OFFICIELS : LOZÈRE - MARVEJOLS - Commémorations de l’Armistice - Quatre regards sur la Grande Guerre

11-11-18 : LOZÈRE - MARVEJOLS - Commémorations de l’Armistice - Quatre regards sur la Grande Guerre

A l’occasion du centenaire de l’Armistice, la Ville de Marvejols a choisi de rendre hommage aux soldats de la Première Guerre Mondiale et aux civils à travers les commémorations officielles du 11 novembre, mais également en proposant trois autres regards, trois autres voix sur la Grande Guerre : un spectacle de lectures théâtralisées, une exposition et une sélection de documents par la bibliothèque.  

La Cérémonie :

Le dimanche 11 novembre, la cérémonie officielle débutera à 10h au carré militaire du cimetière.

A 11h exactement, comme partout en France, les cloches sonneront à toute volée pendant 11 minutes.

A 11h30, le défilé des Porte-drapeaux prendra le départ de la Place de la Coustarade, empruntera la rue Sadi Carnot, pour arriver au Monument aux Morts, place Cordesse.

A 11h45 : Cérémonie aux Monument aux Morts en présence de la fanfare l’Etoile Marvejolaise

  • Lecture du texte de la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées
  • Lecture d’un texte d’Augustin Astruc à son épouse Honorine par des élèves de 3ème du collège Marcel Pierrel
  • Chant « Enfants de paix », par les enfants de l’école Sainte-Famille
  • Participation des enfants du Katé
  • Accrochage de 34 photos de sépultures de poilus marvejolais recueillis par M. Jean-Louis Maurin, devant le monument par les enfants

Dépôt de gerbe – minute de silence – chant de la Marseillaise

Lectures théâtralisées

Lundi 12 novembre à 20h en salle polyvalente de Marvejols. Entrée libre.

Lectures proposées par les Archives départementales de Lozère et les Archives municipales de Mende.

Emile Joly, Marius Balmelle et Albert Jurquet. Trois voix venues du passé. Trois témoignages incarnés par la Compagnie du Soleil à l’occasion du centenaire de l’Armistice.

Emile Joly, ancien maire de Mende, conscient de vivre une période historique, a noté quasiment au jour le jour le quotidien des Mendois entre 1916 et 1918. Un témoignage exceptionnel, porté par le regard d’un homme aux lourdes responsabilités, et dont le fils est mort au combat. Brisé il meurt lui-même d’une grippe, peu de temps après l’Armistice. Les Archives départementales ont fourni un énorme travail de retranscription afin de publier ses notes.

Marius Balmelle, pour sa part, écrit depuis fort longtemps et tout au long de sa vie. Pendant la guerre, il se trouve à l’arrière poste au service auxiliaire de Mende, à cause d’une santé fragile, mais consigne tout. De 1911 à 1948, il tient son journal, griffonnant sur des petits carnets et des cahiers ses « impressions, notes, observations, et souvenirs », qui composent au final un document exceptionnel. Durant 37 ans, il consigne pêle-mêle, anecdotes familiales, expériences scientifiques, réflexions ou faits divers. Les pages rédigées au cours des deux guerres mondiales étant les plus intéressantes, les Archives départementales ont décidé de les publier en 2018 et 2019.

Albert Jurquet est fonctionnaire à la Préfecture. Il amasse une somme considérable de documents, lettres, coupures de journaux et rédige son journal tout au long de la guerre. Dans celui-ci, Albert Jurquet exprime en toute liberté ses opinions politiques, religieuses, morales, en fonction des événements locaux, nationaux et internationaux. Un journal animé par la colère, l’indignation et l’engagement politique ; ouvert aussi à la marche du monde par le biais d’hypothèses parfois naïves mais qui montrent une conscience des enjeux diplomatiques et stratégiques mondiaux. Le journal d’Albert Jurquet restera secret pendant un siècle. Conservé par Rose Jurquet, fille aînée d'Albert Jurquet, puis à son décès, par sa fille, Mme Guiloineau, il a fait l'objet d'une édition critique en 2014 aux éditions Privat par le mari de cette dernière, M. Jean Guiloineau. Le journal a été donné aux Archives départementales de la Lozère par Jean Guiloineau en 2013.

Exposition « Les Marvejolais au cœur de la Grande Guerre »

Exposition constituée par la Ville de Marvejols, avec les objets généreusement confiés par les Marvejolais.

Une dizaine de panneaux constitués par la mairie, avec l’apport historique du conseiller municipal Mathias Segura, qui mènera les visites guidées pour les scolaires, collégiens et lycéens, et la réalisation de l’affiche par l’adjoint au maire Bernard Mabrier.

Coupures de journaux, affiches de propagande, échanges épistolaires, artisanat de tranchée… Les Marvejolais ont apporté de nombreux témoignages familiaux de l’horrible guerre à laquelle la Lozère a largement payé son tribut.

Des trajectoires de vie ont laissé des traces : tel le soldat Grousset, Jean-Baptiste Emile de ses prénoms. Appelé alors qu’il est prêtre et professeur de musique, il poursuit sur le front sa vocation de soutien. Dans sa malle, presque intact : des lettres et notes, des objets et son uniforme entier. Le 2 août 1917, il tomba au champ d’honneur.

 Telle également Magaret Rives Nichols, épouse du Marquis Pierre Pineton de Chambrun, qui deviendra député et sénateur de Lozère. Elle décide de faire des études d’infirmière lorsque débute la guerre, pour soigner les blessés. Son altruisme se confirme au fil de sa vie, que ce soit envers les soldats, les enfants ou les jeunes filles.

Des témoignages riches que les Marvejolais pourront découvrir dans le hall de la mairie du 13 novembre au 21 décembre.

Vernissage lundi 12 novembre à 20h en salle polyvalente (exceptionnellement), avant le spectacle de lectures théâtralisées.

Sélection de documents

La bibliothèque municipale a sélectionné plus de quarante documents pour les adultes et une douzaine de documents pour le jeune public afin d’approfondir ses connaissances sur la Première Guerre Mondiale. On trouve des documents historiques bien sûr, mais également des romans (de Jean Cocteau, Jean-Christophe Rufin, Marc Dugain…), des bandes dessinées (de Jacques Tardi par exemple), des DVD (Albert Dupontel notamment), des textes lus.

Ces ouvrages sont mis en avant du 5 au 18 novembre et consultables sur place ou empruntables toute l’année.

LOZÈRE - MARVEJOLS - Commémorations de l’Armistice - Quatre regards sur la Grande Guerre

LOZÈRE - MARVEJOLS - Commémorations de l’Armistice - Quatre regards sur la Grande Guerre

VILLE DE MARVEJOLS (05-11-18)     4278 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

AEROMART
Occitanie Tribune