ACTUALITÉS : OCCITANIE - Quand le Rassemblement National choisit de ne pas défendre les productions locales

OCCITANIE - Quand le Rassemblement National choisit de ne pas défendre les productions locales

Quand le Rassemblement National choisit de ne pas défendre les productions locales

par le Groupe SRC de la Région Occitanie

Ce 12 octobre se réunissait la Commission Permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Et, une fois encore, les élus du Rassemblement National (nouveau nom du Front National) ont eu du mal à passer de la parole aux actes. Préférant les slogans aux actions concrètes, ils ont fait le choix de s’abstenir sur deux délibérations qui ont vocation à promouvoir l’économie et les productions régionales, l’agriculture de proximité et les savoir-faire locaux. 

En effet, lors de cette réunion, il était proposé aux élus d’adopter une nouvelle phase dans la démarche lancée par la Région autour de l’alimentation, grande cause régionale en 2018. Cette nouvelle étape doit donner, une nouvelle fois, la parole aux citoyens. Pourtant, les élus du Rassemblement National ont fait le choix de s’abstenir sur cette initiative participative destinée, notamment, à promouvoir l’agriculture de proximité et notre identité où la convivialité gourmande et la qualité alimentaire occupent une place prépondérante.  Comment ne pas prendre position lorsque l’on sait que l’agriculture représente le premier secteur économique et compte plus de 165 000 emplois dans notre Région ?

Même attitude étrange de l’extrême droite régionale lorsque ces élus ont eu l’occasion, aux côtés des autres élus régionaux, d’approuver la mise en œuvre de la marque Sud de France à une échelle plus large. Mais pourquoi s’abstenir quand il s’agit de favoriser l’économie locale et sa promotion ? Cela manque de cohérence. A moins que ce ne soit une énième démonstration qu’il est impossible pour les élus frontistes de ne pas se limiter aux effets de manche. 

A contrario, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée porte une ambition forte, prend des décisions concrètes et engagent des actions réalistes pour la croissance régionale, l’économie de proximité et l’emploi local. Elle passe de la parole aux actes et obtient des résultats qui le démontrent. 

A titre d’exemple, lors de cette Commission Permanente, ont été votés 1 100 000 euros au titre du Contrat Occitanie Attractive, 1 898 919 euros pour le développement et l’innovation touristiques, 392 776,80 euros pour le PASS Commerce de proximité, 805 045 euros pour la croissance de proximité, 120 000 euros pour la labellisation des tiers lieux, 61 864, 48 euros pour continuer à accompagner le développement de la filière bois…​

Groupe SRC de la Région Occitanie (12-10-18)     4924 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

ARAMON  - Noël au Cœur d’Aramon
Occitanie Tribune