ACTUALITÉS : TARBES - Le Tour de France AGIR ENSEMBLE 2018 fait étape à Tarbes, les 4 et 5 décembre

04-12-18 : TARBES - Le Tour de France AGIR ENSEMBLE 2018 fait étape à Tarbes, les 4 et 5 décembre

Le Tour de France AGIR ENSEMBLE s’établit depuis 2009 sur les campus français pour promouvoir les actions et gestes éco-responsables. Chaque année, l’opération rassemble collectivités locales, universités, grandes écoles et Crous pour sensibiliser les étudiants et les personnels universitaires. L’édition 2018 réunit 24 villes participantes entre le 12 novembre et le 14 décembre, dont Dijon, ainsi que Lille et Nice pour la première fois sous ce format ! AGIR ENSEMBLE met à disposition des villes et de leurs partenaires un kit de 5 ateliers de sensibilisation – à elles par la suite de les adapter pour servir leurs propres problématiques en matière de Développement Durable et d’agrémenter l’expérience locale d’animations complémentaires (visites de centre de tri, d’usine d’eau, expositions, conférences…). L’initiative permet d’identifier des objectifs communs de sensibilisation et de déclencher d’autres coopérations durables tout au long de l’année. Le programme est unique sur chaque territoire. Retrouvez tous les détails sur  http://www.avuf.net/tour-de-france-agir-ensemble/.

Aix-Marseille/Avignon, Belfort/Montbéliard/Sevenans, Besançon, Dijon, Lille/Villeneuve d’Ascq,

Lyon/Saint-Etienne/Villeurbanne, Nantes, Nice, Poitiers/Angoulême/Niort,

Reims, Sceaux, Strasbourg, Toulouse/Tarbes/Cahors

Le Tour de France AGIR ENSEMBLE est né en 2009, sous l‘impulsion de l’AVUF, l’ADEME, la CPU, la CGE, les Crous, la MGEN, la CDC Banque des Territoires en concertation avec les réseaux CIRSES et REFEDD, pour sensibiliser les usagers des campus, étudiants et personnels, aux écogestes. Depuis 2016, l’évènement s’est décentralisé, les villes s’en sont emparé pour organiser leurs propres actions. Aujourd’hui, le Tour de France AGIR ENSEMBLE invite les collectivités locales, élus ou services, et les acteurs de l’enseignement supérieur à s’exprimer encore plus librement et à initier des animations locales.

Avec la conviction que la responsabilité face au réchauffement climatique ou à l’épuisement des ressources naturelles est partagée, le Tour de France AGIR ENSEMBLE réunit toutes les parties-prenantes de l’empreinte carbone des campus autour d’actions communes. Les institutions (décideurs) s’impliquent ainsi aux côtés des individus (usagers).

« Le cercle est vertueux. Si l’engagement des institutions est fort, et s’il est rendu visible, cela encouragera l’engagement individuel. Et si les engagements individuels sont forts, s’ils sont cohérents avec les engagements institutionnels, ils en amplifient l'impact » rappelle Arthur Riedacker, administrateur national de l'Association des villes universitaires de France (AVUF) délégué au développement durable.

De leur côté, les équipes du Tour de France AGIR ENSEMBLE mettent à disposition de chaque agglomération un accompagnement humain (2 à 4 formateurs et encadrants), des outils et du matériel pédagogiques pour organiser ces animations au sein des établissements d’enseignement supérieur, des restos U, des résidences universitaires ou encore des hôtels de ville.

Une série de 5 ateliers leur sont proposés, à partir de plateaux de jeux :

-  Atelier Climat : mesurer l’impact de vos émissions de CO2 (alimentation, logement…).

-  Atelier Eco-Time : agir aux différents moments de la journée dans sa vie privée comme professionnelle.

-  Atelier Econo-Misez : découvrir les écogestes appropriés à votre milieu professionnel.

-  Atelier Tri : faire réagir sur les gestes liés au tri des déchets et aux actions entreprises par les territoires en la matière.

-  Atelier Codex : comprendre les interdépendances entre acteurs locaux au travers de leurs actions en matière d’achats responsables, de santé ou encore de gaspillage alimentaire.

« Cette année, le Tour de France AGIR ENSEMBLE se prolongera avec un séminaire national le 31 janvier 2019 autour des ingénieries et expertises transférables entre les collectivités locales et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, ou réciproquement »annonce Arthur Riedacker.

 

Coralie JOLLY (03-12-18)
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

SEAQUARIUM
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune