Béziers - 6 ans de prison pour avoir arraché le collier d'une femme dans les rues de Béziers le 4 juin 2021

Béziers - 6 ans de prison pour avoir arraché le collier d'une femme dans les rues de Béziers le 4 juin 2021

Béziers - 6 ans de prison pour avoir arraché le collier d'une femme dans les rues de Béziers le 4 juin 2021

Par Source parquet de Béziers, le 11 Juin 2021

Le 4 juin 2021, alors qu'elle marchait dans le centre-ville de Béziers, sur le boulevard Ernest Hemingway, une femme de 69 ans était prise à partie par un jeune homme qui lui arrachait son collier en or en lui causant de légères blessures (1 jour d’incapacité totale de travail) mais aussi un choc psychologique important. L'individu s'enfuyait en courant jusqu'à un véhicule conduit par une jeune femme qui démarrait alors en trombe. Deux jeunes femmes étaient témoins de ces faits depuis leur véhicule et décidaient de suivre les suspects. Elles suivaient le véhicule jusqu'à Boujan, tout en prenant une photographie de la plaque d'immatriculation. Puis, elles retournaient sur les lieux de l'agression où elles retrouvaient la victime choquée, qu'elles conduisaient jusqu'au commissariat de police.

 

Grâce au comportement exemplaire de ces deux jeunes femmes, les policiers du commissariat de Béziers identifiaient et interpellaient les deux suspects dès le 5 juin et ils récupéraient le collier qui était restitué à la victime.

À l'issue de leur garde à vue, le couple était présenté le 7 juin 2021 au parquet de Béziers et placés en détention provisoire dans l'attente de leur jugement le lendemain en comparution immédiate.

 

Après avoir nié les faits tout au long de la garde à vue, en particulier le jeune homme, le couple finissait par reconnaître devant les magistrats, qu'ils avaient décidé ensemble de se rendre à Béziers pour tenter de voler un collier. A cette fin, ils avaient quitté leur domicile de CAUX (34) à bord de leur véhicule conduit par la jeune femme âgée de 23 ans. L'homme âgé de 26 ans repérait la victime et lui arrachait son collier tout en lui disant de se laisser faire, pendant que sa compagne l'attendait dans le véhicule. Ils avaient prévu de revendre le collier à Montpellier.

Ils affirmaient avoir agi ainsi parce que « le frigo était vide », qu'ils avaient leur enfant âgé de 2 ans à nourrir et qu'ils avaient tout dépensé de leur RSA couple de 600 €. Pour autant, l'homme reconnaissait également qu'il consommait régulièrement des stupéfiants et que le jour même il avait pris de la cocaïne.

 

Déjà condamné à 28 reprises, l'homme  venait de sortir de détention le 3 avril 2021 après avoir purgé la partie ferme de sa condamnation pour avoir précédemment commis des violences sur sa compagne et il était suivi dans le cadre d'un sursis probatoire qui venait de commencer.

 

Le 9 juin 2021, le tribunal correctionnel a condamné l'homme à 5 ans d'emprisonnement en ajoutant un an d'emprisonnement en révocation du sursis probatoire et l’interdiction de séjourner pendant cinq ans sur le territoire de l'agglomération Béziers Méditerranée.

 

Le tribunal a également condamné la jeune femme à 12 mois d'emprisonnement dont 8 mois avec sursis probatoire avec l'obligation d'indemniser la victime et de travailler. Le maintien en détention ayant été prononcé, l'homme et la femme sont retournés en détention pour purger leur peine. Pour sa part, elle n'avait été condamnée qu'une seule fois pour avoir apporté des stupéfiants à son conjoint lorsqu'il était en détention.

 

Dans le cadre de ses réquisitions, le procureur de la République a indiqué que chaque fois que cela serait possible, seraient requises des interdictions de séjour dans la commune où serait commis de tels « vols à l'arraché ».

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI