Occitanie - Maître Nicolas Ribot, nouveau Président du Conseil régional des notaires de la Cour d'Appel de Mont

Occitanie - Maître Nicolas Ribot, nouveau Président du Conseil régional  des notaires de la Cour d'Appel de Mont

Occitanie - Maître Nicolas Ribot, nouveau Président du Conseil régional des notaires de la Cour d'Appel de Mont

Par Marion Chanson, le 29 Juin 2021

Maître Nicolas Ribot succède à Maître Arnaud Rasigade à la présidence du Conseil Régional des Notaires de la Cour d’Appel de Montpellier pour un mandat de 2 ans. Il occupait précédemment le poste de Vice-président du Conseil Régional des Notaires.

Notaire associé depuis 2000, à Perpignan, Me Nicolas Ribot a déjà occupé de multiples responsabilités au sein des instances représentatives, tant au niveau départemental que régional. Vice-président du Conseil Régional depuis 2019, il a aussi été trésorier, premier Syndic, Vice-président et, en 2017, Président de la Chambre départementale des Pyrénées-Orientales. Pendant son mandat, Nicolas Ribot insistera sur la cohésion et la solidarité, des valeurs qui lui tiennent à cœur et qu’il retrouve dans sa passion pour le sport.

Interview croisée entre Me Nicolas Ribot et Me Arnaud Rasigade

Quel bilan tirez-vous de ce mandat et dans quel état d’esprit êtes-vous aujourd’hui ?

AR : Je ressens une certaine émotion et un goût d’inachevé. Mon mandat a été marqué par la pandémie. Cette crise sanitaire et ses conséquences ont montré que notre profession savait s’adapter et évoluer, mais a mis un coup de frein à de nombreux projets. Je pense notamment à l’ouverture du centre de médiation, à la mise en place d’une commission inspection qui doit contribuer à l’évolution et la modernisation de notre profession ou encore à l’accueil et l’intégration des nouveaux notaires. Comme vous le savez, le paysage notariat a beaucoup changé. Ces deux dernières années, nous avons accueilli 144 nouveaux notaires (notaires créateurs, salariés, associés). C’est pourquoi, il nous a semblé important de leur consacrer une journée, chaque année, pour leur permettre de mieux connaître nos instances, les élus de la profession et leur rôle, le fonctionnement de nos différents organes, nos partenaires. Le Conseil Régional des notaires de la cour d’appel de Montpellier rassemble, en Juin 2021, 604 notaires implantés dans les départements de l’Aude, l’Aveyron, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales.

NR : J’aurais le privilège de lancer la première édition « d’une journée pour ma profession » en Septembre 2021.

Quels sont les enjeux de votre mandat ?

NR : La cohésion est l’un des enjeux majeurs. Comme beaucoup, notre fonctionnement et nos relations ont été impactés par la pandémie. Les outils numériques ont permis de maintenir notre activité et le fonctionnement de la profession, mais ils ne permettent pas de développer efficacement les projets. Et les rapports humains ont été dégradés. En prenant en compte le contexte actuel, il est indispensable de retrouver et d’entretenir la cohésion de notre profession, tant au niveau des instances locales qu’entre nos confrères. D’autant que, comme le disait Me Rasigade, le paysage notariat a beaucoup changé ces 5 dernières années. Il est devenu très disparate (notaires individuels/en société, différents types de sociétés, notaires en capital/notaires salariés, augmentation très importante du nombre de notaires…). Cette disparité n’aide pas à la cohésion indispensable à une profession.

Le second enjeu est un enjeu de solidarité. En effet, le défi à venir de notre profession sera moins d’accueillir de nouveaux confrères que de trouver comment travailler ensemble efficacement, assurer notre cohésion, développer des liens de confiance, et grâce à eux renforcer notre profession. Nos nouveaux confrères issus de la Loi Croissance entrent maintenant dans la période de vérité. Il leur faut digérer leur installation, consolider leur activité et s’intégrer à notre profession. La multiplication des Études et des notaires peut, dans certains secteurs géographiques, fragiliser des offices. Enfin, et malgré la bonne santé du marché immobilier, il s’agira de mesurer les conséquences de la crise sanitaire que nous traversons. Nous devrons donc être attentifs et tenter de prévenir les difficultés.

Quelles sont les priorités de votre mandat ?

NR : En ce début de mandat, ma priorité est d’assurer la sortie de crise sanitaire et de retrouver un fonctionnement plus normal et confraternel de nos instances (réunions, formation). A court terme, je vais poursuivre les travaux engagés par mon prédécesseur et achever les chantiers en cours, qui ont été ralentis par la crise sanitaire. Nous évoquions tout à l’heure l’ouverture du centre de médiation prévue à la rentrée, la journée d’intégration des nouveaux notaires. Pour cette première édition, deux journées seront d’ailleurs organisées en septembre. Et bien entendu, la poursuite de la communication engagée afin de mieux faire connaître nos missions et notre expertise. Nous allons d’ailleurs l’orienter vers l’information des jeunes, la formation, les métiers du notariat et le recrutement. A moyen terme, nos objectifs sont la poursuite du déploiement des nouvelles pratiques (digitalisation, actes à distance) tout en préservant ce qui a fait la force de notre profession et ce que recherchent nos clients (le contact direct, la proximité, la personnalisation) ; la réforme de la discipline notariale, attendue début 2022, et la Chambre Interdépartementale.

AR : Le projet de Chambre Interdépartementale est un vaste dossier. Nous en sommes aux prémices. Il a été mis sur les rails, et c’est désormais à Me Ribot de le porter, de le présenter, de définir les contours de la CID, puis d’élargir le débat à l’ensemble des confrères afin de favoriser une prise de décision. Et le cas échéant sa mise en place.

 

LA NOUVELLE COMPOSITION DU BUREAU

  • Me Nicolas RIBOT, président du Conseil Régional des Notaires de la Cour d’Appel de Montpellier, notaire à Perpignan (66)
  • Me Caroline LACOMBE-GONZALEZ, vice-président, notaire à LUC-LA PRIMAUBE (Aveyron)
  • Me Catherine LANTA, Secrétaire, notaire à RIEUX MINERVOIS (Aude)
  • Me Jérôme ANTHERIEU, Trésorier, notaire à SAINT GELY DU FESC (Hérault)
  • Me Jean-Philippe CALDERON, Rapporteur, notaire à ELNE (Pyrénées-Orientales)

 
Les membres représentants auprès du Conseil Régional des notaires de la Cour d’Appel de Montpellier sont : 

Me Isabelle PERREIN, notaire à MONTPELLIER (déléguée à la communication) ; Me Laurent VIALLA, notaire à MONTPELLIER (syndic régional) ; Me François GARRIGUE, notaire à ARLES SUR TECH (délégué à la formation) ; Me Virginie ABIAD-SAYSSET, notaire à SERIGNAN ; Me Laure CLAUZEL, notaire à AGDE ; Me Fabrice GANIGAL, notaire à MONTPELLIER ; Me Michel FABRE, notaire à LE BOUSQUET D’ORB ; Me Pierre-Marie LASCOMBES, notaire à MONTPELLIER ; Me Patrice VERNAZOBRES, notaires à VIAS ; Me Valérie VIALADE-BLUCHE, notaire à CARCASSONNE ; Me Michel VIGNON, notaire à CARCASSONNE ; Me Jean-Marc BOUSSAGUET, notaire à ONET LE CHATEAU.

Présidents de Chambre :

  • Aude (11) : Me Philippe MARTIN, notaire à Narbonne
  • Aveyron (12) : Me Franck SELIEYE, notaire à MARCILLAC-VALLON
  • Hérault (34) : Me Gilles Gayraud, notaire à Pignan
  • Pyrénées-Orientales (66) : Me Cristelle CANOVAS-GADEL, notaire à Perpignan

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI