ACTUALITÉS : APPEL A LA PRUDENCE EN RAISON D’UN COUP DE MER ATTENDU SUR LE LITTORAL POUR LE 7 ET 8 AOÛT

07-08-18 : APPEL A LA PRUDENCE EN RAISON D’UN COUP DE MER ATTENDU SUR LE LITTORAL POUR LE 7 ET 8 AOÛT

APPEL A LA PRUDENCE EN RAISON D’UN COUP DE MER ATTENDU SUR LE LITTORAL POUR LE 7 ET 8 AOÛT

Les sapeurs-pompiers de l’Hérault appellent à la plus grande prudence pour les 48 heures à venir en raison d’un coup de mer avec un vent du Sud assez fort qui va générer une houle de 0, 75 m à 1,5 m.

Il est donc demandé de pratiquer la baignade et les activités nautiques uniquement sur les zones surveillées et de prendre contact avec les sauveteurs des postes de secours pour prendre connaissance de la couleur de la flamme et de respecter impérativement les consignes de sécurité.

Ce phénomène de coup de mer est fréquent durant la saison et génère une houle avec des courants dangereux et des risques d’arrachement des baigneurs vers le large qui peuvent être à l’origine de noyade.

En cas de danger ou de doute sur une personne en difficulté, il convient d’appliquer les consignes de sécurité suivante.

COMMENT REAGIR EN TANT QUE TEMOIN D’UNE NOYADE ?

  •   Prévenir immédiatement les surveillants de baignade du poste de secours le plus proche s’il s’agit d’une zone surveillée ;

  •   Appeler les secours en composant le 18 ou le 112 s’il s’agit d’une zone non surveillée en indiquant l’adresse précise et le lieu de baignade concerné ;

  •   Ne pas quitter la victime des yeux pour pouvoir guider les secours ;

  •   Ne pas intervenir directement sauf si le témoin se sent capable de lui venir en aide sans exposer sa propre vie. Attention : Cela implique une très bonne condition physique et des compétences de très bon nageur (il faut pouvoir porter la victime dans l’eau).

    Il est fréquent que les personnes ayant voulu porter secours se retrouvent elles-mêmes victimes d’une noyade.

OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE (06-08-18)     127208 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune