ACTUALITÉS : OCCITANIE - 5ème baromètre de la forme des dirigeants

OCCITANIE - 5ème baromètre de la forme des dirigeants

Occitanie : 5ème baromètre de la forme des dirigeants
Des entrepreneurs confiants en l’avenir et animés d’un fort sentiment d’utilité, mais qui peinent à concilier vie privée et professionnelle

Pour la 5ème année consécutive, la fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur interroge les dirigeants de petites et moyennes entreprises sur leur état de forme physique et mental. L’enquête, réalisée par OpinionWay et conduite par téléphone auprès de 133 entrepreneurs de la région Occitanie, révèle chez eux une confiance en l’avenir et un état de santé globalement stable. Malgré leurs difficultés à concilier leur vie professionnelle et personnelle, les dirigeants de la région Occitanie se sentent très entourés.

« Depuis 5 ans, la Fondation interroge les drigeants d’Occitanie sur l’évolution de leur forme mentale et physique. Cette année, nous faisons le constat que le stress impacte toujours les entrepreneurs de la région. Les dirigeants d’Occitanie sont confiants en l’avenir mais ont du mal à concilier leur vie professionnelle et personnelle. Ce problème récurrent chez les entrepreneurs s’inscrit dans le cadre de nos travaux afin de trouver de nouvelles solutions pour soutenir et accompagner les dirigeants dans leur quotidien. » explique Hervé Frapsauce, président de la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur.

Les entrepreneurs d’Occitanie un peu moins stressés que leurs confrères au national

Le stress est une problématique bien identifiée et quasi incontournable pour tous les dirigeants. 66 % des sondés en Occitanie seraient ainsi touchés au quotidien, ce qui est un peu plus faible que la moyenne nationale de 70 %.

Les facteurs principaux de stress en Occitanie sont la surcharge de travail, citée à 60 %, le manque de trésorerie, cité à 50 %, les incertitudes liées à leur activité, citées à 48 %.

Quatrième facteur important, les difficultés à licencier, sont citées à 44 %. 26 % des sondés révèlent même que cela aurait un impact très fort sur le stress, un taux supérieur de 14 points par rapport à leurs confrères nationaux.

La surcharge de travail entraine en toute logique des amplitudes horaires importantes. Les chefs d’entreprises interrogés travaillent en moyenne 49 heures par semaine, un chiffre identique la moyenne nationale. Mais, les dirigeants de la région semblent mieux résister au risque de voir leurs journées de travail se rallonger. Ils sont 35 % à travailler moins de 40 heures par semaine contre 33 % pour la moyenne nationale.

Des entrepreneurs bien entourés mais qui peinent à concilier vie professionnelle et vie privée

Dans la continuité des tendances observées ci-dessus, les dirigeants d’Occitanie résistent mieux au risque de voir leur travail déborder sur leur vie privée.

Si, à l’instar de leurs confrères à l’échelle nationale, ils sont 39 % à déclarer à avoir des difficultés à concilier leur vie professionnelle et leur vie privée, ils semblent mieux résister au phénomène d’isolement.

Ainsi, si près d’un entrepreneur sur trois confie in fine se sentir isolé dans son quotidien, 60 % des sondés se déclarent à l’inverse suffisamment entourés. Un chiffre supérieur de 10 points par rapport à la moyenne nationale.

Des dirigeants pour qui le travail est porteur de sens et qui restent confiants en l’avenir

Ils se sont très majoritairement lancés dans l’entrepreneuriat par choix et par envie de saisir une opportunité (93 %). Les femmes et hommes dirigeants d’entreprises de moins de 50 salariés d’Occitanie sont aujourd’hui 92 % à se sentir utiles au quotidien. Dans la continuité de la satisfaction de cette quête de sens, ils sont 88 % à se dire heureux dans leur vie

Sentiment qui irradie sur leur vision de l’avenir : en 2019, leur degré de confiance reste élevé quant à leur vie personnelle (92 %), leur santé (86 %) et la situation financière de leur foyer (81 %). Des taux qui restent sensiblement identiques à la moyenne nationale.

Ils se montrent néanmoins relativement plus prudents quant à l’avenir de leur entreprise avec une baisse de 10 points par rapport à 2018 (77 %) et de leur situation professionnelle avec une baisse de 12 points (73 %).

Des entrepreneurs dont l’état de santé est un peu moins bon que l’année dernière

Alors qu’en 2018, les dirigeants étaient 93 % à s’estimer globalement en bonne santé, ils sont cette année 75 % à se déclarer en bonne forme physique et 82 % en bonne santé mentale.

Le mal de dos reste l’affection physique la plus récurrente en France (63 %), un chiffre similaire à celui des entrepreneurs d’Occitanie (65 %). 1 dirigeant sur 2 déclare ressentir des douleurs articulaires.

A noter, les troubles de l’audition sont en hausse cette année dans la région (+ 11 points) par rapport à 2018, un taux supérieur de 10 points à la moyenne nationale (20 %)

Les dirigeants d’Occitanie ne dorment pas assez

Au-delà de ces maux physiques, 31 % des dirigeants de la région déclarent ne pas dormir convenablement. Les dirigeants de petites entreprises ont tendance à dormir moins pour finir les tâches qu’ils doivent réaliser pour leur travail.

Des troubles du sommeil qui entrainent logiquement une installation de fatigue chronique chez près d’1 entrepreneur sur 3. Le sentiment de fatigue est présent chez les dirigeants de la région (13 % souvent à toujours) mais néanmoins plus faible que la moyenne nationale (36 % souvent à toujours). 12 % des sondés d’Occitanie expriment quant à eux une lassitude continue.

Ils s’arrêtent très rarement mais estiment que leurs maux impactent l’activité de l’entreprise

Le nombre d’arrêts de travail délivré a baissé depuis 2018. Seul 5 % des chefs d’entreprises ont été arrêtés par leur médecin sur ces 12 derniers mois.

Ils sont pourtant 31 % à déclarer que leur santé a pu impacter négativement les performances de leur entreprise au cours de l’année.

Ils sont aussi convaincus de l’impact bénéfique des pratiques préventives de santé sur leur entreprise

Les moments de détente en famille, cités par 86 % des sondés, et le sommeil, cité à 76 % constituent les premières bonnes pratiques bénéfiques à leur état de forme.

Plus globalement, les dirigeants sont 90 % à déclarer avoir une bonne hygiène de vie. Ils l’entretiennent principalement en s’astreignant à une bonne alimentation (91 %) et une pratique régulière d’une activité physique (60 %).

Des comportements assez logiquement suivis puisque 94 % des entrepreneurs d’Occitanie estiment que ces bonnes pratiques de prévention santé ont un impact positif sur leur entreprise.

Méthodologie :
Etude réalisée par l’institut OpinionWay pour la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur auprès d’un échantillon de 1 5001 dirigeants d’entreprises représentatif des entreprises françaises de moins de 50 salariés, dont 133 en Occitanie. L’échantillon a été interrogé par téléphone du 11 février au 20 mars 2019. La représentativité de l’échantillon est assurée par un redressement sur les critères de taille d’entreprise et de secteur d’activité, après stratification par région de résidence.

A propos de la Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
La Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur est un Do Tank qui a pour ambition de soutenir et encourager les initiatives, l’innovation et la capacité des entrepreneurs et des territoires à tirer parti des mutations démographiques, environnementales, technologiques et sociologiques. La Fondation entend faire remonter et connaître les initiatives entrepreneuriales réussies de ceux qui construisent l’avenir et préparent la France à relever les défis du XXIème siècle à travers le Grand Prix des Bonnes Nouvelles des territoires. Ce prix récompense entreprises et écosystèmes territoriaux et facilite l’émergence d’une culture entrepreneuriale de la création/reprise d’entreprise

Charlotte CHALAL (21-05-19)
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

SEAQUARIUM
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune