ACTUALITÉS : CANET EN ROUSSILLON ( 66 ) 4ème salon des occasions du Multicoque du 18 au 21 octobre,

18-10-18 : CANET EN ROUSSILLON ( 66 ) 4ème salon des occasions du Multicoque du 18 au 21 octobre,

Du 18 au 21 octobre, Canet-en-Roussillon accueille le 4ème salon des occasions du Multicoque

Crédit photo : Ville de Canet-en-Roussillon

Ville touristique, campée face à la Méditerranée et dotée de 9 km de sable fin, Canet-en-Roussillon c’est aussi un port. Un grand port. Le deuxième des Pyrénées-Orientales. Un port idéalement situé entre Côte d’Azur et Costa Brava, véritable moteur économique et acteur touristique majeur. A l’occasion du Salon des occasions du Multicoque qui se tient du 18 au 21 octobre, zoom sur les nombreux projets à venir.

Le rendez-vous de la rentrée : 4ème édition du Salon des occasions du Multicoque
En pleine croissance à Canet-en-Roussillon, l’industrie du multicoque méritait bien son salon.
Depuis 2015, c’est chose faite ! Du 18 au 21 octobre prochain, catamarans et trimarans de croisière d’occasion seront exposés le long des pontons du port.
A voile ou à moteur, les multicoques à vendre réuniront autour d’eux, spécialistes et équipementiers qui présenteront leurs nouveautés au cœur d’un village dédié. Une belle rencontre en perspective mettant en lumière un marché en plein essor. Entrée libre.
`
Un avenir et des projets d’aménagements ambitieux
Bien décidé à garder sa place de leader, le port de Canet-en-Roussillon prépare son avenir. Dans ses cartons, des projets de requalification, de rénovation, d’agrandissement.
L’objectif ? Connecter d’ici 2020, la ville touristique à son port.

Comment ? En attirant des commerces, en devenant un portail maritime de découvertes des alentours mais aussi en dédiant un quai aux vieux gréements qui font la singularité et la richesse de Canet. Albe, Badèche, Jalna ou encore Tara, une cinquantaine de vieux sloops, marconis, yawls ou encore barques catalanes se laissent bercer par les flots de la Méditerranée. Des bateaux aux histoires au long cours qui seront mis à l’honneur dans le nouveau port.

Tout comme d’ailleurs, le futur aquarium. Axé sur le parcours d’une goutte d’eau descendant des torrents de montagne pour aller se jeter dans la mer, le nouvel édifice fera la lumière sur les enjeux de la biodiversité et les différents biotopes de la planète. Aquarium nouvelle génération, le visiteur deviendra ici acteur. Pour une visite aux allures d’expérience qui positionnera Canet-en-Roussillon comme une étape touristique capitale sur le bassin méditerranéen.

Canet-en Roussillon : figure de proue de la filière nautique dans les Pyrénées-Orientales

Depuis sa création dans les années 70 par la seule volonté d’une poignée de pêcheurs et de plaisanciers, le port n’a cessé de grandir pour devenir un véritable pôle nautique.
Aujourd’hui, le site compte 1300 anneaux et peut accueillir des bateaux jusqu’à 25 mètres de long. 35 entreprises y sont représentées, soit 300 salariés pour un chiffre d’affaires global de 48 M€. Charpentier de marine, voilerie, sellerie, motoristes, chantiers navals, constructeurs... tous les corps de métier sont présents, offrant à tous les marins, du plaisancier au skipper professionnel, une gamme complète de prestations techniques marines.

Même un lycée a été imaginé faisant de la mer, l’axe central des enseignements et préparant ainsi aux métiers du nautisme. Une particularité qui a valu à cet établissement d’être labellisé « Campus de la Mer » en août 2018.

Un port dédié aux multicoques

Doté d’équipements uniques à des centaines de kilomètres à la ronde, le port a pris il y a une quinzaine d’années, un virage qui s’avère aujourd’hui gagnant. Sa spécificité ? Faire du multicoque son cheval de bataille. A côté du panel étendu de services proposés, il permet par exemple de sortir à terre 99% des catamarans navigants en Méditerranée en facilitant leur entretien ou de plus lourds travaux de rénovation intégrale. Dans les prochaines années, le port améliorera son offre de services et la mise à disposition de postes à flots, en s’adaptant aux attentes d’une nouvelle clientèle, régionale et internationale, augmentant ainsi sa capacité d’accueil pour prendre la première place entre Barcelone et La Ciotat des escales techniques de qualité.

www.ot-canet.fr

Crédit photo : Ville de Canet-en-Roussillon

Ville de CANET EN ROUSSILLON (02-10-18)     19774 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

AEROMART
VINS
Occitanie Tribune