ACTUALITÉS : OCCITANIE - Carburants, halte au racket ! par Marie Piqué, Vice -Présidente de la Région Occitanie

OCCITANIE - Carburants, halte au racket ! par Marie Piqué, Vice -Présidente de la Région Occitanie

La hausse massive des prix des carburants crée une colère légitime chez une majorité de concitoyens. En effet, nous sommes tous touchés, quels que soient nos  revenus. Dans le Lot, de nombreux salariés disposant de petits revenus sont obligés d’utiliser leurs véhicules pour aller travailler, et ces hausses représentent une perte lourde de pouvoir d’achat.

Il est urgent d’annuler la hausse de la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) pour 2019 pour l’ensemble des carburants.

Les communistes militent de longue date pour une fiscalité écologique socialement juste. Il faut réduire massivement la production de gaz à effet de serre, et évidemment celles émises par les véhicules particuliers. Mais la hausse indifférenciée des prix des carburants n’est pas la bonne méthode : elle frappe le pouvoir d’achat des plus pauvres, pendant que les plus riches gardent leurs « droits de polluer ». Sous couvert de fiscalité écologique, le gouvernement ne fait qu’essayer de combler en partie le trou qu’il a creusé dans les caisses de l’État avec ses cadeaux aux plus riches et aux entreprises. Le racket sur les automobilistes frappe le pouvoir d’achat des plus modestes et n’a aucun impact sur l’environnement.

Une politique pour une automobile plus vertueuse, oui. Mais qui doit être conjuguée avec des investissements massifs pour les déplacements en transports publics et à vélo : c’est l’avenir des déplacements dans notre pays.

Il est insupportable de voir le gouvernement se cacher derrière ses excuses écologiques quand, en même temps, il crée les conditions de la destruction de la SNCF et s’apprête à livrer le réseau ferré français aux investisseurs internationaux.

La bataille écologique doit passer par la mise en place d’un grand service public des transports, avec le développement des trains, des transports en commun, des solutions multimodales et l’accessibilité pour tous.

Oui, la hausse des carburants est inadmissible et la colère des citoyens légitime, mais ne cédons pas aux sirènes populistes qui n’ont jamais défendu l’intérêt ni des travailleurs, ni des classes populaires.

Marie Piqué, Vice -Présidente de la Région Occitanie (06-11-18)     2970 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

ARAMON - LE SALON DES CREATEURS
Occitanie Tribune