ACTUALITÉS : OCCITANIE - EOLIEN : MOTION au préfet Pyrénées-Orientales et au Préfet de Région Occitanie

OCCITANIE - EOLIEN : MOTION au préfet Pyrénées-Orientales et au Préfet de Région Occitanie

MOTION

remise ce 6 mai 2019 aux bons soins de Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales

à l’attention de Monsieur le Préfet de la Région Occitanie

 

Les 160 associations de protection de l’environnement et du cadre de vie composant le Collectif associatif régional Toutes Nos Energies - Occitanie Environnement (TNE-OE),réunies ce 4 mai 2019 à Perpignan à l’initiative du Collectif le vent tourne :

  • alertent à nouveau solennellement les pouvoirs publics sur l’état d’exaspération desriverains d’installations énergétiques industrielles, en particulier des éoliennes terrestres, et protestent en tant que défenseurs de l’environnement et du patrimoine culturel et paysager des territoires ruraux ;
     
  • demandent en conséquence aux autorités régionales l’arrêt immédiat des projets éoliens industriels dans nos territoires ruraux ; un moratoire régional permettrait de corriger le cap de la transition énergétique en Occitanie afin qu’elle puisse répondre à l’intérêt général en priorisant le respect de l’environnement et du cadre de vie des populations rurales ; cette demande de moratoire rejoint celle du conseil départemental des Pyrénées-Orientales votée à l’unanimité le 18 décembre 2017 ;
     
  • leur demandent de veiller au respect absolu de la loi Montagne et des classements existants au titre du patrimoine paysager, du patrimoine bâti et immatériel, de la préservation de la biodiversité, demettre en application les prescriptions règlementaires générales ou spécifiques attachés aux autorisations accordées, en matière de contrôle et de suivi notamment, enfin, de prendre en considérationles habitants du monde rural, leur cadre de vie,le petit patrimoine et les paysages avec lesquels ils ont des attaches vitales : massacrer un paysage si humble soit-il, c'est comme mutiler une cathédrale et blesser un peuple ;
     
  • leur demandent d’établir la démocratie environnementale définie par la convention d’Aarhus relative à la participation du public à la décision en matière environnementale, en permettant aux citoyens de participer effectivement à l’élaboration et à l’évaluation des projets et des politiques publiques en matière d’énergie.
     

Nos territoires ruraux et de montagne sont saturés d’éolien et menacés par des projets énergétiques nocifs. Nos territoires sont sacrifiés sans raison. Des alternatives pour une transition énergétique acceptable sont possibles, c’est ce qu’offre, par sa proposition de la démarche REPÒSTA, n TNE-OE.

 

A Perpignan le 6 mai 2019


COMPTE RENDU DE LA MANIFESTATION DU SAMEDI 4 MAI 2019 A PERPIGNAN – co-organisée par le collectif régional Toutes Nos Energies – Occitanie Environnement et l’association catalane Le vent tourne.

200 personnes à la réunion publique salle des Libertés, pour un échange d’informations très dense entre les délégations départementales venues témoigner des massacres subis du fait des parcs industriels :

- sur la santé des habitants et la baisse des valeurs immobilières de leurs biens, comme dans l’Aude ;

- sur la biodiversité avec un exemple dans l’Hérault de mort d’aigle royal ou en Tarn et Garonne où un projet perturbera le passage des palombes, d’où la colère solidaire de la fédération de chasse et de la LPO ;

- sur le patrimoine et les paysages dits « protégés », car ils ne le sont plus, du Canigou au Pont du Gard en passant par le Larzac ;

- avec le bétonnage de km de terres agricoles, ce qui, dans l’Aveyron, en plein PNR des Grands Causses, a mobilisé, entre autres, la Confédération paysanne contre tout l’arsenal industriel autour de l’éolien, avec méga transformateur, lignes THT… l’Amassada qui rassemble les opposants était présente pour en parler.

Tous ces dommages, résultant d’une course aux profits par les promoteurs et à la recherche de ressources financières pour les communes, comme l’ont souligné les Tarnais.

Les territoires ruraux et péri-urbains sont victimes de cette folie à produire toujours plus d’électricité, non pas pour l’intérêt général, ni pour une quelconque transition écologique, mais pour permettre à quelques multinationales de spéculer sur l’énergie.

D’autant que cette industrie est une mauvaise réponse à une vraie question environnementale qui est, depuis la Cop 21, de baisser les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Enfin contrairement à ce que proclame la Région Occitanie, tout cela se fait sans planification ni régulation, les éoliennes s’implantant en fonction des moyens de persuasion des promoteurs auprès des petites communes et de la plus ou moins grande résistance des populations locales.

La manifestation qui a suivie le débat, a rassemblé quelques 300 personnes, dont une délégation des Gilets jaunes venue en soutien, pour se rendre en préfecture pensant y rencontrer le représentant de l’Etat et y remettre une motion exigeant un moratoire régional, comme le Conseil départemental l’a fait, pour les PO et à l’unanimité en décembre.

Or, l’accueil fut assuré par un cordon, certes calme, de gendarmes interdisant l'accès et confirmant que le préfet ne recevrait personne et donnait un RDV pour ce lundi 6 mai à 15h. C'est une délégation du Collectif Le vent tourne qui s’y rendra.

Notons, quand même, qu'en ces temps de pénurie du service public, la préfecture, c'est-à-dire l'Etat, ne dispose pas d'un seul fonctionnaire pour recevoir et écouter les citoyens ... si ce n'est quelques agents casqués : une forme, malheureusement de plus en plus habituelle de démocratie..."directe" !!

04 67 97 51 27 / 06 46 03 19 15  - plus d’infos : toutesnosenergies.fr

TOUTES NOS ENERGIES / OCCITANIE ENVIRONNEMENT (06-05-19)     9556 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune