ACTUALITÉS : OCCITANIE - Le chiffre : 115,1 millions d’euros investis pour l’eau en Occitanie pour l’année 2017

OCCITANIE - Le chiffre : 115,1 millions d’euros investis pour l’eau en Occitanie pour l’année 2017

En 2017, le territoire de l’Occitanie (ex-Languedoc-Roussillon) a reçu 115,1 millions d’euros d’aide de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse pour financer 1 200 opérations. L’année 2017 est marquée par une belle dynamique d’investissements, avec une politique forte d’appels à projets et de mobilisation des porteurs de projets qu’il s’agisse de renaturation des rivières, de dépollution, d’économies d’eau ou de gestion durable des services publics d’eau et d’assainissement.

Les chiffres-clés en Occitanie pour 2017 !

50% des aides (57,8 M€) sont attribués aux opérations d’amélioration de l’assainissement et de l’eau potable, portées par les collectivités, avec :

- 47,4 M€ pour la réduction de la pollution domestique, dont 12 M€ pour le traitement des eaux usées, 5,8 M€ pour les réseaux, 7,2 M€ pour la gestion durable des services et 22,4 M€ au titre de l’amélioration de la performance des ouvrages (primes),

- 10,4 M€ pour l’eau potable, dont 4,2 M€ pour la mise à niveau des ouvrages vétustes et 3,2 M€ pour la gestion durable des ouvrages. !

19% (21,5 M€) sont attribuées à la gestion quantitative, dont la quasi-totalité (20,2 M€) pour réaliser des économies d’eau, essentiellement sur les réseaux d’eau potable (15 M€). !

16% (18,1 M€) vont à la lutte contre les pollutions agricoles, pour soutenir les changements de pratiques des agriculteurs (Mesures Agro-Environnementales et Climatiques, agriculture biologique) et réduire les pollutions par les pesticides et les nitrates. !

12% (13,4 M€) bénéficient à la renaturation des milieux aquatiques, dont 5,7 M€ pour restaurer la morphologie et la continuité écologique des cours d’eau et 3,5 M€ pour l’animation territoriale.

Parmi les dernières opérations aidées, 3 projets remarquables :

1. Pour réduire les rejets de pollution domestique

La Communauté urbaine Perpignan Méditerranée (66) doit mettre en conformité sa station d’épuration, dont le rejet s’effectue dans la Têt, suite à la révision en 2010 des zones sensibles à l’eutrophisation du bassin Rhône-Méditerranée. Elle va compléter le traitement existant par un étage tertiaire permettant de descendre le rejet de phosphore total en dessous de 1 mg par litre. Ce projet nécessite d’améliorer également la filière boues, afin d’accueillir la quantité de boues supplémentaires produites par le traitement du phosphore. Elle reçoit une aide de l’agence de l’eau de 790 800 €.

2. Pour préserver les milieux aquatiques

La société « Les énergies de la cité » (11), gestionnaire du complexe hydroélectrique du Païchérou sur l’Aude à Carcassonne, rend franchissable par les poissons l’ensemble de cet ouvrage. Elle réalise notamment une passe à poissons multi-espèces en rive gauche, comprenant 19 bassins successifs, ainsi que des passes à anguilles sur les deux seuils du Moulin du Roy et du Moulin neuf du Roy situés sur le bras-mort de la rivière. Cette opération, qui restaure la continuité écologique de l’Aude dans une Zone d'Action Prioritaire Anguille, définie par le Plan de Gestion français pour cette espèce de 2007, bénéficie d’une subvention de l’agence de l’eau de 951 500 €.

3. Pour préserver la ressource en eau

La communauté d'agglomération Carcassonne Agglo (11) engage un programme d'économies d'eau et réhabilite ses réseaux d'eau potable les plus fuyards. Les travaux concernent 12 des 82 communes de l’agglomération (Alzonne, Azille, Bagnoles, Caunettes en Val, Conques sur Orbiel, la Redorte, Lavalette, Montlaur, Puichéric, Rustiques, Trausse Minervois, Villar en Val). Ils devraient permettre de réduire les prélèvements d’eau dans le bassin de l’Aude, déficitaire, à hauteur de 51 500 m3 par an. L’agence de l’eau octroie à la collectivité une subvention de 615 050 €.

A propos de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse - www.eaurmc.fr | www.sauvonsleau.fr

L’agence de l’eau est un établissement public de l’Etat sous tutelle du ministère de l’environnement, dédié à la protection de l’eau et garant de l’intérêt général. Elle perçoit l’impôt sur l’eau payé par tous les usagers : ménages, collectivités, industriels, agriculteurs… Chaque euro collecté est réinvesti auprès des collectivités, industriels, agriculteurs et associations pour mettre aux normes les stations d’épuration, renouveler les réseaux d’eau potable, économiser l’eau, protéger les captages d’eau potable des pollutions par les pesticides et les nitrates, restaurer le fonctionnement naturel des rivières et protéger la biodiversité aquatique. La commission des aides, composée des membres du conseil d’administration de l’agence de l’eau, délibère 4 fois par an pour allouer les aides dans le cadre de son programme d’intervention 2013-2018 « Sauvons l’eau » qui investit 3,8 milliards d’euros sur 6 ans. L’agence de l’eau emploie 350 personnes.

OCCITANIE - Le chiffre :	115,1 millions d’euros investis pour l’eau en Occitanie pour l’année 2017

AGENCE DE L'EAU RHÔNE MEDITERRANÉE CORSE (12-02-18)     392 vues

 

MAGAZINE HERAULT
LGV OUI
Occitanie Tribune

Retour

Imprimer

Envoyer par E-mail   Signaler un abus