Trombinoscope des élus et personnalités de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée

Trombin' Oc Scope
ORANGE - NOEL
L'INDECAPANT HORIZONTAL
ARAMON  - Noël au Cœur d’Aramon
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  

Utilisez les lettres de l'alphabet pour effectuer votre recherche

 

PIETRASANTA Yves

Profession :
Ex Vice Président de la région Languedoc Roussillon

Date de naissance :
19-08-1934 - à MÈZE (34)

Envoyer à un(e) ami(e)

Demander une modification

 

Yves  PIETRASANTA est né le 19 août 1939 à Mèze (Hérault).

Ingénieur chimiste, docteur d'état en sciences physiques, Yves Piétrasanta débute sa carrière politique en 1971 où il est conseiller municipal de Mèze (34) puis maire en 1977. Il renouvellera son mandat jusqu'en 2001 et partage son temps entres différentes fonctions politiques. Il est parallèlement élu conseiller général du canton de Mèze de 1972 à 2001, et est nommé vice-président délégué à l'environnement du Conseil général de l'Hérault jusqu'en mars 2001.


Radical de gauche à sensibilité écologique, il fonde Génération écologie en 1990 avec, entres autres, Brice Lalonde et Jean-Louis Borloo. Le parti défend la cause écologiste et se place à gauche de l'échiquier politique. Mais dès 1993, face à l'échec de l'entente entre Génération écologie et Les Verts, le parti se réoriente vers la droite et se rapproche d'Édouard Balladur. Yves Piétrasanta quitte alors Génération écologie qu'il estime trop à droite et fonde le Parti écologiste dont il est le porte-parole jusqu'en 1997. Ce parti fusionne le 28 juin 1997 avec celui de Noël Mamère, Convergences écologie solidarité, pour créer Écologie citoyenne.  Yves Piétrasanta devient alors son président et Noël Mamère son porte-parole. Après une tentative inaboutie de rapprochement avec les Verts lors des élections législatives de 1997, le parti sera finalement intégré aux Verts le 1er février 1998. Yves Piétrasanta obtient la présidence du Conseil scientifique des Verts.

Le 7 février 1998 il est élu président de la FEDEL, "Fédération des élus locaux pour une alternative écologiste, citoyenne et solidaire", devenue aujourd'hui la Fédération des élus écologistes, organisation d'élus proche des Verts.
Un an plus tard, Yves Piétrasanta est élu député européen sur la liste des Verts menée par Daniel Cohn-Bendit. Accumulant les mandats, il démissionnera de son poste à la fin 2003 pour rester fidèle aux positions de son parti sur le non-cumul des mandats.

Au niveau local, Yves Piétrasanta entre au Conseil régional du Languedoc-Roussillon en 1986, et est réélu jusqu'en 1998. Il est à nouveau réélu en 2004 sur la liste menée par Georges Frêche, qui lui confie la vice-présidence chargée du développement durable, de l'environnement, des énergies renouvelables, de la prévention des risques industriels. Sa collaboration avec George Frêche lui coûtera son exclusion du parti des Verts en juin 2008 pour non-respect de la décision du conseil national inter régional (CNIL) des Verts de se retirer des majorités présidées par George Frêche. Au même moment, celui-ci annonçait sa démission dans la presse.

En 2011, il rejoint Génération écologie dont il est élu président le 11 avril. Le parti s'engage sur une nouvelle ligne politique, celle du développement durable. Il adopte également une position plus radicale suite à la signature de statuts avec Jean-Michel Bayet, président du Parti radical de gauche(PRG), qui met en place un "Pôle radical et écologiste".
Après avoir été désigné candidat par GE pour les élections présidentielles de 2012, Yves Piétrasanta retire finalement sa candidature pour apporter son soutien au candidat socialiste François Hollande.

Parallèlement à ces mandats électifs, Yves Pietrasanta se consacre à de nombreuses activités pour la défense de l'environnement. Il préside l'agence nationale de récupération et d'élimination des déchets (ANRED) et introduit notamment la collecte sélective en France. Il fonde ensuite l'Institut français de l'environnement (IFEN) dont le président de la République lui confie la présidence. Sur le plan régional, il met en œuvre de nombreuses actions en faveur des énergies renouvelables, de la protection de l'environnement et du rayonnement intellectuel de la région Languedoc-Roussillon.

En juin 2010, Yves Piétrasanta est décoré de la légion d'honneur par l'ancien ministre de l'écologie Jean Louis Borloo, en présence de nombreuses personnalités politiques et associatives.

Aujourd'hui, toujours vice-président de la région Languedoc-Roussillon à 73 ans, Yves Piétrasanta travaille avec une majorité de gauche. Il se déclare cependant "indépendant de tous" et ne veux pas se positionner sur l'échiquier politique.Yves PIETRASANTA

Auteur de publications scientifiques :

Plus de 200 articles publiés sur la chimie et les matériaux polymères dans des revues scientifiques internationales.

Auteur des ouvrages :

« Les acrylates et polyacrylates fluorés » en collaboration avec Bernard Boutevin, aux éditions EREC, 1988.

« 100 mots pour comprendre les déchets » aux éditions ENEE, COM & CO, 1992.

« L'Echarpe Verte » aux éditions Albin Michel, 1993.

« Le Livre Blanc sur le Recyclage des Matières Plastiques », aux éditions EREC, 1994.

« Le lagunage écologique » en collaboration avec Daniel Bondon, aux éditions ECONOMICA, 1994.

« L'Ecologie, clé de la politique » aux éditions L'Harmattan, 1998.

« Ce que la recherche fera de nous » aux éditions L'Harmattan, 2004.

L'UNIVERSITAIRE

Professeur à l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier, Université des Sciences et Techniques du Languedoc-Roussillon depuis 1969 - 1999.

Professeur 1ère Classe depuis 1987.

Directeur du Laboratoire de Chimie Appliquée jusqu'en 1999.

Directeur de 60 thèses soutenues (3ème cycle, Docteur Ingénieur, Thèses d'Etat).

Président du Conseil Pédagogique du CNAM Languedoc-Roussillon jusqu'en 2000.

L'ENVIRONNEMENT

Président Fondateur de l'Institut Français de l'Environnement (IFEN) de 1992 à 1995 et actuellement Président d'Honneur.

Président de l'ANRED (Agence Nationale pour la Récupération et l'Elimination des Déchets) de 1989 à 1991.

Membre du Conseil d'Administration de l'AFNOR (Association Française de Normalisation) depuis le 24 juin 1996, en qualité de représentant de l'Association des Maires de France.

Membre du Conseil d'Administration du Club Européen de la Santé (1996 - 1999).

Co-fondateur et Président Délégué des Eco-Maires (Association Nationale des Maires pour l'Environnement).

Membre du Haut Comité de l'Environnement de 1981 à 1991.

Président de la commission Recherche-Formation.

Au sein de l'Ecosite de Mèze, il a présidé le CEREMHER (Centre de Recherches Mèze Hérault) jusqu'en 2000. Il est à l'origine de plusieurs entreprises associées : CEREMAP (Centre d'Etudes sur le Recyclage des MAtières Plastiques), AQUAMER, ARDAM, CRPMH. Il est Président du Conseil de surveillance de la SEM Ecosite.

Fondateur et Vice-Président Délégué de l'IARE (Institut des Aménagements Régionaux et de l'Environnement) jusqu'en 1999.

Président du CEPREL (Centre d'Etudes, d'Expérimentations et de Réalisations pour la protection, la Restauration et la Gestion du Littoral) jusqu'en 1997.

Président d'AIR-Languedoc-Roussillon (Association agréée pour la mise en oeuvre de la Surveillance de la Qualité de l'Air en Languedoc-Roussillon - Membre de la Fédération Nationale ATMO), depuis mai 1992.

LES MISSIONS

Conseiller Scientifique auprès du Secrétaire Général de l'Agence de Coopération Culturelle et Technique pour la création du service scientifique de cette organisation internationale francophone, en 1975.

Chargé de Mission par le Secrétaire d'Etat aux Universités pour la Recherche et la Formation en Environnement dans l'enseignement supérieur, en 1985, rapport remis en janvier 1986.

Chargé de Mission par le Secrétaire d'état aux Collectivités Territoriales sur le thème de l'innovation au service du développement local, en 1989.

Chargé de Mission en 1992 par le Ministre de l'environnement pour étudier et optimiser la filière d'élimination des huiles usagées, rapport remis en 1993.

Chargé de mission en 1991 par le Ministre de l'environnement pour étudier la filière de valorisation des déchets plastiques. Conclusions sous la forme d'un Livre Blanc sur le Recyclage des Matières Plastiques remises en 1994.

Chargé de mission par le Préfet de l'Hérault, le 25 juillet 1996 pour étudier la reconversion du site COGEMA de LODEVE (34) en un pôle Chimie et Environnement.

Chargé de mission par le Ministre de l'aménagement du Territoire et de l'environnement pour l'évaluation et la réorganisation du Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l'air en relation avec l'ensemble du dispositif national et les réseaux de surveillance (mai - octobre 2000). Rapport remis en mars 2001.

Fonctions et mandats 

  • Fonctions politiques nationales :
    • depuis le  : Président de Génération écologie
  • Mandats locaux :
    • 1971-1977 : Conseiller municipal de Mèze
    • 1977-1983 : Maire de Mèze
    • 1983-1989 : Maire de Mèze
    • 1989-1995 : Maire de Mèze
    • 1995-2001 : Maire de Mèze
    • 2001-2008 : 1er adjoint au maire de Mèze
    • 1977-2001 : Président du Syndicat intercommunal du nord du bassin de Thau
    • 2001-2008 : Président de la Communauté de communes du Nord du Bassin de Thau
    • 1972-1976 : Conseiller général du Canton de Mèze
    • 1976-1982 : Conseiller général du Canton de Mèze
    • 1982-1988 : Conseiller général du Canton de Mèze
    • 1988-1994 : Conseiller général du Canton de Mèze
    • 1994-2001 : Conseiller général du Canton de Mèze
    • 1986-1992 : Conseiller régional du Languedoc-Roussillon
    • 1992-1998 : Conseiller régional du Languedoc-Roussillon
    • 2004-2010 : Conseiller régional du Languedoc-Roussillon
    • 2010-2015 : Conseiller régional du Languedoc-Roussillon
  • Mandat parlementaire :
    • - : Député européen
  • Autre fonction :
    • depuis 2007 : Président de la commission locale de l'eau du bassin de Thau

 

 

 

Retour

Consulter les autres élus

ORANGE - NOEL
L'INDECAPANT HORIZONTAL
ARAMON  - Noël au Cœur d’Aramon