ACTU LITTERAIRES : L’avocature - Daniel Soulez Larivière

L’avocature - Daniel Soulez Larivière

LE livre de référence qui donne les perspectives d'évolution de la profession

« Comment pouvez-vous défendre un salaud, un escroc, un criminel... ? »
C’est pour répondre à cette question rebattue que Daniel Soulez Larivière a écrit ce livre de référence publié pour la première fois en 1982, puis réédité en 1990 et 1995 et entièrement refondu et actualisé pour cette nouvelle édition.
Passant en revue l’histoire tourmentée du métier, et tirant les leçons de son expérience personnelle et de celle de très nombreux confrères en France et à l’étranger, il met en lumière la dynamique de la profession et brosse le tableau du paradoxe qui se trouve au cœur du concept d’avocature : l’avocat non seulement lubrifie la machine sociale mais, chargé de faire adhérer le citoyen au système judiciaire, donc à l’État, il est un agent de l’ordre public, même quand il critique violemment les institutions.
Mais dans une société de plus en plus juridicisée et où l’économique domine, des armées internationales d’avocats possèdent le mode d’emploi complexe des sociétés modernes. Elles investissent aujourd’hui le champ du barreau français classique. Il va devoir faire sa révolution.
L’avocature est une nouvelle édition augmentée; la dernière date de 1995.

Auteur :

Daniel Soulez Larivière, avocat depuis 1965, s’est occupé d’affaires d’espionnage, de toutes les grandes catastrophes de ces trente dernières années (Furiani, Thermes de Barbotan, crash du Mont Sainte-Odile et de Concorde, l’Erika, AZF...), des affaires qui à chaque fois demandaient à l’avocat d’innover. Depuis les années 2000, son cabinet s’est orienté vers la justice transigée avec les États-Unis, et maintenant la France avec la loi Sapin 2.

Editeur : Gazette du Palais

Nbres de pages : 396 pages

Prix : 24,00 euros

L’avocature - Daniel Soulez Larivière

OCCITANIE TRIBUNE - LIBRE LIVRE (12-07-19)
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PUB NOUVELLE OCCITANIE T
SEAQUARIUM
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune