Société : OCCITANIE - Millésime - Languedoc 2018 : la promesse d'un grand millésime

OCCITANIE - Millésime - Languedoc 2018 : la promesse d'un grand millésime

Millésime - Languedoc 2018 : la promesse d'un grand millésime

Les vendanges touchent à leur fin dans les vignobles du Languedoc. Malgré les intempéries qui ont sévit dans la région ces derniers jours alors que les vendanges touchaient à leur fin, le bilan est excellent avec une récolte qualitative, inscrivant ainsi ce millésime 2018 dans la lignée des années précédentes. 

Un état sanitaire de qualité traduisant un millésime d'excellence...

"C’est une très belle année pour la plupart des terroirs avec des raisins magnifiques sur l’ensemble des appellations", constate Miren de Lorgeril, Présidente du Conseil Interprofessionnel des Vins AOC du Languedoc et des IGP Sud de France.

Les pluies printanières, un été très chaud ponctué de pluies régulières ,un climat stable, chaud et sec qui s'est installé depuis mi-août, ont permis d'obtenir un état sanitaire du raisin très bon, pour un joli millésime 2018 avec des tanins très fins et élégants. "Grâce à la belle qualité du vignoble et à un beau déroulé des saisons, la qualité de ce nouveau millésime est au rendez-vous : des arômes délicats et des vins harmonieux se livrent petit à petit dans les chais", complète Miren de Lorgeril.

... en dépit d'attaques de mildiou persistantes dans certaines régions languedociennes

Le volume pluviométrique de ce printemps a eu pour conséquence la prolifération du mildiou dans certaines régions du Languedoc. "En AOC les résultats peuvent être hétérogènes car certaines zones ont été impactées par de grosses attaques de mildiou en raison d’un printemps très pluvieux et un peu de coulures sur les zones les plus hautes", précise Miren de Lorgeril. Les exploitations bio ou en agriculture raisonnée y ont été les plus sensibles. "Les appellations très engagées en bio et plus particulièrement dans la zone de Faugères et Saint Chinian ont souffert des attaques de mildiou et auront de plus petits rendements." 

Côté cépages, "la syrah est la reine du millésime".

Un millésime qui se réinscrit dans la moyenne nationale...

Avec des vendanges majoritairement plus tardives que l'an passé, les vignerons du Languedoc se réinscrivent dans la moyenne nationale. "Après les millésimes secs et les gels de 2016 et 2017 qui avaient donné des vins très concentrés et de petits rendements, la région reprend un rythme normal pour les volumes. La texture des vins sera harmonieuse, très équilibrée."

"Les appellations renouent avec leurs rendements plus normaux même si la tendance générale du Languedoc est à la baisse des rendements en AOC, compte tenu des efforts qualitatifs de conduite des vignobles telles que les vendanges en vert et les sélections parcellaires. ", conclue Miren de Lorgeril.

... et de qualité malgré les intempéries de ces dernières semaines

"Le vignoble languedocien dans son ensemble est beau, régénéré par des saisons « conformes » : hiver froid et humide, printemps humide et été chaud ponctué de quelques pluies régulières," expose Miren de Lorgeril. Cependant, ce mois d’octobre a été fortement marqué par des intempéries importantes, touchant une grande partie de la région, principalement Ouest et Nord-Ouest, dans laquelle les vendanges étaient terminées. L'impact de ces intempéries sur le millésime 2018 est donc nul. En revanche, plusieurs domaines devront faire face à des travaux de relevage des vignes et de rénovations des parcelles, en particulier en Cabardès et Minervois.


AOC FAUGERES

Un millésime rare et précieux

"Le vignoble de l'AOC Faugères, bio à 50%, a vu le volume de ses récoltes baisser cette année. En cause, le mildiou qui a sévit dès le printemps. Cette faible récolte traduit un millésime 2018 rare, tout en fraicheur et richesse, similaire au millésime 2008. Le Carignan et le Grenache ayant été principalement touchés par le mildiou, ce nouveau millésime est donc majoritairement représenté par la Syrah, le Mourvèdre et le Cinsault."

Françoise Ollier, domaine Ollier Taillefer


AOC LANGUEDOC-GRES DE MONTPELLIER

Un millésime exceptionnel

"Ce millésime 2018 est un millésime de qualité grâce au travail des vignerons attentifs tout au long de l’année et de l’évolution de la vigne pour mener le raisin à une maturité optimale. Cette année, toutes les conditions étaient réunies pour obtenir un millésime exceptionnel."

Diane Losfelt, Château de l'Engarran


AOC LA CLAPE

Un millésime tardif

"Le vignoble de la Clape a connu une vendange un petit peu plus tardive que d'habitude, avec un printemps moins pluvieux que dans le reste du Languedoc, traduisant une pression du mildiou plus faible. Les orages de cet été ont permis une bonne maturation et une résistance aux fortes chaleurs d'août, assurant une belle sortie de grappes qui devrait donner un volume de récolte proche de celui de 2015. Nous devrions donc avoir un très beau millésime, quoique plus tardif que les précédentes années, avec de très belles expressions en particulier sur les Syrah et les Mourvède. Les blancs, quant à eux, témoignent d'une belle fraîcheur."

Christophe Bousquet, Château Pech Redon0


AOC LIMOUX

Un millésime déroutant, atypique et prometteur 

" Les vendanges se sont déroulées sous de bons cieux. Les aléas de cette année 2018 vraiment singulière ont provoqué beaucoup d’émotions, de tensions, d’inquiétude mais aussi finalement beaucoup d’espoir. La dégustation des cuvées devenues vins de base est pleine de promesses. Les fruits frais pressentis sur les premiers jus se sont confirmés sur les premières cuves, avec de beaux tons de pêche blanche. Les pinots noirs nous ont confirmé leur promesse avec de la groseille et des arômes de prune fraiche. Les chenins discrets sur jus ont seulement dévoilés tous leurs atours sur vins en proposant le pamplemousse, tant espéré. Le travail accompli et la recherche d’excellence d’une année entière devraient être récompensés."

Françoise Antech, Maison Antech


IGP COTES DE THONGUE

Des conditions favorables pour un millésime d'excellence

" Les pluies printanières, ainsi que le climat stable, chaud et sec qui s’est installé depuis mi-août, ont permis d’obtenir de belles maturités sur l’ensemble de la récolte et de choisir la date idéale de vendanges pour chacune des parcelles du domaine, assurant ainsi de jolis rendements et de belles maturités pour l'ensemble des cépages. Après une année 2017 avec une récolte particulièrement basse, le volume de production de 2018 s'annonce assez variable suivant les parcelles et les secteurs, du fait du mildiou en particulier, mais les conditions climatiques estivales favorables permettent d’observer une belle qualité des raisins et de leur potentiel œnologiqueL’amplitude thermique de fin août à début septembre a été très intéressante pour la maturité des blancs, favorisant une expression aromatique exceptionnelle. Le sauvignon blanc et le viognier montrent un caractère très aromatique. Du coté des rouges et des rosés, ces conditions météorologiques donnent un excellent équilibre sucre/acide prometteur pour la suite de la vinification. la Syrah témoigne de tanins soyeux. "

OCCITANIE - Millésime - Languedoc  2018 : la promesse d'un grand millésime

OCCITANIE - Millésime - Languedoc  2018 : la promesse d'un grand millésime

OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE (29-10-18)
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
PUB NOUVELLE OCCITANIE T
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune