Haute-Garonne - Loisirs indoor et salles de sport : même combat pour la reprise !

Haute-Garonne - Loisirs indoor et salles de sport : même combat pour la reprise !

Haute-Garonne - Loisirs indoor et salles de sport : même combat pour la reprise !

Par Cyril Casevecchie Gérant K'Ptain Park Toulouse / Coordinateur Occitanie Association SPACE, le 30 Avril 2021

Si l’enjeu du secteur du loisir indoor et des salles de sports est certes de rouvrir au plus vite en respectant les contraintes sanitaires, il faut que ces milliers d’entreprises, puissent surtout bénéficier des conditions économiques qui permettront leur survie durable !

« Le Gouvernement a compris qu’il fallait sauver le secteur du loisir indoor et des salles de sport, avec notamment la mise en place d’un dispositif d’aide complémentaire visant à compenser une partie des charges fixes pour les entreprises faisant l’objet d’une fermeture administrative en 2021, et nous l’en remercions ! Néanmoins, à l’heure où nous finalisons les bilans 2020, nous exprimons nos plus grandes craintes sur nos conditions de reprise… » expliquent Evelyne VILLAME, Présidente du SPACE, et Thierry DOLL Président de Active-FNEAPL

Une reprise qui s’annonce difficile

Alors que l’horizon de la mi-mai est annoncé pour la réouverture de certains secteurs d’activités, les exploitants des espaces de loisirs indoor et des salles de sport s’inquiètent.

Leurs associations préparent des réouvertures par phase et avec des jauges adaptées qui tiennent compte de la nature de leur clientèle et de la saisonnalité, car c’est malheureusement leur saison basse qui s’annonce.

Réussir la réouverture sera d’autant plus difficile que les salles d’activités en intérieur ont été fermées pendant 9 mois en un an et qu’elles ont été stigmatisées comme lieux de propagation du virus. Déjà l’année dernière, la reprise avait été particulièrement lente, alors qu’elles n’avaient été fermées que pendant 3 mois. « L’après-confinement et les retrouvailles sont à risque, mais nous espérons que la dynamique n’est pas cassée et que nos clients, individuels, écoles, centres de loisirs et entreprises vont reprendre leurs sorties pour se détendre et célébrer à nouveau anniversaires et autres événements » souligne Evelyne Villame.

C’est pourquoi les loisirs indoor et les salles de sport, aujourd’hui sans trésorerie, demandent un dispositif d’aide (chômage partiel, paiement des congés payés acquis sur la période de fermeture, fonds de solidarité…) dont la durée soit conditionnée au retour du Chiffre d’Affaires pré-Covid.

« Il ne s’agit pas d’arroser le sable ! »

Face au mur de la dette, les secteurs du loisir indoor et des salles de sport demandent une réforme globale des conditions de remboursement de l’ensemble des emprunts pour permettre aux entreprises de pouvoir les honorer :

  • Prolongement de la durée de remboursement du PGE
  • Création d’un « prêt de consolidation »
  • Prorogation du moratoire qui prévoit le gel des procédures et mises en garantie des cautions pour non-paiement des loyers et charges


« La reprise comme en 2020 sera lente et difficile. Il faut dire que la reprise d’activité en juin pour notre basse saison n’est pas la période idéale d’autant qu’elle sera conditionnée par la typologie de la clientèle et le taux de couverture de la vaccination. Pour notre secteur, cette nouvelle reprise, doit absolument être accompagnée par l’Etat ! A défaut, les sommes versées l’auront été en vain » précisent de concert Evelyne VILLAME et Thierry DOLL.

Haute-Garonne - Loisirs indoor et salles de sport : même combat pour la reprise !

Haute-Garonne - Loisirs indoor et salles de sport : même combat pour la reprise !

Haute-Garonne - Loisirs indoor et salles de sport : même combat pour la reprise !

Cyril Casevecchie Gérant K'Ptain Park Toulouse / Coordinateur Occitanie Association SPACE (30-04-21)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI