l’accident vasculaire cérébral de celui-ci en novembre 1984. Elle devint très vite l’amie et la confidente de l’auteur et l’épaula inlassablement jusqu’à la disparition d’Yves Navarre le 24 janvier 1994. Elle fait partie des ayants droit d’Yves Navarre et fut l’une des premières adhérentes de l’association de ses Amis.
Claude Gubler est né le 14 mai 1934, à Paris. Sa mère avait autrefois travaillé avec le père d’Yves Navarre, lorsque ce dernier dirigeait l’Institut Français du Pétrole. Ils s’étaient donc connus tout jeunes avant de se perdre de vue durant leurs études. Ils se sont retrouvés lorsque le docteur Gubler suivit François Mitterrand à l’Élysée et devint officiellement le médecin personnel du président. Claude Gubler fut lui aussi un ami fidèle d’Yves Navarre et son confident.

« Le Jardin d’acclimatation » préfacé par Tatiana de Rosnay
Septembre est un mois riche pour les Amis d’Yves Navarre car H&O réédite le Goncourt 1980 en format de poche, avec le soutien de l’association. Bouleversée par « Le Jardin d’acclimatation » qu’elle qualifie de « roman coup de poing », l’écrivaine Tatiana de Rosnay a accepté d’en rédiger la préface, sous la forme originale d'une lettre à Yves Navarre qu’elle n’a jamais connu. Le héros de ce roman familial s’appelle Bertrand Prouillan. Sa vie s’est figée un certain 9 juillet, jour de ses vingt ans, au retour d’un séjour à Barcelone où son père a fait pratiquer sur lui une lobotomie, pensant en finir avec l’homosexualité de son fils. Ainsi Henri Prouillan a-t-il pu, sans crainte de scandale, accéder pendant dix-sept mois à la fonction de Ministre dans le gouvernement du moment. Vingt ans plus tard, la famille a éclaté, chacun a fait sa vie en tentant d’oublier son rôle dans le drame….


 

Montpellier - Archives et réédition : Yves Navarre à l'honneur en septembre 2019

Les Amis d'Yves Navarre (11-09-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Hérault - Games Weekend : salon du jeux vidéo les 28 et 29 septembre 2019

Hérault - Prochain afterwork "les vendanges électroniques"

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.