ACTUALITÉS : HÉRAULT - MONTPELLIER - La Fédération Autonome soutient l’action des policiers municipaux

HÉRAULT - MONTPELLIER - La Fédération Autonome soutient l’action des policiers municipaux

HÉRAULT - MONTPELLIER - La Fédération Autonome soutient l’action des policiers municipaux de Montpellier

Jean-Michel WEISS, Secrétaire Général de la Fédération Autonome de la Police Municipale Hérault-Gard, tient à réagir suite aux propos tenus à plusieurs reprises par Philippe SAUREL, Maire de Montpellier, dans plusieurs médias locaux.

En premier lieu, la Fédération Autonome se félicite de l’effort consenti par la municipalité de Montpellier qui a fait le choix d’étoffer sa police municipale de 50 agents supplémentaires et de parfaire son encadrement et son équipement. Avec 183 agents, la police municipale de Montpellier est aujourd’hui la 6ème plus grande police municipale de France.

Si effectivement « La sécurité est une compétence régalienne de l’État. », les maires détiennent depuis de très nombreuses années des compétences importantes en matière de prévention et de surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publiques.

Par ailleurs, depuis notamment la loi sur la prévention de la délinquance du 5 mars 2007, le maire est le véritable « pivot » de la loi de la prévention de la délinquance. A ce titre, le rôle du maire est renforcé et de nouvelles responsabilités lui sont confiées. Il a le pouvoir d’animation et de coordination en matière de prévention de la délinquance.

La police nationale n’a pas l’exclusivité des interpellations

La Fédération Autonome tient à préciser que la police nationale n’a pas l’exclusivité des interpellations des auteurs de délits ou de crimes. Les policiers municipaux, agents de police judicaire adjoints sont dotés de compétences importantes afin d’agir également contre la petite et moyenne délinquance. Dans ce cadre, ils procèdent, notamment à Montpellier mais aussi sur tout le territoire français, a de nombreuses interpellations en flagrant délit.

Jean-Michel WEISS profite de cette occasion pour féliciter les agents de police municipale pour le travail de coproduction de sécurité qu’ils réalisent au quotidien, à Montpellier et dans la région.

La sécurité est l’affaire de tous. La police municipale doit prendre sa place, toute sa place, mais rien que sa place, notamment dans le cadre du déploiement de la « Police de Sécurité du Quotidien ». Enfin, la Fédération Autonome attend avec impatience de participer à la concertation au Ministère de l’Intérieur pour donner suite au rapport sur le continuum de sécurité et défendre sa position.

ean-Michel WEISS Secrétaire Général de la FAPM 34-30 - Secrétaire National de la FA-FPT chargé de la police municipale (14-09-18)     20863 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

L'INDECAPANT HORIZONTAL
Occitanie Tribune