France - TU NE PEUX DESIRER UNE CHOSE ET CULTIVER SON CONTRAIRE - Bruno Lallement - Préface de Valérie Cabanes

France - TU NE PEUX DESIRER UNE CHOSE ET CULTIVER SON CONTRAIRE -  Bruno Lallement - Préface de Valérie Cabanes

France - TU NE PEUX DESIRER UNE CHOSE ET CULTIVER SON CONTRAIRE - Bruno Lallement - Préface de Valérie Cabanes

Si l’égoïsme consiste à ne satisfaire que ses désirs sans se soucier ni du bien-être d’autrui ni des conséquences à long terme, l’altruisme, quant à lui, est une démarche plus responsable basée sur la reconnaissance et le respect du bonheur et du bien-être de TOUS les êtres, sans mépriser le sien propre. » Bruno Lallement

L’esclavage moderne - comme les enfants enlevés et envoyés dans des usines de textiles qui produisent très certainement nos vêtements - est un scandale sur lequel nous fermons les yeux. Quand eux sont parfois obligés de donner leurs yeux ou d’autres organes pour retrouver ensuite leur liberté.

On sait aussi depuis longtemps dans quelles conditions sont élevés les animaux et depuis un certain temps les médias relaient des vidéos où l’on voit dans quelles souffrances atroces ils sont abattus. Sans compter toutes les forêts ravagées pour satisfaire notre surconsommation de viande. Et pourtant nous continuons à manger de la viande, car pensons-nous, « il n’y a pas de mal à se faire plaisir ». Dans ce plaidoyer, Bruno Lallement, nous montre que ce plaisir n’est toutefois pas toujours sans conséquences et peut aller à l’encontre même de notre bonheur.

Le drame contemporain de l’exploitation de l’homme par l’homme et au-delà, celle de la nature et des animaux, est alimentée par notre soif matérialiste et notre désir de posséder. Depuis quelques décennies seulement, en raison de nos choix de consommation et de nos modes de vie, nous avons engendré de tels dégâts sur la planète que notre espèce elle-même s’en trouve menacée.

En fait, nous pratiquons très souvent l’incohérence, tout en étant surpris de ne pas obtenir ce que nous voulons. Nous polluons la planète par nos choix de consommation et espérons un environnement fait d’air pur et d’eau saine. Nous vivons dans le stress et l’agitation et espérons trouver la paix. Nous cultivons la colère et cherchons à avoir raison à tout prix en espérant une entente heureuse avec les autres.

Comment faire pour concilier nos désirs immédiats et cette aspiration au bonheur ? Comment faire alors pour que nos désirs personnels ne participent pas ou plus à la souffrance humaine et animale comme à la destruction de la planète ?

Nous avons souvent du mal à faire le lien entre notre manière de penser, nos actions et nos paroles et ce que nous récoltons dans notre existence. Seul un esprit en paix peut engendrer la paix. Pour l’auteur, si nous voulons atteindre un bonheur authentique et durable, l’un des principaux moyens pour y arriver est l’altruisme, qui englobe aussi bien le respect de soi, le respect des autres et de la vie que nous incarnons tous, et bien évidemment notre planète, puisque tout est lié par une subtile interdépendance. L’altruisme est fondé sur l’empathie et c’est le premier maillon de la cohérence dont dépend notre bonheur à TOUS.

L'auteur s’appuie sur des modèles bienveillants et inspirants comme Yann Artus-Bertrand (photographe- reporter), Célia Fontaine (Journaliste indépendante spécialisée dans l’environnement), Sébastien Arsac (Cofondateur de L214 Ethique & Animaux), André Ménache (Fondateur d’Antidote Europe), André-Joseph Bouglione (Fondateur d’Ecocirque), Lamya Essemlali (Présidente de Sea Shepherd France), Yolaine de la Bigne (Association L’animal et l’homme et de La Journée Mondiale de l’Intelligence Animale) et Nathalie Tschiember (Présidente de Planète Altruiste) qui témoignent en fin d’ouvrage.

AUTEUR :

Spécialiste et enseignant des pratiques méditatives, Bruno Lallement a été formé par Gérard Duruz et a suivi pendant de nombreuses années le grand maître Tulku tibétain Shimed Rigzin Rinpoché. Inspiré de sagesses ancestrales, indiennes et bouddhistes, il est devenu une figure de référence en matière d’accomplissement personnel et a formé des dizaines de milliers de personnes à travers le monde. Fondateur de l’association humanitaire Planète Altruiste qui organise le 25 mai 2019 à Strasbourg une nouvelle Journée Mondiale de l’Altruisme, il est l’auteur de plusieurs best-sellers dont le dernier s’intitule Quand la vague réalise qu’elle est l’océan (Courrier du livre).

LA PREFACIERE :

Valérie Cabanes est essayiste et juriste en droit international spécialisée dans les droits de l’homme et de droit humanitaire, porte-parole du mouvement citoyen End Ecocide on Earth. Elle est l’auteure de Un nouveau droit pour la terre : pour en finir avec l’écocide (Le Seuil) et Homo Natura : en harmonie avec le vivant (Buchet-Chastel).

Editeur : Alisio

Nbres de pages : 112 pages

Prix : 14,90 euros

OCCITANIE TRIBUNE - LIBRE LIVRE (16-05-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.