Hérault - La journée nationale contre le harcèlement scolaire, ce jeudi 5 novembre !

Hérault - La journée nationale contre le harcèlement scolaire, ce jeudi 5 novembre !

Hérault - La journée nationale contre le harcèlement scolaire, ce jeudi 5 novembre !

Par Département de l'Hérault, le 04 Novembre 2020

LE DEPARTEMENT SE MOBILISE CONTRE LES VIOLENCES A L’ECOLE

A la veille de la journée nationale « Non au harcèlement », ce jeudi 5 novembre, le Département de l’Hérault alerte et se mobilise sur le phénomène des violences scolaires. En partenariat avec l’Education nationale, il promeut de multiples initiatives dans les collèges pour lutter contre le harcèlement et sensibiliser les jeunes au respect mutuel.

Des programmes pour promouvoir le respect et le vivre-ensemble

Pour former les citoyens de demain, le Département de l’Hérault s’implique toute l’année dans le parcours éducatif et pédagogique des collégiens. Malgré un contexte sanitaire contraignant, les actions de prévention de la violence dans les collèges sont maintenues pour l’essentiel. Pour cette année 2020/2021, 18 programmes sont impulsés autour du vivre ensemble, de la lutte contre les incivilités et du respect mutuel. 2705 collégiens y participeront.

Parmi ces actions :

  • Programme « Démocratie et courage » proposé par l’association Léo Lagrange

Objectifs : déconstruire les mécanismes générant les discriminations et les différentes formes de violences, lutter contre les préjugés (racisme, homophobie, sexisme…), favoriser les postures du vivre ensemble et expliquer la laïcité.

En 2020/2021 : collège Cité Mixte Ferdinand Fabre à Bédarieux, collège Gérard Philipe à Montpellier, collège Les Arbourys à Magalas, collège Marie Curie à Pignan, collège Alfred Crouzet à Servian,…

  • Projet « Mieux vivre ensemble » au collège Max Rouquette à Saint-André-de-Sangonis 

Objectifs : lutter contre les incivilités et le harcèlement en apaisant le climat scolaire. Les interventions auprès des élèves sont centrées sur le travail sur les émotions, la relaxation, la médiation par les pairs, avec pour but d’instaurer un dialogue entre pairs et avec les adultes.

  • Projet « Vivre ensemble en harmonie » du collège Pierre Mendes France à Jacou

Objectifs : désamorcer les violences et les conflits. Les ateliers proposent aux élèves de 6ème  un travail sur l'écoute active et la gestion des émotions avec une médiatrice professionnelle.

Conseil départemental des jeunes : outil de prévention et de dialogue

Département et jeunes représentants des collégiens partagent une conviction forte : le bien être individuel est un préalable indispensable à la participation citoyenne et collective des jeunes.

La question du harcèlement à l’école est un des sujets qui préoccupe les collégiens et sur lequel les jeunes élus Conseil départemental des jeunes souhaitent régulièrement s’engager. Plusieurs films de sensibilisation au harcèlement ont été réalisés ces dernières années.

Le Département a consacré un budget de 368.500 € pour les projets initiés par le Conseil départemental des Jeunes depuis quatre mandats.

Le harcèlement scolaire : un phénomène en essor

Selon une enquête de 2015, environ 700 000 élèves sont concernés par des faits de harcèlement, d’intimidation, de pressions. Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique.

Les services du Département constatent depuis 2018 une aggravation inquiétante des actes de violence dans le milieu scolaire, tant à l’encontre des personnels enseignants qu’entre élèves.

Fait nouveau, avec l’utilisation permanente des nouvelles technologies de communication (téléphones, réseaux sociaux numériques), le harcèlement entre élèves se poursuit en dehors de l’enceinte des établissements scolaires, sous forme de cyber-harcèlement.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI