ACTUALITÉS : BELESTA ( 09 ) RUGBY - Entre Histoire et Légende….. Les venues de Laroque-Bélesta et Tarascon sommets médias

18-11-18 : BELESTA ( 09 ) RUGBY - Entre Histoire et Légende….. Les venues de Laroque-Bélesta et Tarascon sommets médias

Entre Histoire et Légende…..

Les venues de Laroque-Bélesta et Tarascon considérées à St’O comme les « sommets médias » de la saison

« Avec la venue des deux clubs ariègeois ont tutoye l’histoire et la légende »

Les venues de l’Entente Sportive Laroque-Bélesta et l’Union Sportive Tarascon sur Ariège sont considérées par le Stade Saint Orens et les rugbyphiles de l’est toulousain comme les sommets de la saison.

D’abord ce sont les clubs les plus proches, ensuite ce sont des équipes développant du bon rugby enfin ce sont des icones du rugby régional voire national.

La proximité est synonyme de supporters et de supers-bourriches, les dirigeants ont des relations privilégiées, les supporters se connaissent et échangent ,les amateurs de rugby toulousains et du LAURAGAIS sont friands de « quasi-derbys » enfin les spécialistes savent que ce sont des clubs historiques, véritables icônes régionales voire nationales.

Des affiches…. Dit on dans le jargon sportif.

Tarascon fut longtemps une terre de foot en concurrence avec Luzenac puis le retour de nombreux joueurs locaux mutés en ariège ou évoluant à Foix et Pamiers généra la création d’une section rugby (année 65)

De la série 3 à la « nationale B » (nationale bis de l’époque ) le club trusta tous les titres régionaux et nationaux. C’est le seul club français à avoir levé tous les boucliers sauf Brennus à un bout et la série 4 à l’autre.

Touché de plein fouet par la délocalisation des entreprises sidérurgiques et par les départs systématiques de ses enfants vers les métropoles et l’emploi le club sous l’égide de dirigeants remarquables dont Michel Audabram, ex-lavelanétien (grande époque) installé en haute vallée de l’Ariège ont « bossés » et booxté l’entité dont l’ambition est ,peut-être, de revenir sur les divisions fédérales.

Longtemps seul entre l’Espagne et Andorre….le secteur c’est enrichi d’un nouveau club « Vallée d’Ax » dont la complémentarité avec l’UST pourrait démultiplier l’éducatif ovalien sur l’ensemble de la Haute Vallée de l’Ariège. En effêt on constate l’arrivée du rugby sur le péri-scolaire de plusieurs villages, sur des collèges….ULTRA positif . …

Pour Laroque d’Olmes-Bélesta ….hier deux clubs à fort passés aujourd’hui liés pour éviter le pire. Plus de 115 ans pour l’un et 120 ans pour l’autre d’histoire. Des internationaux, des joueurs de légende comme Lannes, Amiel…et Alain Barthez dont le fils Fabien a été champion du monde de foot et licenciés au club de rugby sur ces premiers pas sportifs.

Ici, également et surtout, le secteur (Pays d’Olmes) souffre. Longtemps leader sur l’industrie textile, aujourd’hui ultra sinistré ….des km d’usines vides . La dernière entreprise encore en activité pourtant , hier, liée au rugby depuis plus de 100 ans (groupe non local)  dit-on n’aide pas le rugby. L’eslb a énormément travaillé sur l’emploi et le « maillot » à fait le reste (des joueurs rentrent au pais après leur semaine à Toulouse à 100 km)….le club aurait pu rester en fédérale 3…il a préféré s’inscrire dans un régional raisonnable et miser sur la dynamique et le jeu. Le secteur autour de Lavelanet résiste à l’érosion du monde sportif en general  en se regroupant au niveau de l’éducatif et en maintenant sur un rayon de 7 km pas moins de 6 clubs (dont deux sections féminines  + 1 regroupement educatif)  (hier 9  ) . Peut de secteurs peuvent se targuer d’un tel maillage….sur un bassin de population de moins de 15000 ha.

A la passion et  sagesse ariègeoise s’associe un rugby qui si il se déploie derrière avec Tarascon l’est devant avec Laroque-Bélesta. 

Deux dates, deux rugby, deux affiches… le 18 novembre c’est Tarascon sur Ariège qui sera à Auguste Plantade tandis le 16 décembre ce sont les Cathares de Laroque-Bélesta qui descendront sur la bordure lauragaise du toulousain.

Le cassoulet pourrait être le liant des dirigeants…le socio-culturel, la gastronomie, l’histoire…le terroir…c’est aussi cela le rugby.

A St Orens, partenaires et dirigeants certains de deux audiences proche des 1000 spectateurs par match (autant que le nombre d’habitants de certains des villages cités) préparent un évènementiel d’exception.

Notez bien ces deux rv.

BELESTA ( 09 ) RUGBY - Entre Histoire et Légende….. Les venues de Laroque-Bélesta et Tarascon sommets médias

BELESTA ( 09 ) RUGBY - Entre Histoire et Légende….. Les venues de Laroque-Bélesta et Tarascon sommets médias

Gérard MIGUEL (04-11-18)     4702 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

AEROMART
Occitanie Tribune