SPORTS : OCCITANIE - 60E CRITÉRIUM DES CÉVENNES - ÉTAPE 1 - Yoann Bonato démarre fort !

OCCITANIE - 60E CRITÉRIUM DES CÉVENNES - ÉTAPE 1 - Yoann Bonato démarre fort !

Vainqueur des trois spéciales du jour, Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) s’est montré intouchable aujourd’hui. Ce soir, le pilote des Deux-Alpes devance Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) et le pilote russe, Nikolay Gryazin (Skoda Fabia R5).

 

CHAMPIONNATS

Scratch : 

Avec trois spéciales au programme de cette première étape, il fallait être rapidement dans le rythme pour ne pas se retrouver distancé. Yoann Bonato, qui n’a laissé que des miettes à ses adversaires, semble bien parti pour réaliser un gros numéro sur ces terres cévenoles. En s’adjugeant toutes les spéciales du jour, le leader du Championnat s’offre  dix secondes d’avance sur Bryan Bouffier avant la deuxième journée de course qui s’annonce redoutable. Déjà présent sur les routes du ‘CFR’ en 2017 au Rouergue, le Russe Nikolay Gryazin occupe une belle troisième place sur des routes qu’il découvre et fait ainsi honneur à son statut de vice-champion d’Europe 2018. Prudent en début de rallye, Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) est parvenu à augmenter le rythme pour rester en embuscade, au pied du podium. Ralenti par une alerte de valve ‘pop-off’, Quentin Giordano (Hyundai i20 R5) s’est tout de même montré performant et rentre au Vigan en cinquième position. Le pilote du Team Sarrazin Motorsport précède Mathieu Arzeno (Skoda Fabia R5) qui n’a jamais paru à l’aise sur cette première étape et qui paie sûrement son manque de roulage. Bien remis après sa sortie de route effectuée lors de la Finale de la Coupe de France des Rallyes la semaine dernière, Éric Mauffrey (Skoda Fabia R5) est septième ce soir. En manque de confiance, Pierre Roché complète le top huit à l’issue d’une journée difficile.

TROPHEE MICHELIN

Quentin Gilbert domine facilement la catégorie ‘R5’ avec plus de trente secondes d’avance sur Éric Mauffrey. Pierre Roché se classe au troisième rang provisoire devant William Wagner (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco), qui avouait être en difficulté dans la spéciale très rapide d’Alzon. Encore en phase d’apprentissage de sa nouvelle Skoda Fabia R5, Patrick Rouillard est cinquième ce soir en devançant Nicolas Pougnant (Ford Fiesta R5) et Jean-Nicolas Hot (Hyundai i20 R5) qui est de retour en Championnat de France des Rallyes. ‘Hors R5’, Emmanuel Guigou et Cédric Robert (Team CHL Sport Auto) s’offrent un formidable duel puisque les deux Renault Clio R3T sont séparées par 11s8 à la faveur du premier cité. L’Héraultais, Benjamin Cardenas (Peugeot 306 F214, Team Minerva Oil) est troisième ce soir à moins de 23 secondes du duo de tête.

CHAMPIONNAT DE FRANCE TEAM

Une fois n’est pas coutume, c’est Benjamin Cardenas et Yann Sapin (Peugeot 106 S16) qui permettent au Team Minerva Oil de mener la course ce soir chez les ‘Teams’. On retrouve au deuxième rang le Team CHL Sport Auto de Yoann Bonato et Cédric Robert. Représenté par Bryan Bouffier et Jean-François Perez (Peugeot 206 RC), le Team CPI Enjolras monte sur la troisième marche du podium provisoire. Suivent dans l’ordre du classement, le Team 2C Compétition de Quentin Gilbert et Franck Giraud (Renault Twingo R2), le Team FJ de Pierre Roché et Maxime Combet (Peugeot 106 XSI), le Team Milano Racing de Raphaël Astier (Abarth 124 Rally), le Team JSA Yacco de William Wagner et Sébastien Dommerdich (Peugeot 205 GTI F214) et le Team Sarrazin Motorsport de Quentin Giordano.

ILS ONT DIT

Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto), leader : « Ce n’est pas trop mal pour aujourd’hui. C’est difficile de trouver le bon rythme avec l’enjeu du Championnat. Il ne faut pas faire de bêtise et continuer comme ça. Nous avons bien roulé et nous sommes contents d’être là ce soir. »

Bryan Bouffier (Skoda Fabia R5, Team CPI Enjolras), deuxième : « Je ne suis pas pleinement satisfait même si ce n’est pas trop mal finalement. C’était compliqué au départ et nous avons un peu rectifié le tir par la suite. Même si cette étape était courte, elle était également difficile. »

Nikolay Gryazin (Skoda Fabia R5), troisième : « Ces routes ne sont pas faciles ! Il y a beaucoup de chance de faire une erreur et c’est compliqué ! Nous devons encore nous améliorer pour être plus rapides mais nous prenons beaucoup d’expérience. »

LE BILAN DE L’ETAPE 1

3 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Bonato 1

Leader : 
ES1 à ES3 : Bonato

Classement après ES3 (fin étape 1)

1.Bonato/Boulloud (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) en 33m40s2
2.Bouffier/Derousseaux (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) + 10s3
3.Gryazin/Federov (Skoda Fabia R5) + 12s5
4.Gilbert/Jamoul (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) + 32s6
5.Giordano/Roche (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) + 36s4
6.Arzeno/Roche (Skoda Fabia R5) + 46s7
7.Mauffrey/Bronner (Skoda Fabia R5) + 1m04s8
8.Roché/Roché (Skoda Fabia R5, Team FJ) + 1m18s3
9.Wagner/Millet (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco) + 1m28s4
10.Brunel/Dini (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) + 1m42s6

PRINCIPAUX ABANDONS

Sylvain Rouveiroli (Porsche 997 Cup)  mécanique avant ES1, Sébastien Dommerdich (Peugeot 205 GTI, Team JSA Yacco) mécanique entre ES1 et ES2, Lucas Aymard (Peugeot 106 S16, Team JSA Yacco) mécanique dans ES2

Photo : © MAP / Pierre Simenel

FFSA (27-10-18)     7596 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune