Nîmes - GARD - NÎMES - Un grand chef londonien invité à la Table du 2

Nîmes - GARD - NÎMES - Un grand chef londonien invité à la Table du 2

Nîmes - GARD - NÎMES - Un grand chef londonien invité à la Table du 2

Par Andrée Avogadri, le 08 Juillet 2019

La Table du 2, le restaurant du musée de la Romanité à Nîmes, accueille Alex Dilling, 2 étoiles Michelin à Londres. Pour chacune des trois saisons à venir, un plat signature de ce chef anglo-américain se rajoute à la carte conçue par Franck Putelat.

Alex Dilling propose un cabillaud poché pour l’été 2019, une tarte aux champignons à l’automne 2019 et une blanquette de veau pour l’hiver 2020*.
La cuisine d’Alex Dilling sera appréciée des Gardois comme des Britanniques, qui représentent la 4e nationalité de touristes étrangers à Nîmes.

Alex Dilling est le chef du restaurant 2 étoiles The Greenhouse à Londres. Il a notamment oeuvré au sein de la brigade d’Alain Ducasse chez Adour à Manhattan, avant de devenir chef de cuisine du restaurant Caviar Russe à New York où il obtient 1 étoile. Il rejoint ensuite Hélène Darroze à Londres : il assure la direction exécutive de son restaurant 2 étoiles The Connaught, supervise son site parisien et ses prestations événementielles au Japon, au Mexique et à New York.

L’invitation, chaque année, d’un chef étoilé est inhérente au concept de la Table du 2. L’année dernière, le restaurant proposait des tonalités gustatives espagnoles en accueillant le chef Kiko Moya. Cette année, Londres est mise à l’honneur. La capitale Britannique tient désormais une place majeure dans la gastronomie mondiale, avec pas moins de 14 tables étoilées.

La Table du 2 est située au 2bis de la rue de la République, au 2e étage du musée de la Romanité.

*asperges blanches des sables, velouté de coques et couteaux au poivre Lampong étaient proposées au printemps 2019.

La cuisine d’Alex Dilling

La cuisine d’Alex Dilling offre une sensation de douceur avec quelques pointes raffinées d’acidité.

Le goût d’Alex Dilling pour la gastronomie lui est transmis par sa famille. Enfant, il savoure les recettes traditionnelles de sa grand-mère et découvre les produits de saison avec son grand-père qui lui apprend à les préparer en respectant leurs goûts dominants.

À la Table du 2, il propose 4 plats signatures : un cabillaud poché à l’huile d’olive, tomate, courgette, amandes vertes et basilic pour l’été 2019, une tarte aux champignons, comté affiné et truffe à l’automne 2019, une blanquette de veau pour l’hiver 2020.

Les rendez-vous de la Table du 2

La Table du 2 vit au rythme des saisons. La veille de chaque équinoxe et solstice, la Table du 2 présente sa carte en avant première à travers un dîner découverte (45€).

Chaque premier jeudi du mois, la Table du 2 propose une rencontre intitulée « la cave du 2 » en partenariat avec Caves 41, pour découvrir des vins atypiques.
Au programme : le 5 septembre 2019 « rendez-vous dans 10 ans » pour découvrir des millésimes 2009 et imaginer le goût des millésimes actuels dans 10 ans, le 3 octobre « vins, champignons et gibier », le 7 novembre « ambiance fromagère » et le 5 décembre « Les bulles dans tous leurs états ».

Le concept de la Table du 2 : des binômes

Comme chaque chef invité à la Table du 2, il propose 1 plat signature par saison : un cabillaud poché à l’huile d’olive, tomate, courgette, amandes vertes et basilic pour l’été 2019, une tarte aux champignons, comté affiné et truffe à l’automne 2019, une blanquette de veau pour l’hiver 2020. Au printemps 2019, les clients avaient pu savourer ses asperges blanches des sables accompagnées d’un velouté de coques et couteaux au poivre Lampong.

La Table du 2, une concession de la ville de Nîmes

Frédéric Sanchez est gérant de la société MCDF Restauration, en contrat de concession d’une durée de 9 ans avec la ville de Nîmes pour l’exploitation de la Table du 2 et du Café du musée.

Musée de la Romanité : plus qu’un musée, un lieu de vie

La Table du 2 est installée au 2ème étage du Musée de la Romanité, au coeur de la cité nîmoise, face aux célèbres Arènes bimillénaires. Dans son écrin d’architecture contemporaine imaginé par Elizabeth de Portzamparc, une toge de verre plissée dont les lames de verre évoquent une mosaïque, ce lieu de vie est à la fois un équipement culturel et touristique unique, à la fois musée scientifique et innovant, restaurant, auditorium, jardin méditerranéen et roof top à 360° sur les plus beaux joyaux nîmois.

Le parcours permanent du Musée de la Romanité invite le visiteur à parcourir 25 siècles d’histoire, à travers 5000 pièces exceptionnelles mises en valeur par 65 dispositifs multimédias (réalité augmentée, technologies audiovisuelles monumentales…)

Jusqu’au 6 octobre 2019, l’exposition temporaire « Pompéi, un récit oublié » invite à découvrir l’incroyable tentative de sauvetage des habitants de Pompéi par la flotte romaine…

Plus d’info sur www.museedelaromanite.fr

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI