Ariège - ARIÈGE - L’Ariège réinvente le concept de l’esprit sain dans un corps sain

Ariège - ARIÈGE - L’Ariège réinvente le concept de l’esprit sain dans un corps sain

Ariège - ARIÈGE - L’Ariège réinvente le concept de l’esprit sain dans un corps sain

Par Aurore PACAUD, le 01 Avril 2019

Entre un acte politique fort en matière de fiscalité locale, la décision de valoriser les produits des filières agricoles locales dans la restauration des collèges ou encore la promotion de nouvelles pratiques sportives, le Département de l’Ariège conforte sa position de leader du « bien vivre ».

Coup de projecteur... L’impôt foncier n’augmentera pas pour les Ariégeois

Réunis en séance plénière, les élus du Conseil Départemental de l’Ariège ont décidé de ne pas augmenter le taux de l’impôt sur le foncier bâti, maintenu à 21,15 % pour cet exercice 2019.
Ce taux est identique à celui des années précédentes puisqu’il n’a connu aucune augmentation depuis 2011. Cette volonté des élus ariégeois se base sur le choix de ne pas alourdir la pression fiscale sur les contribuables ariégeois, en démontrant par la même leur capacité à bien gérer l’argent public. Le Département de l’Ariège présente en effet trois singularités au niveau national :

  1. ce taux de foncier bâti est l’un des quatre plus bas de la strate « Moins de 250 000 habitants » (après l’Indre, le Territoire de Belfort et les Alpes de Haute-Provence) ;

  2. le budget ariégeois affiche l’un des ratio « dépenses d’investissement / dépenses de fonctionnement » les plus performants de France (l’investissement représente un tiers du fonctionnement en 2018) ;

l’Ariège reste le 2ème département le moins endetté de France. Ce qui permet au Président Henri Nayrou d’indiquer que « nous n’avons pas à recevoir de leçon de gestion publique, les Ariégeois ont des élus qui ont dans leurs gènes la notion d’économie »

Une Légumerie centrale aux petits oignons

 

Créée dans une ancienne friche industrielle à Laroque d’Olmes, et réhabilitée par le Département pour un montant de 850 00 €, la Légumerie a été mise en service à titre expérimental en mai 2018.
Un an après c’est un bilan positif qui est dressé par le Conseil Départemental de l’Ariège. La Légumerie centrale de l’Ariège permet de fournir aux services de restauration des collèges des légumes frais, lavés, pelés, tranchés, conditionnés sous vide et donc prêts à l’emploi. Un service assuré au quotidien pour près de 5 000 collégiens et quelques 500 commensaux (professeurs, agents et administration essentiellement). La production représente 5 200 repas/jour soit 750 000 repas annuels. La part des légumes entrant dans la composition des repas des collégiens ariégeois, sur une année scolaire, représente un volume de 86 tonnes, soit l’étal géant d’un marché d’une trentaine de légumes différents. Un gage de variété pour les repas des collégiens préparés, qui plus est, sous l’égide d’une équipe de diététiciennes. Les autres Départements ne s’y trompent pas et sollicitent déjà des visites de la structure, tels que la Mayenne ou le Tarn en ce début de printemps.

 

Quand les traditions quinzistes se mettent au « 7 »-  17 et 18 mai 2019 à Foix

En Ovalie, les traditions ont le cuir tanné mais savent aussi jouer avec les rebonds. Ainsi, après trois décennies de joutes sur les terrains ariégeois, l’emblématique tournoi Olivier- Lagarde devient « Ariège Sevens-Trophée Olivier-Lagarde », ouvert aux jeunes pousses du rugby d’Occitanie.

Pas moins de seize formations se retrouveront les 18 et 19 mai à Foix. Sur le plan sportif, il s’agit d’entretenir et de stimuler un vivier de joueurs destinés à pratiquer le rugby mais aussi à enrichir l’équipe ariégeoise engagée dans l’élite du « 7 », Ariège Pyrénées Sevens, partenaire de l’événement aux côtés du Comité Départemental de Rugby, de la Ville de Foix et du Conseil Départemental de l’Ariège.

Pour l’image, les promoteurs de l’opération misent sur l’effet Jeux Olympiques, le rugby à 7 et son jeu spectaculaire ayant réalisé de superbes scores d’audience télévisée lors des dernières olympiades...

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI